Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Livres & Médias » Vient de paraître : « Au c
Vient de paraître : « Au c

Mardi 30 Mai 2017 - 11:22

 Paru aux Editions Jean Picollec, l'ouvrage de Sylvain Ndoutingaï, témoin des perpétuels agissements déstabilisateurs vécus dans la République Centrafricaine, multiplie les anecdotes de l’acteur politique qu’il fut et en brosse un tableau lucide et étayé

Né en 1972 en Centrafrique, proche du président de la République François Bozizé, l’auteur est entré en politique à l’âge de 31 ans en tant que ministre de l’Energie et des mines, puis des finances. Durant plus de dix ans, il s’est vu promis à un destin ambitieux et hors norme. Mais l’enjeu crucial et, au cœur de l’Afrique, la situation du pays en proie à une violente guerre civile due entre autres, à l’irruption des milices islamiques de la Seleka en ont décidé autrement, le contraignant à l’exil en France.

« Même contraint de quitter son pays, on le porte partout avec soi », écrit-il.

Du lieu de son exil, il se souvient de sa jeunesse en Afrique, de sa carrière militaire, de ses premiers succès en politique, de l’ardeur mise pour l’accomplissement de ses missions ou le traitement des grands dossiers du ministère des Mines. Dans son livre, l’auteur analyse les causes de l’effondrement de la République Centrafricaine. Il mène une étude à l’appui des informations glanées dans le milieu mais surtout, de par ses relations, dénonce les intrigues de l’arène politique.

Il met en lumière la face cachée des traitements de dossiers d’Etat autour de personnalités telles que : Kofi Annan, Jean-Pierre Bemba, Blaise Compaoré, Idriss Déby, Abdou Diouf, Anicet Georges Dologuélé ou Michel Djotodia. Certes, le déclin de la République Centrafricaine est mis en exergue. Mais l’auteur ouvre des voies vers la paix, plein de la volonté et de l’espoir qui accompagnent un parcours africain ambitieux et hors norme.

À lire absolument !

"Au coeur des pouvoirs en Centrafrique"

Editions Jean Picollec

Mai 2017

ISBN : 978-2-86477-458-7

Prix : 22.00 euros

 

Marie Alfred Ngoma

16 commentaires

S
"
B
Simplement tout ce qu'il va decrire dans ce livre revelera les derives politiques de l'epoque dont il etait lui meme l'un des acteurs cles.
Alors, apres avoir vite quitte le bateau parcequ'il est en perte de repere, on se permet de se positioner pour donner des lecons aux autres, aujourd'hui le peuple recolte ce , on se permet de se positioner pour donner des lecons aux autres, aujourd'hui le peuple recolte ce qu'ils ont seme.
OK bon vent a ce livre alors!!!!!
» lire la suite
N
A PROPOS DE SYLVAIN NDOUTINGAÏ:

