Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Un Casque bleu burundais tué dans une embuscade en Centrafrique
Un Casque bleu burundais tué dans une embuscade en Centrafrique

Un Casque bleu burundais a été tué jeudi soir en Centrafrique dans une embuscade d'un groupe antibalaka à une vingtaine de km d'Alindao (centre), a annoncé vendredi la Mission de l'ONU en RCA.

 

Des hommes armés ont "attaqué du personnel de la Minusca qui assurait la sécurité d'un camion appartenant à un contractant de la Mission. Des casques bleus (...) à Pavika ont été envoyés en renfort" dans la soirée "et c'est en cours de route qu'ils sont tombés dans une embuscade tendue par un autre groupe d'antibalaka", a indiqué un communiqué de la mission de l'ONU.

 

La MINUSCA déplore aujourd'hui la perte d'un autre soldat de la paix suite à une attaque lâche contre l'un de nos courageux contingents. Dans l’épreuve, nous demeurerons solidaires et unis dans notre détermination à édifier une paix et une stabilité durables en RCA.

 

Le village de Pavika est situé à 22km d'Alindao, dans le centre de la RCA.

Cette nouvelle attaque porte à cinq le nombre de Casques bleus tués en République centrafricaine cette année.

Le 18 août, trois Casques bleus avaient été blessés dans une attaque antibalaka à Mbres (centre). D'autres Casques bleus avaient été pris pour cible le 20 août par des éléments du groupe armé Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) à Bria (est).

Depuis 2013, la quasi-totalité du territoire de la Centrafrique vit sous la coupe de groupes armés et de milices qui commettent d'innombrables violences et exactions.

La chute cette année-là du président François Bozizé, renversé par l'ex-rébellion de la Séléka qui se proclamait protectrice des musulmans, avait entraîné une contre-offensive des milices antibalaka, prétendant défendre les non-musulmans.

Groupes armés issus de la Séléka et milices s'affrontent aujourd'hui pour le contrôle des ressources dans ce pays de 4,5 millions d'habitants classé parmi les plus pauvres au monde, mais riche en diamants, or et uranium.

 

Avec AFP

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les assises du Conseil africain et malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES) auront lieu en juillet à Bangui, a annoncé Pr Bertrand M’BATCHI » ...la suite
Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République centrafricaine (RCA) et chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, est à » ...la suite
La société de conseil américaine Mercer publie chaque année son classement annuel des 231 villes de la planète en termes de qualité de vie. Bang » ...la suite
Ancien responsable de la mission des Nations Unies en Centrafrique (Minusca), le gabonais Parfait Onanga Anyanga vient d’être nommé envoyé spéci » ...la suite
Un camerounais n'ayant pas encore reçu la nationalité a contourné l'administration en se faisant délivrer des vrais-faux acte de naissance et cert » ...la suite
Le français est une fête. C'est ainsi que se veut la Semaine de la langue française et de la francophonie, dont la 24e édition se tiendra du samed » ...la suite
Après le Pakistan, la Centrafrique est le deuxième pays qui affiche le taux de mortalité néonatale le plus élevé au monde avec un nourrisson sur » ...la suite
Après apurement des arriérées de salaire des gouvernements Djotodia en 2013 et une partie de 2003 du président Patassé, le gouvernement table sur » ...la suite
Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine et Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabil » ...la suite
Mardi 5 mars, le pape François a reçu le président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra. Le même jour, celui-ci s’est » ...la suite