Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » DONALD TRUMP OU L
DONALD TRUMP OU L

    Un an après son accession à la Maison Blanche, il est triste de constater que Donald Trump a oublié qu’il a quitté les plateaux de télévision ( trash TV ) pour l’arène politique où les mots de modération, de pondération et d’éthique sont à la mode et même conseillés . Il se complait dans un style clivant et grossier qui déconsidère l’Amérique, surtout quand le Président de la plus grande puissance mondiale dit tout haut ce que pensent tout bas ses électeurs les plus racistes . Cela devient d’autant plus gênant que les sujets de préoccupation ne manquent pas ! En a t-il seulement conscience ? Heureusement que les Etats-Unis ont des institutions républicaines solides !

    Non content d’insulter le Président nord koréen Kim Jung Un, qu’il traite de « petite fusée » et qu’il menace à longueur de journée de pulvériser en hypothéquant l’équilibre mondial,

     Non seulement il ne se préoccupe pas de nommer les plus de mille fonctionnaires fédéraux indispensables à la bonne marche de son administration fédérale,

     Non seulement il change de collaborateurs et de conseillers comme des chemises,

     Non seulement il a usé de moyens retors pour parvenir à la Maison Blanche,

Mais il ajoute ce qui doit le disqualifier irrémédiablement : une détestation de cette partie de l’Amérique qui n’a pas voté pour lui : les Noirs, les Hispaniques, les femmes et les intellectuels . Ce faisant, il se définit lui-même en creux comme un raciste, un sexiste, un Redneck ( bouseux du Middle West de l’Amérique)…

    Il en est aujourd’hui à détricoter tout ce que son prédécesseur a patiemment réussi à mettre en place comme l’Obamacare ou les accords avec l’Iran qui ont stoppé nette la prolifération des armes atomiques . Sa détestation de l’Obamacare est d’ordre racialiste, puéril et idiot .

    Quelqu’un peut-il dire à ce Monsieur que les footballeurs noirs, idoles de toute la nation, qu’il suggère maladroitement aux propriétaires de virer ( you’re fired) sont les descendants d’hommes qui étaient en Amérique avant l’arrivée de son grand père, parti de son Allemagne natale ? Là aussi, il laisse parler son instinct au lieu de faire appel à sa raison . Que pense Monsieur Trump du Super Bowl où brillent ces « fils de p….. » comme il les appelle ? Insulter des mères innocentes, ce n’est pas joli ; mais quand cela vient d’un Président …

     Pour un Hispanique, aller en Californie, en Arizona, au Texas ou au Nouveau Mexique est un juste retour au bercail .

    Quant à l’Afrique, l’homme qui twitte plus vite que son ombre en parle comme d’une réserve où ses amis sont partis pour devenir riches . Ses propos tenus dans une réunion au sommet avec les chefs d’états africains disqualifient définitivement monsieur Trump . L’Afrique a besoin d’écoles, d’universités, de centres de recherches, de centres de soins, de crèches, de routes etc et non des amis de Trump assoiffés et surtout pressés de s’enrichir . Ce n’est parce que l’Afrique a soif qu’elle doit se jeter sur la première gourde venue ! Que Dieu préserve l’Afrique des amis de Donald Trump !

     Maintenant que les élections ont terminées, Monsieur Trump doit s’atteler à la tache et cesser de battre les tribunes pour faire plaisir à ses électeurs en se projetant déjà dans le futur . Drôle de Président !   

 

     En tant que Centrafricain, cet homme ( Donald Trump), qui a retiré le petit contingent de militaires américains implantés dans l’est de mon pays, avec pour mission de traquer Joseph Kony, le criminel le plus recherché de l’Afrique, ne m’intéresse pas du tout . De plus il n’y a plus d’ambassade américaine à Bangui, alors …

     Les dernières nouvelles en provenance de Washington laissent entrevoir que l’étau se resserre autour de Donald Trump . Cet homme n’a pas fini de nous surprendre . Wait and see .

 

                                    Le 4 Novembre 2017

 

                                    David KOULAYOM-MASSEYO .

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
George Floyd : La solution est assez simple : - Les Afrodescendants sont pour ainsi dire condamnés à l'excellence et à la conquête du pouvoi » ...la suite
À quelques mois d’une élection présidentielle à haut risque, prévue pour décembre 2020, la Centrafrique est toujours en proie aux exactions de » ...la suite
Alors La résilience de l’Afrique face au Covid-19 continue de susciter les interrogations de bon nombre d’observateurs. L’une des toutes derni » ...la suite
Depuis sa signature le 6 février 2019 à Khartoum, il est de bon ton à Bangui de se féliciter de l’« Accord politique pour la paix et la réconc » ...la suite
Le débat qui agite les milieux politiques centrafricains sur la proposition des lois tendant à modifier les dispositions des articles 35 et 68 de la » ...la suite
En quelque 120 jours, l’épidémie du Covid-19 s’est étendue au monde entier où elle a contaminé à ce jour près de 3,2 millions de personnes » ...la suite
François Bozizé, l’ex-président du pays, qui a pris le pouvoir à la faveur d’un putsch en 2003 et a été renversé en 2013 par la coalition d » ...la suite
Décidément, le virus couronné ( coronavirus ) a le don de révéler les tares, les faiblesses et les pensées profondes des dirigeants du monde : » ...la suite
Pour limiter la propagation de la pandémie du coronavirus en Centrafrique, la réaction des autorités de ce pays ne s’est pas fait entendre. Très » ...la suite
A quelques mois des élections groupées en Centrafrique et surtout avec la survenance de la pandémie du coronavirus qui fait en ce moment ravage dan » ...la suite