Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » RCA: Le président se rend au Tchad après le retrait de la mission Sangaris
RCA: Le président se rend au Tchad après le retrait de la mission Sangaris

http://sahel-intelligence.com/ Abdelkader LAKHSSASSI 11 novembre 2016

 Le président de la RCA, Faustin Archange Touadéra était jeudi dans la capitale tchadienne, pour une visite officielle qui intervient dans un contexte de préoccupations sécuritaires régionales exacerbées par le retrait de la Centrafrique des soldats de la mission française Sangaris.

Alors que la République Centrafricaine fait face à un regain de violence dans plusieurs régions du pays, le dirigeant centrafricain cherche le soutien du Tchad dans le processus de réconciliation nationale en RCA. Le président tchadien Idriss Déby Itno a été prompt à saluer le courage de son homologue centrafricain qui, a-t-il dit « prend toujours l’initiative de venir à chaque fois consulter le Tchad sur les questions de paix et de sécurité ».

Les dirigeants des deux pays voisins se sont d’ailleurs longuement entretenus jeudi, affichant leur satisfaction à l’issue de leurs consultations sur la situation sécuritaire dans la région. Les violences inter-ethniques régulières en RCA ont non seulement dévasté le pays, mais impactent désormais également les pays voisins comme le Tchad.

Les observateurs craignent que cette crise sécuritaire ne s’aggrave du fait du retrait progressif des militaires français basés en RCA. La France a en effet officiellement retiré ses contingents du sol centrafricain au début du mois de novembre.

Et avec la fin de la mission française Sangaris, les craintes ont redoublé de voir le pays sombrer de nouveau dans le chaos des violences inter-ethniques et inter-religieuses.

De nombreuses personnalités politiques centrafricaines avaient critiqué le départ précipité de la force Sangaris, alertant sur le risque  d’aggravation de la situation sécuritaire en RCA. Le président de l’Assemblée nationale centrafricaine Abdoul Karim Meckassoua avait résumé la situation en déclarant, lors d’une séance au parlement: « cette décision intervient dans un contexte plus que préoccupant pour notre pays ».

 

Le président Déby annonce l'organisation d'un sommet régional sur la RCA

 French.china.org.cn

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plus d’un mois après la mort de Martinez Zogo, un journaliste enlevé puis tué après avoir été torturé au Cameroun, l’influent homme d’aff » ...la suite
Depuis quelques années la Russie essaie de s’imposer comme un partenaire pour plusieurs pays africains notamment dans le domaine sécuritaire. Son » ...la suite
Pour apprendre le métier de journaliste, les Tchadiens sont principalement formés dans d’autres pays, notamment au Cameroun. Le 30 janvier, les mi » ...la suite
Manuela Roka Botey a été nommée Première ministre de Guinée équatoriale et devient la première femme de l’histoire de ce petit pays d’Afriq » ...la suite
Selon la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme, au moins 11 civils ont été victimes d’exécution extrajudiciaire dans le lac Tchad. Dans un com » ...la suite
Les informations faisant état de la présence d'une nouvelle rébellion dans le sud du Tchad continuent de susciter des inquiétudes. D'après des » ...la suite
Il faut ouvrir des enquêtes sur les meurtres, la torture, les décès en détention et les détentions illégales d’un régime tchadien que la Fran » ...la suite
Un arbitrage favorable à une filiale du groupe Bolloré dans un litige l'opposant au port camerounais de Douala a été annulé à cause d'un "doute" » ...la suite
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport lundi 23 janvier des «meurtres», des «décès en détention», des «disparitions forcées » ...la suite
L’homme d’affaires canado-congolais Lucien Ebata ne mégotait sur les dépenses lorsqu’il s’agissait de soigner ses relations politiques ou di » ...la suite