Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Une mission du Processus de Kimberley en visite à Bangui
Une mission du Processus de Kimberley en visite à Bangui

APA-Bangui (Centrafrique)  mai 24, 2018 à 20:05 -Une mission du Processus de Kimberley, l'organisme charge de certifier la production et la vente de diamant dans le monde, a entamé jeudi une visite en Centrafrique, a constaté APA

La mission est composée du président du groupe de travail sur le monitoring, Dr Sipho Manese et de celui sur la production artisanale minière. A Bangui, elle va rencontrer les autorités et les entités en charge de l’exploitation minière en Centrafrique.

Au cours de leur déplacement, Dr Manese et Cie vont faire une évaluation de la situation sur le terrain afin d’étendre les zones conformes au processus de Kimberley pour l’exploitation et l’exportation de diamants centrafricains.

C’est le circuit de l’exportation de cette pierre précieuse, à savoir le suivi et les facilités des exportations qui sont en jeu pour le contrôle de la mission. Car, il s'agit d'apprécier si les fraudes sont réduites dans le secteur minier.

La République Centrafricaine est actuellement sous un régime spécial en ce qui concerne le processus de Kimberley puisque les diamants de certaines de ses régions qui alimentent actuellement le conflit que le pays traverse ne sont pas exportés, précisément ceux de l'Est.

Toutefois, le Processus de Kimberley a autorisé depuis un an les exportations de diamant de certaines zones dites conformes et qui sont actuellement situées dans la partie Sud-Ouest du pays.

Ainsi le Processus de Kimberley envoie périodiquement des missions pour s’assurer du suivi des mesures arrêtées pour faciliter les exportations des zones conformes.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La branche Afrique du groupe français, qui fait face à des « difficultés persistantes » au Cameroun, a été placée en redressement judiciaire e » ...la suite
Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire de Rougier Afrique International, le Tribunal de commerce de Poitiers a autorisé, lors de l » ...la suite
Le financement de 500 millions de dollars promis par la Banque mondiale (BM) en faveur de l'économie centrafricaine lors de la table ronde des baille » ...la suite
Le staff managérial de la Sucaf a annoncé ce vendredi l’évolution des discussions entre cette société et le gouvernement et projeté la réouve » ...la suite
En Afrique, l’action de l’État est la clef pour relever les défis de la croissance, de l’emploi et de l’inégalité, selon le nouveau rappor » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un décaissement de 32,1 millions de dollars en faveur de la république centrafricaine, après l » ...la suite
Les représailles commerciales chinoises sur l'aéronautique, le soja et l'automobile touchent le coeur de l'économie des » ...la suite
La Banque mondiale a mis à la disposition de la Centrafrique une enveloppe de 5 milliards de FCFA, destinée à lui assurer une bonne gouvernance de » ...la suite
Faute d'alternative et pour des raisons de survie, de nombreuses personnes vivant sur le territoire de la République centrafricaine (RCA), pas forcé » ...la suite