Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Une mission du Processus de Kimberley en visite à Bangui
Une mission du Processus de Kimberley en visite à Bangui

APA-Bangui (Centrafrique)  mai 24, 2018 à 20:05 -Une mission du Processus de Kimberley, l'organisme charge de certifier la production et la vente de diamant dans le monde, a entamé jeudi une visite en Centrafrique, a constaté APA

La mission est composée du président du groupe de travail sur le monitoring, Dr Sipho Manese et de celui sur la production artisanale minière. A Bangui, elle va rencontrer les autorités et les entités en charge de l’exploitation minière en Centrafrique.

Au cours de leur déplacement, Dr Manese et Cie vont faire une évaluation de la situation sur le terrain afin d’étendre les zones conformes au processus de Kimberley pour l’exploitation et l’exportation de diamants centrafricains.

C’est le circuit de l’exportation de cette pierre précieuse, à savoir le suivi et les facilités des exportations qui sont en jeu pour le contrôle de la mission. Car, il s'agit d'apprécier si les fraudes sont réduites dans le secteur minier.

La République Centrafricaine est actuellement sous un régime spécial en ce qui concerne le processus de Kimberley puisque les diamants de certaines de ses régions qui alimentent actuellement le conflit que le pays traverse ne sont pas exportés, précisément ceux de l'Est.

Toutefois, le Processus de Kimberley a autorisé depuis un an les exportations de diamant de certaines zones dites conformes et qui sont actuellement situées dans la partie Sud-Ouest du pays.

Ainsi le Processus de Kimberley envoie périodiquement des missions pour s’assurer du suivi des mesures arrêtées pour faciliter les exportations des zones conformes.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Fonds monétaire international (FMI) table sur une croissance de 4,3% en République centrafricaine (RCA) pour cette année 2018, ont indiqué, ce » ...la suite
La croissance économique de la République centrafricaine devrait se maintenir à 4,3 % en 2018 et s’accélérer à moyen terme, selon les dernièr » ...la suite
Dans le cadre de la 5e revue de facilité élargie de crédit que le pays est appelé à conclure avec le Fonds Monétaire International en octobre pr » ...la suite
Dans le souci de désenclaver la RCA et de reconstruire les infrastructures routières détruites durant les crises militaro-politiques, l’Office Na » ...la suite
Le groupe China Gezhouba Group Corporation s'emploiera, d'ici peu, au renforcement de l'usine de production de l'électricité de Boali II, à environ » ...la suite
Elles étaient au départ plus de vingt-quatre entreprises intéressées par la construction des infrastructures de fibre optique qui relieront le Con » ...la suite
Le ministre de l’Économie du Plan et de la Coopération Internationale M. Félix Moloua et le PDG du groupe China Gezhouba Group Corporation ont si » ...la suite
Selon la revue The Economist, l’accès très restreint de l’Afrique à l’électricité est toujours un problème. A l’heure où le monde vit » ...la suite
La décision gouvernementale a été prise après une mission de contrôle dans la zone de Gaga le week-end dernier Cette suspension intervient d » ...la suite
La branche Afrique du groupe français, qui fait face à des « difficultés persistantes » au Cameroun, a été placée en redressement judiciaire e » ...la suite