Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » CENTRAFRIQUE : LA REPRISE ÉCONOMIQUE SE POURSUIT
CENTRAFRIQUE : LA REPRISE ÉCONOMIQUE SE POURSUIT

 http://pagesafrik.info  Par Martin Kam  17 septembre 2018

 

La croissance économique de la République centrafricaine devrait se maintenir à 4,3 % en 2018 et s’accélérer à moyen terme, selon les dernières estimations du Fonds monétaire international.

« Les projections de croissance reposent sur le rétablissement de la paix, la restauration de services publics sur l’ensemble du pays et la mise en œuvre résolue des réformes », a indiqué le FMI notant toutefois qu’une croissance vigoureuse et soutenue est nécessaire pour créer des emplois et faire reculer la pauvreté.

Soulignons qu’une équipe des services du FMI, dirigée par Norbert Toé, a séjourné à Bangui du 7 au 14 septembre 2018 pour examiner l’évolution récente de l’économie et la mise en œuvre du programme.

« Sur la base des données provisoires et des informations collectées pendant la mission, le programme économique demeure sur les rails. Les indicateurs quantitatifs de suivi qui ont été convenus avec les autorités pour fin juin 2018 ont été atteints», a relevé Norbert Toé constatant cependant que les dépenses sociales ont été inférieures aux objectifs.

Quant aux réformes structurelles, l’organisation a indiqué qu’elles « progressent, bien qu’avec retard ».

Le FMI, qui soutient le programme économique et financier de la RCA à travers la Facilité élargie du crédit (FEC) adoptée depuis 2016, a, en outre, estimé « qu’il est nécessaire d’accroître les dépenses sociales à fort impact sur la population afin de réduire la pauvreté ».

Soulignons enfin que le FMI et les autorités « ont convenu de la nécessité d’accélérer le renforcement de la gouvernance et de la transparence et de poursuivre des réformes structurelles visant à améliorer le climat des affaires ».

 

Martin Kam

1 commentaire

N
CETTE INSTITUTION FINANCIERE, QU'A T'ELLE APPORTE DE CONCRET EN TERME DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE A NOTRE PAYS ? IL FAUT QU'ON REFLECHISSE AU MOINS ET QU'ON APPRENNE A NOUS DEBROUILLER SEULS COMME LES CHINOIS QUE DE RESTER CONTINUELLEMENT DEPENDANTS DES AUTRES ET D'UN SYSTEME QUI NOUS ENFONCE. SI NOUS VOULONS REELLEMENER CONTINUELLEMENT DEPENDANTS DES AUTRES ET D'UN SYSTEME QUI NOUS ENFONCE. SI NOUS VOULONS REELLEMENT SORTIR DE LA PAUVRETE, IL N'Y A PAS 36 MILLES SOLUTIONS: CESSONS AVEC L'IDIOTIE DES GUERRES INUTILES ENTRE NOUS. TOUS UNIS, TRAVAILLON AVEC SERIEUX ET SURTOUT AVEC HONNÊTETE. EXPLOITONS NOUS MÊMES NOS RESSOURCES NATURELLES ET UTILISONS LES MATIERES PREMIERES QUI EN SORTENT POUR DEVELOPPER ET INNOVER NOTRE PROPRE TECHNOLOGIE C'EST A DIRE LA TECHNOLOGIE ADAPTEE A NOS REALITES. CREONS, INVENTONS ET INNOVONS TOUTES CHOSES OU IDEES SUSCEPTIBLES D'APPORTER DU BIEN A NOTRE SOCIETE QUE D'ATTENDRE QU'ON NOUS DONNE LE PRÊT A PORTER, LE PRÊT A MANGER OU LE PRÊT A UTILISER OU CONSOMMER EN UN MOT COMME SI NOUS ETIONS DES MENDIANTS BRAS CASSES SANS INTELLIGENCE. MAIS SI NOUS N'AVONS PAS COMPRIS CELA, C'EST TANT PIS POUR NOUS CAR NOUS NOUS FERONS RUINER TOUJOURS POUR RESTER ETERNELLEMENT PAUVRES ET ENCORE PLUS PAUVRES MALGRE NOS GIGANTESQUES RESSOURCES NATURELLES ET LES INNOMBRABLES FINANCEMENTS DU FMI, DE LA BANQUE MONDIALE ETC QUE NOUS RECEVONS DEPUIS DES DECENNIES. CECI EST UN BON CONSEIL ; A BON ENTENDEUR, SALUT ! » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) a une nouvelle recrue : la Centrafrique. Le pays de Faustin-Archange Touadéra a officialisé son ad » ...la suite
Félix Moloua, ministre de l’Economie et Joël Tokindang Sibaye, le Représentant de la Banque africaine de développement (Bad) en Centrafrique ont » ...la suite
Trente-huit millions d’euros pour la reconstruction de l’Etat seront décaissés sur quatre ans par l’Union européenne en Centrafrique, un pays » ...la suite
Le Conseil d’Administration du Fonds Bekou de l’Union Européenne à la Centrafrique table sur une prochaine reconduction de ce fonds fiduciaire e » ...la suite
Ce fonds dont la valeur est estimée à 9 800 000 dollars américains ont été octroyés au gouvernement centrafricain dans le cadre du programme d » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) table sur une croissance de 4,3% en République centrafricaine (RCA) pour cette année 2018, ont indiqué, ce » ...la suite
Dans le cadre de la 5e revue de facilité élargie de crédit que le pays est appelé à conclure avec le Fonds Monétaire International en octobre pr » ...la suite
Dans le souci de désenclaver la RCA et de reconstruire les infrastructures routières détruites durant les crises militaro-politiques, l’Office Na » ...la suite
Le groupe China Gezhouba Group Corporation s'emploiera, d'ici peu, au renforcement de l'usine de production de l'électricité de Boali II, à environ » ...la suite
Elles étaient au départ plus de vingt-quatre entreprises intéressées par la construction des infrastructures de fibre optique qui relieront le Con » ...la suite