Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

Centrafrique : les habitants du camp des Castors déterminés à regagner leur domicile après la dernière crise

 

PAR BIENVENU MATONGO LE 9 JUILLET 2018

 

BANGUI,  le 09 Juillet 2018 (RJDH)…….Après la dernière crise lors de laquelle la majorité des habitants a abandonné le quartier,  les administrés du camp des Castors ont procédé le week-end dernier au nettoyage de leur quartier pour favoriser un retour de ces déplacés à la maison.

Cette volonté de regagner leur domicile s’est manifestée dans un contexte où la situation sécuritaire déplorable engendrée par la crise connait une éclaircie.

Blaise Yakpé, Coordonnateur du comité de veille pour la patrie, initiateur de cette activité clarifie ses motivations. «Nous avons constaté que depuis les derniers évènements survenus au niveau du 3ème Arrondissement, précisément dans les secteurs des Castors, Yakité, et du quartier Sara-Kaba désertés par les habitants, les herbes ont occupé l’espace vital, ce qui constitue un motif de peur. Nous avons alors échangé avec nos pairs  du camp des Castors et ensemble, nous avons décidé de procéder au  nettoyage du quartier pour favoriser le retour des déplacés chez eux », a-t-il expliqué.

Pour lui, le projet ne compte pas s’arrêter là, « On ne compte pas s’arrêter au niveau des Castors ; nous comptons élargir cette action dans les quartiers environnants et y associer nos frères musulmans avec qui nous sommes déjà en pourparlers  pour restaurer la cohésion sociale» a-t-il précisé.

Alain Feidangay, Secrétaire général du Chef du camp des Castors, apprécie à sa juste valeur l’initiative du comité de veille pour la patrie «j’apprécie cette initiative, puisque la dernière crise a fait que beaucoup de nos administrés ont abandonné leurs maisons d’habitation. Je crois que le moment est venu pour que tout le monde revienne à la maison», a-t-il déclaré.

La situation sécuritaire dans le camp des Castors s’est nettement améliorée après la dernière crise qui a secoué ce secteur

 

 

Centrafrique : Des journalistes, opérateurs de téléphonie mobile et artistes se mobilisent pour la sensibilisation avant le grand DDRR

 

PAR BIENVENUE MARINA MOULOU-GNATHO LE 9 JUILLET 2018

 

BANGUI, 08 Juillet 2018(RJDH) — Des journalistes, opérateurs de téléphonie mobile et artistes se sont réunis les 05 et 06 Juillet 2018 à l’Hôtel Oubangui pour discuter sur le plan de stratégie de communication à adopter avant le grand DDRR qui sera lancé par le chef de l’Etat Faustin Archange Touadera.

Cette rencontre avec les responsables du Programme National du Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement et le responsable des activités de Réduction de Violence Communautaires(CVR) intervient six(6) mois après la clôture du projet pilote DDRR.

L’objectif de cette rencontre, selon Bienvenu Noél Selesson, Coordonnateur du DDRR, est de mettre la population sur un même niveau d’information, « Nous voulons mettre à contribution les hommes des médias, les opérateurs économiques et les artistes afin qu’ils puissent informer et sensibiliser la population sur le processus du DDRR global qui sera bientôt lancé par le chef de l’Etat », a-t-il indiqué.

Hervé Hesse, responsable du projet CVR Réduction de Violences Communautaires, a rappelé aux participants les processus pour une réintégration communautaire et d’ajouter « l’avantage des activités du CVR ne se limite pas seulement aux ex-combattants non éligibles, mais cela sera d’abord pour la communauté. Car c’est la communauté qui décide de tout », a-t-il précisé.

Deux jours durant, les participants ont profité de cet atelier pour proposer la stratégie de communication afin de mener une bonne campagne de sensibilisation auprès de la population tant à Bangui qu’à l’intérieur du pays et cela pendant le mois précédant le lancement officiel du DDRR global par le président de la République Faustin Archange Touadera. Une date encore à la discrétion du président.

Le processus du DDRR global qui va bientôt commencer est le souhait de toute la population centrafricaine souhait exprimé lors des consultations populaires à la base ayant abouti au Forum national de Bangui.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plusieurs commerces sont restés fermés depuis ce mardi 20 novembre 2018 au Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui suite à une ville morte organ » ...la suite
La deuxième session criminelle de la Cour d’Appel de Bangui s’est ouverte ce lundi 19 novembre 2018 à la Cour de cassation. La première affaire » ...la suite
Environ 2h du matin à pk5 dans le 3e arrondissement de Bangui, des tirs à l'arme lourde et automatique ont été entendus. Selon des habitants, il » ...la suite
Le député de la deuxième circonscription de la ville centrafricaine de Mbaïki (sud-ouest), Alfred Yékatom Rambault, également ex-chef rebelle al » ...la suite
L’attaque du site des déplacés, hier à Alindao, ville du Sud-Est de la RCA, aurait fait une dizaine de morts dont deux prêtres a appris le RJDH » ...la suite
Le président soudanais Omar el-Béchir a vivement critiqué jeudi les tentatives faites par certaines parties pour miner les efforts de son pays en f » ...la suite
Pour seulement 1 023 places prévues pour le recrutement de jeunes militaires dans les Forces armées centrafricaines (FACA), le comité mixte chargé » ...la suite
Bataillon de Marche n°2 Georges Koudoukou est né en 1894 à Fort Crampel (actuellement Kaga-Bandoro en République centrafricaine). Cultivateu » ...la suite
La deuxième session criminelle de l’année 2018 est convoquée ce 19 novembre à la Cour d’Appel de Bangui. Du 19 novembre au 20 décembre, la co » ...la suite
Au moins 324 incidents contre les humanitaires ont été recensés depuis le mois de janvier en Centrafrique, soit plus d'un par jour. La communauté » ...la suite