Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Interview d'Hugues MULLIEZ, un investisseur partenaire de TELECEL CENTRAFRIQUE
Interview d'Hugues MULLIEZ, un investisseur partenaire de TELECEL CENTRAFRIQUE

Malgré la déplorable situation de la République centrafricaine qui pourrait décourager plus d’un investisseurs, Laurent FOUCHER, PDG de TELECEL CENTRAFRIQUE leader de la téléphonie mobile dans notre pays, a su convaincre  certains hommes d’affaires et les motiver à nouer un partenariat avec TELECEL. C’est ainsi qu’Hugues MULLIEZ a rejoint ce groupe et a récemment séjourné à Bangui qu’il a découvert et donne ici ses impressions très positives à notre rédaction.

La rédaction de CAP

 

Hugues  Mulliez, pouvez-vous vous présentez brièvement à nos lecteurs et aux Centrafricains ? Qui êtes-vous et que faites-vous dans la vie?

H.M : Je m’appelle Hugues Mulliez, j’ai 42 ans. Je suis un entrepreneur français issu d’une famille d’entrepreneurs. J’ai créé ma première société à l’âge de 23 ans, avec le souci d’agir pour permettre des innovations et la satisfaction des clients est ma principale attention, innover dans le sens du client.

 

Vous avez effectué récemment un bref séjour à Bangui en compagnie de M. Laurent Foucher patron de Telecel Centrafrique et un de ses associés, M. Nicolas Bourg. Peut-on connaître, si ce n’est pas trop indiscret, le but de ce séjour ?

H.M : J’ai crée plusieurs entreprises en Europe et j’ai eu l’occasion par la rencontre avec Laurent Foucher Nicolas bourg et Mohamad de m’intéresser à l’Afrique dont tout le monde parle comme un continent d’avenir certain et plus particulièrement la République centrafricaine.

 

Comme homme d’affaires, n’avez-vous pas peur de vous aventurer dans un pays comme le Centrafrique que certains décrivent comme un pays dans le chaos ?

 L’objet de mon séjour ici est pour découvrir ce pays qui effectivement, n’a pas très bonne presse d’un certain point de vue mais personnellement j’y découvre des gens très chaleureux avec un accueil extraordinaire, un pays qui est plein de richesses, avec un terreau très fertile pour y construire beaucoup de choses, il y a plein de choses à faire ici, c’est très énergisant.

 

Après ce séjour il est vrai, très bref, quelles sont vos impressions et êtes-vous prêt à y revenir ou à y investir ? 

H.M : Je suis donc très content de découvrir ce fabuleux endroit et j’ai le projet donc de participer à l’investissement et à la restructuration de Telecel qui est opérateur télécom leader dans ce pays avec beaucoup de possibilité toujours dans le sens de la satisfaction des clients et de leur permettre via la téléphonie d’accéder au système bancaire, via la mobile monnaie, aux achats de biens de consommation, de besoins essentiels à des prix bas, donc nous travaillons ensemble sur ce concept autour de la téléphonie mobile qui peut permettre d’accéder à toutes ces possibilités. L’Afrique est merveilleuse par sa tribalité positive et sa richesse culturelle renaissante. Le monde va bientôt découvrir un continent extraordinaire de richesses humaines et de ressources diverses infinies. J’y suis déjà pour ma part et j’encourage toutes et tous à venir découvrir ce contrées fantastiques.

 

 

Propos recueillis par la rédaction de CAP

 

Photos :  Hugues Mulliez, Nicolas Bourg et Laurent Foucher

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis sa signature le 6 février 2019 à Khartoum, il est de bon ton à Bangui de se féliciter de l’« Accord politique pour la paix et la réconc » ...la suite
Le débat qui agite les milieux politiques centrafricains sur la proposition des lois tendant à modifier les dispositions des articles 35 et 68 de la » ...la suite
En quelque 120 jours, l’épidémie du Covid-19 s’est étendue au monde entier où elle a contaminé à ce jour près de 3,2 millions de personnes » ...la suite
François Bozizé, l’ex-président du pays, qui a pris le pouvoir à la faveur d’un putsch en 2003 et a été renversé en 2013 par la coalition d » ...la suite
Décidément, le virus couronné ( coronavirus ) a le don de révéler les tares, les faiblesses et les pensées profondes des dirigeants du monde : » ...la suite
Pour limiter la propagation de la pandémie du coronavirus en Centrafrique, la réaction des autorités de ce pays ne s’est pas fait entendre. Très » ...la suite
A quelques mois des élections groupées en Centrafrique et surtout avec la survenance de la pandémie du coronavirus qui fait en ce moment ravage dan » ...la suite
Sur le plan géopolitique, l'épidémie de coronavirus constitue un triple accélérateur de l'histoire, écrit Dominique Moïsi. Elle confirme la mon » ...la suite
Il est urgent de déconstruire et démentir la déclaration de Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, qui, ajoutant à la psychose gé » ...la suite
L’éventuel glissement du calendrier électoral de 2020, voilà une préoccupation à la fois citoyenne et politique ! Le premier tour des élec » ...la suite