Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Libye: "tout faire" pour le respect des engagements (Le Drian)
Libye:

 

N'Djamena - AFP / 07 juin 2018 18h50 - Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré jeudi à N'Djamena qu'il fallait "tout faire" pour que les "engagements" pris par les parties libyennes le 29 mai à Paris soient respectés.

"La dernière réunion de Paris (sur la Libye) a été une étape importante, puisque des engagements ont été pris par les uns et les autres, en particulier un agenda" sur la tenue d'élections présidentielle et législatives le 10 décembre, a affirmé M. Le Drian lors d'une conférence de presse avec son homologue tchadien, Mahamat Zene Chérif.

"Il faut tout faire pour que tous ces engagements soient mis en oeuvre", a ajouté M. Le Drian.

Le ministre tchadien a de son côté souligné "la large convergence de vue" entre N'Djamena et Paris et affirmé que son pays "appuie les efforts de la France en vue d'organiser les élections en Libye".

M. Zene Chérif a rappelé que "dans le sud de la Libye frontalière avec le Tchad, il y a une zone de non droit, il y a des mercenaires, des bandes armées et cela constitue une menace sérieuse pour le Tchad".

Une réunion organisée le 29 mai à Paris par la France avait pour la première fois réuni le Premier ministre d'union nationale Fayez al-Sarraj, son rival, le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'est de la Libye, le président de la Chambre des représentants, Aguila Salah, basé à Tobrouk (est) et celui du Conseil d'Etat à Tripoli, Khaled al-Mechri.

Les quatre principaux protagonistes du conflit libyen s'étaient alors engagés à organiser des élections le 10 décembre pour sortir leur pays du chaos, sept ans après l'intervention occidentale de 2011 et la chute de Mouammar Kadhafi.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé mercredi un texte endossant la Déclaration de Paris, sans toutefois mentionner la date du 10 décembre.

Les deux ministres ont également évoqué la situation en Centrafrique sous la coupe des groupes armés, où les violences sont presque quotidiennes.

"Nous sommes inquiets par les exactions perpétrées par les groupes armés", a déclaré M. Le Drian en notant que "l'instabilité continue malgré les élections" de 2015-2016, dont une présidentielle remportée par Faustin-Archange Touadéra.

"Il faudrait qu'on retrouve l'esprit qui avait permis d'aboutir, grâce à l'action de la France et du Tchad, à des élections qui auraient pu aider au retour à la paix", selon Jean-Yves Le Drian.

Avant de se rendre à Addis Abeba, le chef de la diplomatie française rencontrera vendredi matin le président tchadien Idriss Déby Itno à Amdjarasse, son village natal situé à l'est du Tchad, près de la frontière soudanaise.

(©)

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Annoncé depuis 2015, le projet d’augmentation de capital de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), à 1 200 milliar » ...la suite
Depuis son AVC survenu en Arabie saoudite le 24 Octobre 2018, l’état de santé réel d’Ali Bongo intrigue. Un état de fait alimenté par la comm » ...la suite
Le contingent conduit par le colonel Tabot Orock Samuel a reçu ce 3 septembre 2019, le drapeau national au cours d’une cérémonie présidée par l » ...la suite
Les pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) pourraient bientôt doper leurs échanges commerciaux avec » ...la suite
Le président français a échangé le 3 septembre au Palais de l’Elysée, à Paris, avec son homologue congolais sur les dossiers liés au climat, » ...la suite
Le milieu des affaires prend un plomb dans l’aile dans la zone CEMAC, et particulièrement au Gabon où la santé d’Ali Bongo suscite des interrog » ...la suite
Kildadi Taguiéké Boukar est allé féliciter les forces de défense camerounaises. Elles ont refusé il y a quelques semaines de se plier à l’inj » ...la suite
Le Tchad a fermé ses frontières avec le Soudan, la Libye et la Centrafrique. Une mesure prise dans le cadre de l'état d'urgence mise en place dans » ...la suite
En publiant la situation monétaire de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) comptant pour le mois de juillet » ...la suite
A fin mai 2019, le volume global des injections a reculé, conformément à la stratégie de gestion de la liquidité arrêtée par le Comité du marc » ...la suite