Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Accusé d'avoir organisé un attentat sanglant à Bangui, Christophe Raineteau témoigne
Accusé d'avoir organisé un attentat sanglant à Bangui, Christophe Raineteau témoigne

Vignoble Accusé d'avoir organisé un attentat sanglant à Bangui, il témoigne

 

https://www.presseocean.fr   0 23.09.2018 09:50

 

Christophe Raineteau, originaire de Gorges, a repris ses activités. Le mandat d’arrêt international promis par la Centrafrique contre cet habitant du Vignoble n’a jamais été transmis à Interpol.

Presse Océan : vous êtes désormais libre de vos mouvements ?

Christophe Raineteau : « Le président centrafricain Touadéra, qui m’avait nommément accusé sur France 24 d’être le commanditaire de l’attentat du 1er mai à Bangui (NDLR : 26 morts et plus de cent blessés, mitraillés dans une église), a eu l’intelligence de se rendre compte que je ne pouvais pas être mêlé à cette tuerie. Son renoncement à transmettre le mandat d’arrêt est un aveu… Aujourd’hui, j’ai repris toutes mes activités de conseil en géopolitique africaine. Les chefs d’entreprise avec qui je travaille m’ont maintenu leur confiance et j’ai eu des assurances de la diplomatie française : je voyage sans craindre une interpellation mais, pour l’instant, j’évite encore la Centrafrique. »

Vous avez vécu des moments difficiles ?

« Oui, ce fut très compliqué, pour ma famille surtout. J’ai été sali injustement. Il y a eu aussi toutes les sollicitations médiatiques : j’ai tout refusé, même le 20 h de TF1, en plateau ! Heureusement pour moi, l’affaire Benalla a pris le relais. J’ai pris du recul, je me suis mis au vert. Et j’ai avancé mon bouquin : j’y raconte ma vie au service de l’aventure et de la nation. »

Mais vous n’êtes pas encore blanchi…

« Non, mais plus rien ne bougera. Évidemment, je n’attends pas les excuses du président Touadéra. Avec mon avocate on a envisagé des poursuites en diffamation, mais le mieux est que tout le monde soit revenu à la raison. J’ai toujours des intérêts en Centrafrique… »

Avec le recul, justement, comment vous êtes-vous retrouvé au cœur de ce drame ?

« Franchement… Cela me semble évident. Je connais bien l’Afrique, la Centrafrique en particulier. J’y ai des réseaux, des amis. J’étais une victime toute désignée dans le bras de fer que se livrent les différents services français. Je sais même qui a glissé mon nom au président Touadéra : c’est un membre de l’ambassade de France à Bangui. »

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En marge des pourparlers de Khartoum entre le gouvernement et les 14 groupes armés, l’ADV a pu avoir une interview exclusive avec Sylvie Baipo Temo » ...la suite
Le secrétaire général de l’ONU se réjouit des accords de paix dans la Corne de l’Afrique, des négociations en Centrafrique et des élections » ...la suite
Ayant déjà écrit ici même sur l’inutilité d’un autre sommet sur le Centrafrique, je ne peux que me répéter ou me contredire (Seignebos) . L » ...la suite
Après dix jours de pourparlers entre le gouvernement et quatorze groupes armés de Centrafrique, la conclusion d’un accord de paix a été annoncé » ...la suite
L’AFRIQUE : Bonjour Monsieur le ministre, merci pour les dix minutes accordées de votre temps. L’année 2018 s’est achevée par une croissance » ...la suite
Le pilonnage médiatique, diplomatique et militaire auquel est soumis le Centrafrique ces derniers temps de la part des autorités françaises confin » ...la suite
Faut-il brûler la Cour pénale internationale ? Cette année 2018 a été marquée, le 8 juin dernier, par une volte-face incroyable : l'acquittement » ...la suite
L’Archevêque métropolitain de Bangui, le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, a exhorté les Centrafricains à s’engager dans « un dialogue sincè » ...la suite
Le chef de l'Etat, qui se rendra à N'Djamena ce samedi et dimanche, doit cesser tout pacte avec le président tchadien Idriss Déby et, plus généra » ...la suite
Commençons par quelques éléments de contexte : la République centrafricaine (RCA) connaît, depuis décembre 2012, le conflit le plus important de » ...la suite