Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Droit de l'Homme » JUSTICE: LE PR
JUSTICE: LE PR

Déterminé à rendre opérationnelle la Cour Pénale Spéciale pour juger les crimes de guerre en Centrafrique, le Président Touadera s'est entretenu avec Mme Fatou Bensouda, Procureure Générale de la Cour Pénale Internationale.


Cette opportunité a permis au Numéro un centrafricain et la juge gambienne de faire le point sur l'état d'avancement des enquêtes criminelles que la Cour Pénale Internationale mène dans ce pays depuis 2013.

Autre élément à apporter à ce dossier, la formation des juges et du personnel de la Cour Pénale Spéciale de Centrafrique.


Notons que le Gouvernement centrafricain a nommé des juges internationaux et nationaux et s'apprête à rendre opérationnelle cette Cour de justice.


Les victimes de la tragédie centrafricaine ont dit non à l'impunité et à l'amnistie des chefs de guerre. Ces vœux sont partagés par le Président Touadera et son Gouvernement qui tiennent à rendre justice au peuple centrafricain.

 

Source : Présidence

2 commentaires

C
"Qui veux la paix prepare la guerre".
Maintenant que TOUADERA recherche la paix, il ne doit pas oublier que l'un des deux pieds de la paix est la justice. Je crois que l'acte qu 'il pose auprès de Mme BENSOUDA ( Procureure de la CPI )a tout son sens. Que les leaders de groupes veuillent le pouvoir ? Ils seront Procureure de la CPI )a tout son sens. Que les leaders de groupes veuillent le pouvoir ? Ils seront obligés de revenir près dela mangeoire qui se trouve à Bangui.Certains d'ailleurs n'ont pas hésité à revenir en courant pour prendre les postes qui leur ont été proposés c'est en ce moment qu 'ils seront tous récupérés comme dans une souricière pour répondre de leurs actes devant la justice.
Qui a dit que la tortue mais si lelle n'a pas de forces ne peut aussi être à cours de strategies ?
» lire la suite
C
Je me réjouis de ce qui arrive à D

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’ONG des droits humains Amnesty International a appelé à « redoubler d’efforts » pour rendre pleinement opérationnelle la Cour pénale spéc » ...la suite
Les mines d'or exploitées par des entreprises chinoises à Bozoum (nord de la Centrafrique) représentent un danger pour les droits humains des popul » ...la suite
Une baisse du nombre d’incidents et de victimes des abus et violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire a été enregi » ...la suite
Vendredi 19 juillet, l'ONG Human Rights Watch a rendu publique son enquête sur le massacre d'au moins 46 civils, le 21 mai dernier, dans trois villag » ...la suite
3 829 réfugiés centrafricains sont arrivés, depuis le début du mois d’avril, sur le sol congolais, précisément à Mogoro, localité frontaliè » ...la suite
Au cours d’une conférence de presse ce samedi, un collectif d'associations de défense des droits de l’homme a annoncé que deux avocats avaient » ...la suite
De nouveaux meurtres ont eu lieu pendant les pourparlers ; les rebelles demandent l’amnistie L’accord de paix entre le gouvernement de la R » ...la suite
Il faut que l’Organisation des Nations unies (ONU) mène une enquête approfondie sur la réaction de ses casques bleus à une récente attaque qui » ...la suite
Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ong de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a salué le placement en détention » ...la suite
La première comparution d'Alfred Yekatom devant la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « Cour ») aura lieu le » ...la suite