Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Albert Yaloké Mopkème apporte un démenti aux allégations du journal Le Potentiel Centrafricain
Albert Yaloké Mopkème apporte un démenti aux allégations du journal Le Potentiel Centrafricain

Le Conseiller Albert Yaloké Mopkème apporte un démenti aux allégations du journal Le Potentiel Centrafricain

 

Bangui, 5 oct.. (ACAP)- Le Conseiller en Communication, Porte-parole de la Présidence de la République, Albert Yaloké Mopkème a diffusé, jeudi 4 octobre 2018 à Bangui, un communiqué officiel dans lequel il dément les allégations du journal "Le Potentiel Centrafricain" selon lequel il y aurait un incident diplomatique entre la République Centrafricaine et la France.

 

Le Conseiller Albert Yaloké Mopkème a déclaré que la présidence de la République oppose un démenti formel à ce genre d’écrit qui vise à créer dans l’opinion un climat de tension entre la République Centrafricaine et la France, partenaire historique et qui n’est basé sur aucun fondement.

   
Il a souligné que le journal « Le Potentiel Centrafricain » a publié dans ses colonnes du 27 septembre dernier que : « C’est un véritable incident diplomatique qui vient d’être posé par le ministre français en charge des Affaires Etrangères qui pour démontrer sa colère et mépris à l’endroit du peuple centrafricain à travers cet acte rarissime qui s’en est pris violemment au Président Touadéra en ce moment même où tous les grands de ce monde se retrouvent aux Etats-Unis d’Amérique à l’occasion du sommet annuel des Nations-Unies ».

     
« Bien au contraire, de l’aparté qui a eu lieu entre le Professeur Faustin-Archange Touadéra et son homologue français Emmanuel Macron, suivi de l’audience avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, il est apparu une volonté manifeste de la France d’appuyer la République Centrafricaine dans le cadre de l’initiative Africaine pour la paix. », a-t-il poursuivi. 
  
Il a fait savoir que l’appui de la France à la République Centrafricaine s’étend aussi au renforcement de la coopération bilatérale, à un appui à nos forces de sécurité intérieure, à la mise en place d’une armée de garnison avec un appui logistique, la formation et l’équipement pour que la France a annoncé la venue prochaine à Bangui de la ministre des Armées, Florence Parly, suivi quelques jours plus tard de celle du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. 

  
Il a rappelé que la Présidence de la République, à travers ce communiqué, réaffirme la détermination du Président Faustin-Archange Touadéra à ramener la paix et la sécurité dans notre pays en s’appuyant sur la reconstruction de notre force de défense et de sécurité, et le soutien de la communauté internationale dont la France notre partenaire historique.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Face aux sorties de François Bozizé et de son parti, le Kwa na Kwa, Faustin Archange Touadéra mobilise les troupes de son Mouvement cœurs unis ( » ...la suite
Que les alliés contre nature de François Bozizé ne trompent pas le peuple à propos du débat en cours sur la proposition de loi constitutionnelle » ...la suite
REACTION DU GOUVERNEMENT A LA CAMPAGNE DE DESINFORMATION SUR L'UE » ...la suite
Suite aux différentes crises politico-militaires récurrentes, avec leurs corollaires l’effondrement de l’Etat et ses difficultés objectives à » ...la suite
Le mouvement présidentiel en Centrafrique lance, ce vendredi, avec une trentaine de partis et associations politiques alliés, une plateforme de la m » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a reçu en audience M. Martin ZIGUELE, Président du Mouvement pour la Li » ...la suite
En Centrafrique, l’Autorité nationale des élections a confirmé hier la date du 27 décembre pour le premier tour de la présidentielle et des lé » ...la suite
Le Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-président de la Commission, Josep Borrell, a » ...la suite
L'émissaire de l'ONU pour la région des Grands Lacs, le Chinois Huang Xia, a souligné mercredi devant le Conseil de sécurité l'importance d'avoir » ...la suite
Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a appris que le Bureau de l’Assemblée Nationale réuni le 16 avril » ...la suite