Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

Des signaux positifs sur la levée de l'embargo sur les armes selon les autorités centrafricaines

 

https://www.radiondekeluka.org  mardi 9 octobre 2018 13:45

 

Les autorités nationales demeurent optimistes pour une levée immédiate de l’embargo sur les armes à destination de la République Centrafricaine. Le Porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui reste convaincu qu'il y a des signaux positifs dans ce sens.

L’information a été révélée vendredi 5 octobre au cours d’un point de presse animé à Bangui par Ange Maxime Kazagui, qui fait référence à la 73e Assemblée Générale de l'ONU. Selon le porte-parole du gouvernement, la RCA compte sur le soutien des autres pays africains.

"Notre gouvernement est mieux compris des pays amis qui nous soutiennent dont les pays africains. Nous sentons une inflexion dans la position du comité de sanction", s'est réjoui Ange Maxime Kazagui. La mission de certains membres du comité de sanction de l'ONU à Bangui vise à recueillir les informations sur les armes livrées par la Fédération de la Russie.

"Ils sont ici pour prendre toutes les informations nécessaires, toutes les réactions du gouvernement. Ils veulent savoir si toutes les armes sont stockées en sécurité, s'il n'y a pas de risque que celles-ci se retrouvent dans des mains adverses".

Au sujet des relations diplomatiques avec certains pays amis traditionnels, le Porte-parole du gouvernement rassure d’une bonne collaboration avec la France.

"La ministre française de la Défense sera en visite dans notre pays et certainement suivie par le ministre des Affaires Etrangères Jean Yves Le Drian. le Président de la République et le gouvernement accueillent avec ouverture d'esprit cette proposition de réengagement fort de la France".

Les questions de la restauration de l’autorité de l’Etat, de sécurité, de la santé publique ainsi que la montée en puissance des Forces armées centrafricaines sont entre autre, les impératifs que se s'est fixé le gouvernement dirigé par le Premier ministre, Simplice Mathieu Sarandji.

 

 

Mambéré-Kadeï : 13 présumés auteurs de meurtre des chinois arrêtés par la gendarmerie

 

https://www.radiondekeluka.org  mardi 9 octobre 2018  11:52

 

La gendarmerie a confirmé l’arrestation de 13 personnes soupçonnées d’être des auteurs présumés de meurtre de 3 ressortissants chinois jeudi 4 octobre à Sosso Nakombo à l’ouest de la Centrafrique.

Ces arrestations font suite à une enquête ouverte au lendemain du drame ayant couté la vie aux trois ressortissants chinois tués à la brigade de la gendarmerie de Sosso Nakombo.

De sources judiciaires, les présumés accusés seront transférés à Bangui pour être jugés. Signalons que les trois ressortissants chinois ont été tués à la gendarmerie de Sosso Nakombo où ils se trouvaient pour nécessité d’enquête dans une affaire de disparition d’un jeune de la localité.  

Au lendemain du drame, le député de Sosso Nakombo a appelé au calme pour laisser la place à la justice. Dans la foulée, le président de l’Assemblée nationale Abdou Karim Meckassoua a dans un communiqué signé le 6 octobre condamné la tuerie et exprimé sa compassion à l’ambassadeur de Chine en Centrafrique.

L’enquête ouverte après le drame de Sosso Nakombo suit son cours, selon la chambre criminelle de Bouar. L’Ambassadeur de Chine en Centrafrique a effectué un déplacement de Sosso Nakombo mais rien n’est encore sorti de cette visite.

 

1 commentaire

N
D'ABORD CELUI QUI DANS LA PHOTO ASSOMME AVEC UN BÂTON CE BLANC CERTAINEMENT DEJA MORT EST LE PREMIER COUPABLE DU MEURTRE DES CHINOIS. IL EST PRIS EN PHOTO EN FLAGRANT DELIT DE MEURTRE, C'EST CLAIRE. IL DOIT IMMEDIATEMENT ÊTRE ARRÊTE AVEC TOUS SES COMPLICES ET LES PUNIR A LA SANCTION DE DERNIERE RIGEUR. IL NE FAUT PAT ÊTRE ARRÊTE AVEC TOUS SES COMPLICES ET LES PUNIR A LA SANCTION DE DERNIERE RIGEUR. IL NE FAUT PAS LEUR LAISSER LE TEMPS DE S'EN FUIR POUR SE REFUGIER EN FORÊT OU AILLEURS. SI C'EST AVEC LA FRANCE, çA NE BADINE PAS CAR ON LES AURAIT ARRÊTE OU QU'ILS SE TROUVERAIENT. CE SONT DES CONNARDS CRIMINELS SANS SCRUPULE QU'IL FAUT FRAPPER FORT. C'EST EVIDEMMENT DES COMPORTEMENTS DE CE GENRE QUI DESTABILISE NOTRE PAYS. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Un commerçant fait usage de sa grenade au cours d’une discussion faisant un mort et trois blessées au milieu d’une foule qui assistait à des di » ...la suite
Malgré la détérioration de la sécurité suite aux combats survenus la semaine dernière dans la ville de Bambari, l’organisation médicale Méde » ...la suite
Bruno Konga, président de la Fédération Centrafricaine d’Athlétisme (FCAT) est monté au créneau ce dimanche 13 janvier 2019 pour demander la d » ...la suite
Le FPRC et l'analphabète Abdoulaye Issene lancent un ultimatum aux autorités de Bangui » ...la suite
La Centrafrique sombre dans le chaos. Le pays connaît une crise humanitaire de grande ampleur, et les attaques de sites de réfugiés, notamment ceux » ...la suite
L’armée centrafricaine devient de plus en plus puissante et reprend le contrôle de plusieurs villes autrefois occupées par des rebelles. La ville » ...la suite
Les FACA sont de retour depuis ce 7 janvier à Bocaranga dans l'Ouham Pendé où elles ont été contraintes de quitter en décembre 2018 suite à ce » ...la suite
Des combats opposent des groupes armés et l'armée depuis lundi à Bakouma, ville minière du sud-est de la Centrafrique aux importants gisements d'u » ...la suite
Des combats opposent des groupes armés et l'armée depuis lundi à Bakouma, ville minière du sud-est de la Centrafrique aux importants gisements d'u » ...la suite
Nous avons suivi l’archevêque de Bangui dans l’une de ses visites pastorales, haute en couleur et en émotion, dans le sud-ouest de la Centrafriq » ...la suite