Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Nécrologie » Christophe GAZAMBETTY a tiré sa révérence
 Christophe GAZAMBETTY a tiré sa révérence

Décès à Bangui ce jour des suites de maladie à 63 ans de Christophe GAZAMBETTY, ancien ministre d’Etat et porte-parole de la coalition Seleka, ancien ambassadeur de Centrafrique en Chine.

A sa famille et ses proches, la rédaction de Centrafrique-Presse présente ses condoléances les plus attristées

8 commentaires

M
Nous on pensais que il sont immortel après avoir massacré les centrafricains chaque choses à sont temps il vont partir un à un et la Rca retrouvera la paix car dieu fera le travail à notre place il sont échappés à la justice des hommes mais pas à la justice de dieu qu'il va Diable
C
En Afrique nous devons le respect aux morts c'est vrai. Mais dans le cas de ce Monsieur qui a bâti sa réputation sur des tonnes de cadavres, il y'a de quoi passer son cas de décès sous silence pour éviter des propos de nature à ternir l'image que nous accordons aux nôtres qui sont partis.
M
Tu te prends pour qui pour faire de la morale tu sais le nombre de ma famille que j'ai perdu pour ses traitre de la Rca tout se paye sur la terre et non au ciel garde ta moral pour toi j'ai la conscience c'est pas parce que quelqun est mort qu'il deviens important on appel ça de l hypocrisie alors qu'il va au Diace que quelqun est mort qu'il deviens important on appel ça de l hypocrisie alors qu'il va au Diable » lire la suite
C
Mon pays, C'est dommage que mon avis ait été mal interprété.
Je disais que par respect pour nos morts ( Ceux de votre famille bien entendu et les miens qui sont sous terre ) , Il ne fallait pas accorder de l'importance à ce Monsieur qui, lui, est mort de sa propre mort alors qu' il en a fait des tonnes deimportance à ce Monsieur qui, lui, est mort de sa propre mort alors qu' il en a fait des tonnes de morts autour de lui. IL L'A fait, aussi bien directement qu' indirectement par ses actions et par ses positions. Loin de vouloir faire la morale, je vous demande de bien comprendre ce que les gens écrivent pour éviter de faire pire que ceux que vous combattez. Dans la precipitation et la colère on se trompe c'est pourquoi il faut relire ce qui est ecrit avant de réagir. Sachez lire aussi entre les lignes sinon vous étalez vos propres limites. Si on vous donnait une arme je crois que vous feriez pire et ce sont des gens comme vous qui pourraient être un jour jugés car vous ne prenez pas le temps de réfléchir. Que Dieu vous pardonne et vous apprenne à mieux lire. Merci. » lire la suite
P
Chèr(e) Mon pays. Je crois que Centrafricain à raison et que vous n'avez pas pris la peine de finir de le lire avant de réagir. C'est cet exercice qu'on qualifiait d' étude de texte et même les enfants du CM2 auraient facilement compris ce l'autre Centrafrician voulait dire. Pensont aux vivants; Ceux qui continient facilement compris ce l'autre Centrafrician voulait dire. Pensont aux vivants; Ceux qui continuent de tuer et ceux qui peuvent aussi mourrir car la quatrième guerre est en route. L'occasion est belle pour ceux qui veulent combattre pour la bonne cause de pouvoir s'enrôler pour combattre et régler leurs comptes. Bien de choses à vous tous les deux. Baissez vos plûmes!!!! Merci. » lire la suite
M
Effectivement vous avez parfaitement raison j'ai réagi sous effet de la colère mais c'est en relisons que je viens de comprendre alors il faux savoir reconnaître son erreur et savoir dire pardon je demande pardon au centrafricain je demande pardon au patriote pour votre remarque je vous dis clairement suis pas vu centrafricain je demande pardon au patriote pour votre remarque je vous dis clairement suis pas violent même si on me donne l'arme j'utilise pas car suis pas former pour l'arme alors chacun à son travail mettez vous à ma place et comprend ma colère c'est pas la haine mais c'est la colère espérant que vous allez me pardonner que dieu protège notre beau pays la Centrafrique les sorciers oublient toujours les parents de la victime oubli jamais nous voulons pardonner mais pas oublié
» lire la suite
C
Merci mon pays. Nous avons tous souffert dans notre chair. Nous faisons honneur à nos morts. Ces gens ne sont pas morts pour rien. Regardez vous même que dans certains quartiers rien ne sera 'plus comme avant parceque nous vivions avec des scoprpions et des serpents.
Tous nont'pas commis des crimes mais ceuxe nous vivions avec des scoprpions et des serpents.
Tous nont'pas commis des crimes mais ceux qui l'ont fait doivent le payer. Ce qui embête dans tout ça est le fait qu'ils reviennent avec une réthorique guerrière alors que tout le monde prône le pardon et la réconciliation. Nous les attendons et c'est en ce moment que nousnprouverons ce dont nous sommes capables. " LA vengeance est un plat qui se mange froid car un chien qui aboit ne mord pas"
Merci d'avoir reconnu votre erreur car nous avons compris'tous'les deux où se trouvent nos intérêts.
» lire la suite
C
Pour lui, c'est maintenant le moment du bilan.Il n'a qu'à se défendre devant son Dieu.
Tout ce que nous savons c'est depuis que Centrafrique presse info publie des avis necrologiques aucun n'a fait autant polémiquer.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
programme des funérailles en France du regretté Dr Francis BEKAIE - DETOL » ...la suite
La cérémonie de levée de corps des casques bleu Sénégalais tués dans le crash d’un hélicoptère en République Centrafricaine vendredi 27 sep » ...la suite
Dans un message publié sur le site internet de l'Elysée, Emmanuel Macron a rendu hommage au journaliste et écrivain dont il qualifie oeuvre d'"hér » ...la suite
Pierre Péan est mort jeudi 25 juillet à 81 ans. Les coups de maître du journaliste écrivain resteront la révélation de « l’affaire des diaman » ...la suite
Ce 1e juin 2019, "Nimery Matar alias Force de KM5 vient d'être inhumé à l'instant même. L'information est confirmée au RJDH par des sources proch » ...la suite
Elle a été retrouvée décapitée dans un village où elle enseignait la couture à des jeunes filles dans l'ouest de la Centrafrique. Une religi » ...la suite
Le père Jean-Marius Toussaint Zoumalde, un religieux capucin de 47 ans a été poignardé à mort à Ngaoundéré, dans le nord du Cameroun, dans la » ...la suite
Le supérieur des Pères Capucins du Tchad et de la Centrafrique a, dans un communiqué rendu public ce mercredi, annoncé l’assassinat, dans la nui » ...la suite
L'honorable devoir moral de témoigner des qualités exceptionnelles de l'homme que nous sommes appelés à conduire aujourd'hui à sa dernière demeu » ...la suite
Tombés sur le front à Bambari le 10 janvier 2019, l'heure est aux derniers hommages républicains. Le président de la République et les chefs des » ...la suite