Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » CENTRAFRIQUE : LA REPRISE ÉCONOMIQUE SE POURSUIT
CENTRAFRIQUE : LA REPRISE ÉCONOMIQUE SE POURSUIT

 http://pagesafrik.info  Par Martin Kam  17 septembre 2018

 

La croissance économique de la République centrafricaine devrait se maintenir à 4,3 % en 2018 et s’accélérer à moyen terme, selon les dernières estimations du Fonds monétaire international.

« Les projections de croissance reposent sur le rétablissement de la paix, la restauration de services publics sur l’ensemble du pays et la mise en œuvre résolue des réformes », a indiqué le FMI notant toutefois qu’une croissance vigoureuse et soutenue est nécessaire pour créer des emplois et faire reculer la pauvreté.

Soulignons qu’une équipe des services du FMI, dirigée par Norbert Toé, a séjourné à Bangui du 7 au 14 septembre 2018 pour examiner l’évolution récente de l’économie et la mise en œuvre du programme.

« Sur la base des données provisoires et des informations collectées pendant la mission, le programme économique demeure sur les rails. Les indicateurs quantitatifs de suivi qui ont été convenus avec les autorités pour fin juin 2018 ont été atteints», a relevé Norbert Toé constatant cependant que les dépenses sociales ont été inférieures aux objectifs.

Quant aux réformes structurelles, l’organisation a indiqué qu’elles « progressent, bien qu’avec retard ».

Le FMI, qui soutient le programme économique et financier de la RCA à travers la Facilité élargie du crédit (FEC) adoptée depuis 2016, a, en outre, estimé « qu’il est nécessaire d’accroître les dépenses sociales à fort impact sur la population afin de réduire la pauvreté ».

Soulignons enfin que le FMI et les autorités « ont convenu de la nécessité d’accélérer le renforcement de la gouvernance et de la transparence et de poursuivre des réformes structurelles visant à améliorer le climat des affaires ».

 

Martin Kam

1 commentaire

N
CETTE INSTITUTION FINANCIERE, QU'A T'ELLE APPORTE DE CONCRET EN TERME DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE A NOTRE PAYS ? IL FAUT QU'ON REFLECHISSE AU MOINS ET QU'ON APPRENNE A NOUS DEBROUILLER SEULS COMME LES CHINOIS QUE DE RESTER CONTINUELLEMENT DEPENDANTS DES AUTRES ET D'UN SYSTEME QUI NOUS ENFONCE. SI NOUS VOULONS REELLEMENER CONTINUELLEMENT DEPENDANTS DES AUTRES ET D'UN SYSTEME QUI NOUS ENFONCE. SI NOUS VOULONS REELLEMENT SORTIR DE LA PAUVRETE, IL N'Y A PAS 36 MILLES SOLUTIONS: CESSONS AVEC L'IDIOTIE DES GUERRES INUTILES ENTRE NOUS. TOUS UNIS, TRAVAILLON AVEC SERIEUX ET SURTOUT AVEC HONNÊTETE. EXPLOITONS NOUS MÊMES NOS RESSOURCES NATURELLES ET UTILISONS LES MATIERES PREMIERES QUI EN SORTENT POUR DEVELOPPER ET INNOVER NOTRE PROPRE TECHNOLOGIE C'EST A DIRE LA TECHNOLOGIE ADAPTEE A NOS REALITES. CREONS, INVENTONS ET INNOVONS TOUTES CHOSES OU IDEES SUSCEPTIBLES D'APPORTER DU BIEN A NOTRE SOCIETE QUE D'ATTENDRE QU'ON NOUS DONNE LE PRÊT A PORTER, LE PRÊT A MANGER OU LE PRÊT A UTILISER OU CONSOMMER EN UN MOT COMME SI NOUS ETIONS DES MENDIANTS BRAS CASSES SANS INTELLIGENCE. MAIS SI NOUS N'AVONS PAS COMPRIS CELA, C'EST TANT PIS POUR NOUS CAR NOUS NOUS FERONS RUINER TOUJOURS POUR RESTER ETERNELLEMENT PAUVRES ET ENCORE PLUS PAUVRES MALGRE NOS GIGANTESQUES RESSOURCES NATURELLES ET LES INNOMBRABLES FINANCEMENTS DU FMI, DE LA BANQUE MONDIALE ETC QUE NOUS RECEVONS DEPUIS DES DECENNIES. CECI EST UN BON CONSEIL ; A BON ENTENDEUR, SALUT ! » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La capitale centrafricaine est frappée par une pénurie de produits pétroliers depuis une semaine aujourd’hui. A Bangui, la plupart des station » ...la suite
Le ministre centrafricain de l’Energie Herbert Gontran Djono Ahaba a réagi à travers un communiqué ce samedi soir, face à la rareté des hydroca » ...la suite
[Africa Diligence] C’est un lieu commun de dire que la République centrafricaine est riche en ressources forestières. 15 % de son territoire est c » ...la suite
C’est l’un des secteurs ciblés par les financements promis à la République centrafricaine, dans le cadre de la visite effectuée par le présid » ...la suite
Le docteur Akinwumi Adessina, Président de la banque africaine de développement (BAD) a effectué une visite officielle ce samedi et dimanche 12 ma » ...la suite
Confrontées à la crise sécuritaire qui secoue la Centrafrique, dont des zones ont été récupérées par des groupes armés rebelles, les Douanes » ...la suite
La Livre soudanaise est plus utilisée que le Franc Fcfa par les populations de cette ville de l’extrême Nord centrafricaine. Le Franc Fcfa sera » ...la suite
En visite à Anvers (Belgique), capitale mondiale du diamant, le chef de l’État Centrafricain Faustin-Archange Touadéra a fait plusieurs rencontre » ...la suite
Le gouvernement centrafricain a suspendu les activités de quatre sociétés minières chinoises installées à Bozoum, dans le nord-ouest de la Centr » ...la suite
La croissance économique en Centrafrique de 5,1% restera dynamique et stable en 2019. Une projection de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale ( » ...la suite