Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Mali : Une femme d'affaires proche de Bozizé dans la course à la Présidentielle
Mali : Une femme d'affaires proche de Bozizé dans la course à la Présidentielle

Mali : Une femme d'affaires proche de Bozizé dans la course à la Présidentielle

 

Une femme d'affaires candidate à la présidentielle au Mali

 

18 juin 2018 (AFP)

 

Une femme d'affaires malienne, Kanté Diébou Ndiaye, s'est lancée lundi dans la course à l'élection présidentielle du 29 juillet, où elle affrontera une vingtaine d'hommes, afin de sortir les femmes de leur "isolement" dans ce pays du Sahel.

 

Pour sa part, un ancien Premier ministre (avril 2014-janvier 2015) du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta, Moussa Mara, qui avait annoncé sa candidature en avril, s'est désisté ce week-end pour "donner une véritable chance à l'alternance".

Jusqu'ici proche d'un bloc indépendant dit des "bâtisseurs" - affilié ni au principal parti d'opposition, ni à la mouvance présidentielle -, M. Mara s'est rallié à un ancien chef de gouvernement de transition, Cheick Modibo Diarra (avril-décembre 2012), un astrophysicien de 66 ans.

"Je suis candidate parce que je suis révoltée. Les hommes qui sont là ne pensent qu'à eux-mêmes, pas au pays", a déclaré à l'AFP Kanté Diébou Ndiaye, 55 ans, alors que les principaux candidats, dont M. Keïta, se mettent en ordre de marche, à moins de trois semaines de l'ouverture de la campagne officielle, le 7 juillet.

Jusqu'ici peu connue du grand public, active notamment dans le secteur immobilier, Mme Ndiaye a fait fortune en Centrafrique, où elle était proche de l'ancien président François Bozizé et de son épouse, a-t-elle précisé.

Rentrée au Mali il y a une dizaine d'années, elle se dit "préoccupée" par la condition de ses "sœurs maliennes". "Les femmes au Mali sont isolées parce qu'éloignées de la politique. Or, aujourd'hui, il n'y pas de différence entre un homme et une femme. Ce que l'homme peut faire, la femme peut le faire".

Une semaine après la destruction de milliers de cartes d'électeurs lors d'affrontements dans une région aurifère de l'ouest du pays du pays, à Kéniéba, le chef de l'Etat a déclaré que celles-ci seraient "vite remplacées malgré tout ce que cela coûte à l'Etat".

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, en grande partie chassés ou dispersés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France, qui se poursuit actuellement.

Malgré un accord de paix signé en mai-juin 2015, les violences ont persisté et se sont propagées depuis du nord vers le centre et le sud du pays, puis au Burkina Faso et au Niger voisins, se mêlant souvent à des tensions ou des conflits intercommunautaires.

AFP

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La question se pose en urgence pour les hautes autorités nationales ! Les édifices de l'Etat sont en voie de disparition sur le territoire national. » ...la suite
La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé lundi la peine infligée en première instance à l'ex-chef de guerre congolais, Jean-Pierre Bemba, » ...la suite
Les violences qui secouent depuis des mois la République centrafricaine (RCA) ont fait de nouvelles victimes civiles, le 6 septembre, dans la ville d » ...la suite
La première session criminelle à Bangui de l'année 2018 qui s'est tenue du 16 juillet au 31 août s'est achevée vendredi 31 août. Cette reprise e » ...la suite
La Chine se positionne activement en tant que fournisseur majeur d’armes sur le continent africain, et intensifie ses expéditions d’armes, via Dj » ...la suite
Les autorités de la République centrafricaine sont prêtes à dialoguer avec les groupes armés du pays, mais n'ont pas été invitées aux négocia » ...la suite
Invités à Bouar, dans le nord-ouest, par les négociateurs de l’UA, les chefs des groupes armés ont préféré se rencontrer à Khartoum sur prop » ...la suite
Le correspondant de guerre Alexandre Kots a analysé les échanges de messages entre les journalistes russes et leurs employeurs pour parvenir à la c » ...la suite
Le panel de facilitateurs de l’organisation panafricaine a entamé, le 27 août, sa troisième mission auprès des groupes armés pour leur présent » ...la suite
Moscou vient de signer des accords de coopération militaire avec le Burkina Faso et la Centrafrique. Un renforcement de la présence russe sur le con » ...la suite