Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Centrafrique: le FMI débourse une nouvelle tranche de prêt
Centrafrique: le FMI débourse une nouvelle tranche de prêt

Publié le samedi 16 décembre 2017 à 02h33 à Washington, 16 déc 2017 (AFP)

 

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé avoir approuvé vendredi le versement d'une troisième tranche de prêt de 40,2 millions de dollars à la Centrafrique ainsi que l'augmentation de son programme d'aide à destination de ce pays.

Cette nouvelle tranche a été débloquée dans le cadre de la facilité de crédit négociée en juillet 2016, rappelle-t-il dans un communiqué.

Le Fonds a par ailleurs donné son accord pour augmenter le programme de 55,1 millions de dollars, pour un total de 189 millions de dollars, afin d'aider le gouvernement à soutenir "la croissance économique et la cohésion sociale".

En dépit de conditions de sécurité et humanitaires difficiles, le pays mène son programme économique conclu avec le FMI "de manière satisfaisante", estime l'institution.

"Les autorités ont mis en place leur réforme en parallèle d'efforts pour restaurer progressivement la sécurité pour créer dans de nouveaux centres urbains des espaces de stabilité, de reconstruction et de croissance", a commenté Mitsuhiro Furusawa, directeur adjoint, cité dans le communiqué.

 

 

Centrafrique : le FMI débourse une nouvelle tranche de prêt

 

16 décembre 2017 à 10h38  à 11h15 Par AFP

 

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé vendredi le versement d'une troisième tranche de prêt de 40,2 millions de dollars à la Centrafrique ainsi que l'augmentation de son programme d'aide à destination de ce pays.

Quelques jours après que le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a annoncé à la radio locale Ndeke-Luka que moins de 10 % des fonds qui avaient été promis à son pays lors de la Conférence des bailleurs de novembre 2016 ont été effectivement décaissés, le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, le 15 décembre, le versement d’une troisième tranche de prêt de 40,2 millions de dollars (34 millions d’euros).

Cette nouvelle tranche a été débloquée dans le cadre de la facilité de crédit négociée en juillet 2016, rappelle l’institution dans un communiqué.

Le Fonds a par ailleurs donné son accord pour augmenter le programme de 55,1 millions de dollars, pour un total de 189 millions de dollars, afin d’aider le gouvernement à soutenir « la croissance économique et la cohésion sociale ».

En dépit de conditions de sécurité et humanitaires difficiles, le pays mène son programme économique conclu avec le FMI « de manière satisfaisante », estime l’institution.

« Les autorités ont mis en place leur réforme en parallèle d’efforts pour restaurer progressivement la sécurité pour créer dans de nouveaux centres urbains des espaces de stabilité, de reconstruction et de croissance », a commenté Mitsuhiro Furusawa, directeur adjoint, cité dans le communiqué.

 

 

Centrafrique: le FMI débourse une nouvelle tranche de prêt

 

Par AFP, publié le 16/12/2017 à 10:38 , mis à jour à 10:38

 

Washington - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé avoir approuvé vendredi le versement d'une troisième tranche de prêt de 40,2 millions de dollars à la Centrafrique ainsi que l'augmentation de son programme d'aide à destination de ce pays.

Cette nouvelle tranche a été débloquée dans le cadre de la facilité de crédit négociée en juillet 2016, rappelle-t-il dans un communiqué.  

Le Fonds a par ailleurs donné son accord pour augmenter le programme de 55,1 millions de dollars, pour un total de 189 millions de dollars, afin d'aider le gouvernement à soutenir "la croissance économique et la cohésion sociale". 

En dépit de conditions de sécurité et humanitaires difficiles, le pays mène son programme économique conclu avec le FMI "de manière satisfaisante", estime l'institution. 

"Les autorités ont mis en place leur réforme en parallèle d'efforts pour restaurer progressivement la sécurité pour créer dans de nouveaux centres urbains des espaces de stabilité, de reconstruction et de croissance", a commenté Mitsuhiro Furusawa, directeur adjoint, cité dans le communiqué. 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Alors que la Centrafrique est menacée par une grave crise humanitaire, le contrôle du tronçon routier Garoua-Bangui, principale voie d’approvisio » ...la suite
Des autorités centrafricaines se sont rendues, du 3 au 7 février, à Zinga- Mongoumba-Gouga, localité située à la frontière entre le Congo et la » ...la suite
La ville aux frontières du Cameroun et la Rca est sous la surveillance constante des forces de défense et de sécurité ; les populations sont sur l » ...la suite
En Centrafrique, la mairie de Bangui s’est lancée dans une opération de recensement de ses commerçants et de leurs activités afin d’améliorer » ...la suite
Dans ce pays qui regorge d’opportunités d’affaires et d’investissements, quelles sont mains qui contrôlent l’économie en Centrafrique ? » ...la suite
Le Fonds monétaire international a tenu, vendredi 9 octobre, une réunion virtuelle sur l'impact du coronavirus en Afrique, en présence de sa direct » ...la suite
C'est une bouffée d'oxygène en ces temps difficiles. Le Fonds Monétaire International a approuvé le versement d'une nouvelle aide d'urgence pour 2 » ...la suite
La cérémonie d’inauguration du bâtiment annexe du cabinet du ministre des finances et du budget, construit sur financement du budget de l’Etat, » ...la suite
La Banque mondiale prévoit le lancement d’un nouveau cadre de partenariat 2021-2025 avec la Centrafrique pour renforcer les investissements dans le » ...la suite
Mercredi 15 avril, Pékin a accepté, avec les autres pays du G20, de geler, pour une année, une partie de la dette de 77 pays dont une quarantaine d » ...la suite