Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » RCA : la société chinoise HW-LEPO suspendue pour non-respect des textes
RCA : la société chinoise HW-LEPO suspendue pour non-respect des textes

 

27/07/2018

 

La décision gouvernementale a été prise après une mission de contrôle dans la zone de Gaga le week-end dernier

 

Cette suspension intervient dans un contexte où l’on constate l’afflux des sociétés minières chinoises en Centrafrique et qu’il est difficile de maitriser leurs actions sur le terrain. Elle intervient quelques jours après une mission gouvernementale qui a été diligentée le weekend dernier dans la zone minière de Gaga, située à au moins 200 Km de Bangui pour constater des dérapages.

Selon la décision signée du ministre des mines et de la géologie Léopold Mboli-Fatran, les « activités de la société minière HW-LEPO, basée à Yaloké sont suspendues temporairement jusqu’à nouvel ordre ». La décision présente le motif de cette suspension en ces termes: « Non-respect des textes qui régissent les activités minières en République Centrafricaine, notamment le passage en phase d’exploitation à l’intérieur du périmètre de son permis de recherche sans l’autorisation préalable de l’Administration minières ».


« La Société HW-LEPO ne reprendra ses activités qu’après avoir remplie toutes les conditions exigées par la Loi et règlement en vigueur », déclare le ministre des mines et de la Géologie, Léopold Mboli-Fatran.


Les artisans miniers locaux à l’annonce de cette décision ont mis à déroute les exploitants miniers chinois dans ce chantier qui est dans la commune de Gaga, zone minière qui a connu les fortes violences pendant la crise dans le pays.


Une décision similaire avait été prise par le gouvernement en 2016 pour suspendre une société minière chinoise dans une Aire-Protégée au sud du pays. L’afflux des sociétés minières chinoises pose un réel problème de coordination aujourd’hui dans le pays, ce qui fait penser à un conflit latent entre les sociétés chinoises et les exploitants locaux des diamants et de l’or.

2 commentaires

N
JE NE COMPRENDS PAS UNE CHOSE: POURQUOI NOS MINES (chantiers diamants et or) SONT EXPLOITEES PAR DES ETRANGERS ? SOMMES NOUS INTELLECTUELLENT PAUVRES POUR COMPRENDRE QUE LE SOL ET LE SOUS SOL D'UN PAYS CONSTITUENT LE PATRIMOINE NATIONAL, DONC POUR LE PEUPLE, RIEN QUE POUR LE PEUPLE ET NE DOIT PAR CONSEQUENT EN AUCUN CARIMOINE NATIONAL, DONC POUR LE PEUPLE, RIEN QUE POUR LE PEUPLE ET NE DOIT PAR CONSEQUENT EN AUCUN CAS ÊTRE SPOLIER DE SES MINES ET MATIERES PREMIERES PAR DES ETRANGERS ? POURQUOI DES CHINOIS ET D'AUTRES ETRANGERS ENTRENT DANS CETTE ZONE QUI LOGIQUEMENT DEVRAIT LEUR ÊTRE INTERDITE D'ACCES PAR LA LOI ? MAIS CE QUI EST DOMMAGE EST QUE CET ESPRIT DE CORROMPU ET DE TRAITRE EST LE PROPRE AUX AFRICAINS. NOUS SOMMES PRÊTS A TRAHIR OU A VENDRE NOS TERRES OU NOS RICHESSES NATURELLES POUR DES INTERÊTS PERSONNELS ET EGOÏSTES. LE CAS DES CHINOIS ET BIEN D'AUTRES QUI VIENNENT DE LOIN NOUS RAVAGER NOS DIAMANTS ET OR ILLUSTRE UN BEL EXEMPLE. COMMENT POUVEZ VOUS IMAGINER QUE LE MAIRE D'UNE LOCALITE APPELEE LAKOTA EN RCI CHEZ NOUS LES AFRICAINS EST LIBANAIS ? MANQUE T'IL VRAIMENT DES FILS ET FILLES DE CE PAYS DE DEVENIR MAIRES ? VOILA LA GROSSE BÊTISE ACCEPTEE PAR NOUS MÊMES POUR ENRICHIR LES ETRANGERS. » lire la suite
R
Je félicite la réaction gouvernementale de mon pays. De veiller scrupuleusement sur nos richesses minières afin que toute population centrafricaine bénéficie équitablement de la dividende de leurs sous sol.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) a une nouvelle recrue : la Centrafrique. Le pays de Faustin-Archange Touadéra a officialisé son ad » ...la suite
Félix Moloua, ministre de l’Economie et Joël Tokindang Sibaye, le Représentant de la Banque africaine de développement (Bad) en Centrafrique ont » ...la suite
Trente-huit millions d’euros pour la reconstruction de l’Etat seront décaissés sur quatre ans par l’Union européenne en Centrafrique, un pays » ...la suite
Le Conseil d’Administration du Fonds Bekou de l’Union Européenne à la Centrafrique table sur une prochaine reconduction de ce fonds fiduciaire e » ...la suite
Ce fonds dont la valeur est estimée à 9 800 000 dollars américains ont été octroyés au gouvernement centrafricain dans le cadre du programme d » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) table sur une croissance de 4,3% en République centrafricaine (RCA) pour cette année 2018, ont indiqué, ce » ...la suite
La croissance économique de la République centrafricaine devrait se maintenir à 4,3 % en 2018 et s’accélérer à moyen terme, selon les dernièr » ...la suite
Dans le cadre de la 5e revue de facilité élargie de crédit que le pays est appelé à conclure avec le Fonds Monétaire International en octobre pr » ...la suite
Dans le souci de désenclaver la RCA et de reconstruire les infrastructures routières détruites durant les crises militaro-politiques, l’Office Na » ...la suite
Le groupe China Gezhouba Group Corporation s'emploiera, d'ici peu, au renforcement de l'usine de production de l'électricité de Boali II, à environ » ...la suite