Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Centrafrique : Le FMI satisfait des efforts de redressement économique et fiscal du pays
Centrafrique : Le FMI satisfait des efforts de redressement économique et fiscal du pays

PAR JEAN FERNAND KOENA LE 14 SEPTEMBRE 2018

 

BANGUI, le 14 Septembre 2018(RJDH)—Dans le cadre de la 5e revue de facilité élargie de crédit que le pays est appelé à conclure avec le Fonds Monétaire International en octobre prochain, une mission préparatoire conduite par Norbert Toé s’est félicitée des avancées enregistrées par le gouvernement. Il l’a dit ce matin au sortir d’une réunion au ministère des Finances.

Le gouvernement s’est inscrit dans une logique d’amélioration des performances pour répondre aux exigences des institutions de Breton Woods, et satisfaire les besoins de base de la population notamment l’école, l’accès à l’eau et aux infrastructures sociales de base. Avec une prévision acceptable de la croissance, le gouvernement compte faire mieux davantage en poursuivant les reformes, créant les poches de recettes tout en améliorant les recettes douanières. C’est dans ce contexte que le gouvernement compte sur cette facilité élargie de crédit pour atteindre ses objectifs.

Selon le chef de mission du Fonds Monétaire International Norbert Toé, les signaux qu’envoie le gouvernement sont appréciables « les reformes se poursuivent à une bonne cadence, les repères structurels ont été largement respectés et quant aux objectifs quantitatifs, les critères de fin juin sont respectés » s’est félicité Norbert Toé, chef de mission de FMI avant de recommander au gouvernement plus d’effort dans la mobilisation des ressources intérieures.

Ces réformes ont un impact positif sur le budget de l’année 2019 en élaboration et qui sera soumis à la session budgétaire qui va s’ouvrir début octobre selon Henri Marie Dondra, ministre des finances « nous avons beaucoup travaillé sur le volet parafiscalité et je pense qu’en 2019, le chapitre recette connaitra une hausse dans la loi de finances qui sera soumis à l’approbation des élus, mais le plus important c’est la sécurité pour permettre au pays d’accroitre son assiette fiscale. Mais je pense qu’avec la volonté du chef de l’Etat, on fera tout pour le redéploiement de l’Etat pour permettre à ce que l’Etat puisse recouvrir les recettes » a dit Henri Marie Dondra.

Cette mission fait suite à celle de juin et intervient dans au moment où le gouvernement table sur la réduction des dépenses publiques.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En Centrafrique, le ministre des mines annonce une chute considérable de la production du diamant dans le pays depuis la reprise des exportations en » ...la suite
Le ministre des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli Fatrane, a pris, lundi 4 février 2019 à Bangui, un arrêté portant saisie conservatoire de » ...la suite
Soucieux du développement rural en République Centrafrique, le Représentant de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agri » ...la suite
Je voudrais tout d’abord remercier très sincèrement le Commissaire Paix et Sécurité de l’Union africaine, Monsieur Chergui et Monsieur le Secr » ...la suite
Un groupe d’expert onusien révèle que la principale source de financement des groupes armés en Centrafrique est le trafic de diamant. C’es » ...la suite
En Centrafrique, le trafic de diamants continue de financer les groupes armés. C'est une des conclusions du rapport du groupe d'experts des Nations u » ...la suite
La production de diamants bruts en République centrafricaine a connu une lourde baisse cette année. D'après, le ministère en charge du secteur min » ...la suite
Plus qu’une surprise, le port de Douala vient de recevoir à Paris l’Oscar du leadership et de l’innovation . Cette infrastructure qui a per » ...la suite
La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) a une nouvelle recrue : la Centrafrique. Le pays de Faustin-Archange Touadéra a officialisé son ad » ...la suite
Félix Moloua, ministre de l’Economie et Joël Tokindang Sibaye, le Représentant de la Banque africaine de développement (Bad) en Centrafrique ont » ...la suite