Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » CINQ SUPPLIQUES AU SECRETAIRE GENERAL DE L
CINQ SUPPLIQUES AU SECRETAIRE GENERAL DE L

   Le voyage du Secrétaire Général de l’ONU en Centrafrique en ces temps de tensions exacerbées nous offre l’opportunité de lui soumettre nos doléances . En voici cinq que nous prions Son Excellence de bien vouloir examiner :

 

 1 . Parfait ONANGA-ONYANGA et Balla KEITA ont atteint et même dépassé leur seuil d’incompétence en Centrafrique . Leurs rapports à l’ONU étaient faux hier, sont faux  aujourd’hui et le seront demain . Ils n’ont aucune empathie, ni compassion pour les populations qu’ils sont censés protéger ! Le général Balla Keita se vante de ne pas compter les morts centrafricains …Alors sur quoi reposent les chiffres dont ils truffent ses rapports à l’ONU ?

   Ces deux hommes qui cachent leurs carences derrière une arrogance de mauvais aloi, n’aiment pas les Centrafricains qui le leur rendent bien . Ont-ils seulement compris l’essence de leur mission en Centrafrique ? Il est permis d’en douter .

    Comme il doit bien rester deux places dans votre avion, veuillez s’il vous plaît, Monsieur Le Secrétaire Général, ramener ces deux hommes avec vous et nous en envoyer de capables .

 

 2 . Vous voulez solliciter l’envoi de 900 soldats supplémentaires en Centrafrique . Est-ce vraiment là la solution ? Neuf cents touristes en treillis de plus ou de moins en Centrafrique ne changeront pas fondamentalement la donne dans ce pays . Envoyez-nous plutôt des hélicoptères, du matériel d’écoute,  des engins roulants pour une projection rapide sur les sites des massacres pour sauver des vies humaines .

 

 3 . Il faut également penser sérieusement à lever l’embargo inique qui frappe nos FACA ( Forces Armées Centrafricaines ) alors les mercenaires sont régulièrement alimentés par leurs commanditaires . Les Centrafricains parlent la langue nationale Sango et se battront pour leur propre pays, ce qui n’est pas le cas des casques bleus . Ces derniers n’ont d’ailleurs objectivement aucun intérêt à stopper une guerre qui les nourrit et les entretient grassement . Pensez donc : huit cents millions de dollars par an !

 

 4 . Le peuple centrafricain à travers cette belle jeunesse dynamique, enthousiaste, mobilisée tout le long de votre cortège pour vous souhaiter la bienvenue en Centrafrique, mérite EGALEMENT de vivre en PAIX .

 

 5 . The last but not the least : ces viols de mineurs qui entachent l’oeuvre de l’ONU . Retrouver et punir les coupables d’une part et d’autre part indemniser les malheureuses victimes grandirait votre institution par rapport à la France qui a préféré enterrer l’affaire …

   Tout autre commentaire serait superflu .

    Bon séjour en Centrafrique, Monsieur le Secrétaire Général et que la montagne n’accouche pas d’une souris .

 

                                Le 26 Octobre 2017

                                David KOULAYOM-MASSEYO . 

1 commentaire

A
Très bien dit mon grand merci votre part de contribution pour la paix en Centrafrique.
Bon courage!

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En Centrafrique, l’opposition demande que le président Touadéra cède la place à un régime de transition d’ici 2020. Réaction ferme du commis » ...la suite
Le Père italien Aurelio Gazzera a eu le courage de dénoncer dans « Aref international », un media italien, la collusion de certains dignitaires av » ...la suite
ans son discours inaugural, il y a près de 60 ans, le président John F. Kennedy a déclaré: «Le monde est très différent maintenant. Car l'homme » ...la suite
Pour Mankeur Ndiaye, il est important de discuter avec tous les acteurs de la société centrafricaine, et d'exiger des groupes armés signataires de » ...la suite
« La France va se réengager à nos côtés », se réjouit le président centrafricain Faustin Archange Touadera à l'issue de sa rencontre hier, je » ...la suite
Ex-ministre de l’Intérieur, ancien ministre de la jeunesse et des sports, Jean-Serge Bokassa est le coordinateur du mouvement Kodro Ti Mo Kozo Si e » ...la suite
Les conseillers russes font-ils la loi en Centrafrique ? C'est ce qu'affirme Karim Meckassoua, l'ex-président de l'Assemblée nationale. Vous avez pu » ...la suite
Mondafrique – Quel bilan faites-vous des dix ans de pouvoir d’Ali Bongo ? JGNA – « Le peuple Gabonais, en se prononçant massivement en » ...la suite
Aux abois, le Président élu des Centrafricains Touadéra semble faire feu de tout bois en ce moment : voyage éclair au nord-est de la RCA, milices » ...la suite
Suite aux graves accusations portées par l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua, contre le Président du Conseil d » ...la suite