POURQUOI INTERESSEZ VOUS A PUBLIER L'ARTICLE SUR UN TYPE COMME CELUI-LA ? RIEN QUE SON REGARD DANS LA PHOTO MONTRE QU'IL S'AGIT D'UN FAUX, D'UN MALIN, D'UN MALHONN
N
IL A LE REGARD D'UN VOLEUR, D'UN SALOP. M
A
Vraiment quelqu'un comme NDOUTINGAI peut parler encore comme un Centrafricain digne? Le voleur, le braqueur, le pilleur, le dévoreur de la richesse centrafricaine, s'il y a vraiment une justice en RCA, il faut commencer par Traquer les gens comme Ndoutingai, il doit quand même rendre une partie de l'argent qu'il a vo par Traquer les gens comme Ndoutingai, il doit quand même rendre une partie de l'argent qu'il a volé avant de partir en exil, et il doit vraiment être jugé et condamné fermement, le bon Dieu va les punir un jour, s'il est vraiment conscient il ne faut pas qu'il énerve les Centrafricains normaux comme nous autres. Il a vraiment une figure d'un véritable faux » lire la suite
G
N
S
il est l'un des ennemis de la RCA,lui qui a detruit notre pays ,le mauvais conseiller
C
Lui consacrer un article c'est lui faire beaucoup d'honneur. Son livre avec toutes les contre-vérités qui y sont dites est bon pour la poubelle ou des bibliothèques de caniveaux.
Il est l'un des artisans de nos malheurs, il s'en est tiré à sinon compte et s'est mis à l'écart au Burkina où il coule dess malheurs, il s'en est tiré à sinon compte et s'est mis à l'écart au Burkina où il coule des jours doux . Qu'il se fasse oublier car il est un intellectuel de bas étage. » lire la suite
N
NDOUTINGAYE SYLVAIN A LE REGARD D'UN MALIN, D'UN CORRUPTEUR, D'UN TRICHEUR, D'UN VOLEUR, D'UN ESCROC, D'UN TRUAND, D'UN FAUX, D'UN FALSIFICATEUR DE BILLETS DE BANQUE, D'UN IMPITOYABLE, D'UN BANDIT. S'IL MET PIED EN CENTRAFRIQUE,
IL DOIT AUTOMATIQUEMENT
C
Il pète le mensonge et l'hypocrisie à plein visage.Un visage juvénile dernière lequel n il ya plein de vices.
I
chacun a son destin meme si ce Monsieur est tout comme vous dites je sais qu'il a aussi apporté son soutien au pays.quand vous allez faire comme lui?
N
LES CENTRAFRICAINS ONT SOUFFERT ET CONTINUENT A SOUFFRIR. STOP AVEC TOUTE PERSONNE QUI TE FAIT CE BON GESTE EN TROMPE L'OEIL. OR DERRIERE SON FAMEUX GESTE DE COEUR, IL A DEJA APPR
P
A quand allez-vous vous acharner avec cette fougue sur: Ali Daras, Nourredine Adam, Abdoulaye Hissein et bien d'autres que vous connaissez?
Le mal centrafricain est là. Vous vous détestez de manière viscérale qu'il n'aura jamais de compromis. Et ça la communauté internationale, les diplomates, les étrangeru'il n'aura jamais de compromis. Et ça la communauté internationale, les diplomates, les étrangers l'ont compris et font de votre pays ce qu'ils veulent car ils vous considèrent comme de grands enfants. Vous ne pouvez pas être d'accord avec moi, ça ne m'étonnerait jamais. Pensez-vous vraiment ce Mr NDOUTINGAÏ qui est avant tout centrafricain donc votre compatriote est pire que ces étrangers qui ont récupéré au moins 12 de vos préfectures et les exploitent? Non je peux affirmer que effectivement vous êtes des " Grands enfants"! Allez visiter les autres sites d'autres pays qui ont plus ou moins la même situation de crise, vous allez vous rendre compte du niveau des débats et d'analyse et si ça peut vous aider. La haine viscérale entre vous ne profite qu'aux étrangers! » lire la suite
N
ALLEZ ! en l4eta
N
EN L'ETAT ACTUEL DES CHOSES OU LE MAXIMUM DE NOS REGIONS EST RECUPERE PAR DES TROUPES DE BANDITS LOURDEMENT ARMES QUI PILLENT A LA VITESSE GRAND V NOS DIAMANTS ET FAIRE DISPARA
M
Diaspora

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Ernest Obama n’aura pas chômé trop longtemps. Tout récemment limogé de la Direction général de Vision 4, Ernest Obama a été promu en Centraf » ...la suite
Son premier roman, Batouala, aura été le bon. René Maran, né il y a 132 ans jour pour jour, en 1887, à bord d'un bateau qui conduisait ses parent » ...la suite
Sur l’écran, un type brandit un énorme parpaing. C’est pour fracasser la tête d’un malheureux qui, une minute plus tôt, poussait des hurleme » ...la suite
Ce livre est écrit selon l’auteur, pour que la transition dirigée par Catherine Samba-Panza en Centrafrique ne s'oublie pas. Dans l'histoire polit » ...la suite
Il y avait foule à Bangui pour assister aux premières projections du film "Camille" qui retrace les derniers mois de la vie de la photojournaliste f » ...la suite
Cinq ans après sa mort en République Centrafricaine, un film sur la photojournaliste angevine, Camille Lepage, sortira en salles le 16 octobre proch » ...la suite
La fille de l’ancien dictateur de Centrafrique, autrice du « Château de l’ogre », tourne la page d’une histoire éloignée des contes de fée » ...la suite
Le 20 mai, une religieuse franco-espagnole était retrouvée assassinée en Centrafrique, où elle était missionnaire. Dans ce pays où des groupes a » ...la suite
Lors d’une manifestation de l’opposition, samedi 15 juin à Bangui, interdite par les autorités, deux journalistes français travaillant pour l » ...la suite
Deux journalistes français de l'AFP ont été violemment interpellés puis molestés par la police, samedi, alors qu'ils couvraient une manifestation » ...la suite