Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » RCA: le directeur d’Onusida à Paoua pour évaluer les besoins
RCA: le directeur d’Onusida à Paoua pour évaluer les besoins

 

Par RFI Publié le 10-10-2018 Modifié le 10-10-2018 à 04:20

 

Le directeur exécutif de l'Onusida est en voyage officiel en Centrafrique. Le taux de prévalence du virus est de 4%, 110 000 personnes vivent avec le sida. Michel Sidibé était en déplacement mardi dans l'ouest du pays, dans la ville de Paoua, avec le ministre centrafricain de la Santé. Objectif : écouter les communautés touchées par le virus du sida et évaluer leurs besoins.

L'hôpital général de Paoua dispose d'une unité spécialisée dans le traitement du VIH. Des patients et des personnels soignants sont venus y accueillir Michel Sidibé. Le directeur exécutif d'Onusida est conscient des défis à relever : « Le système de santé s'est effondré complètement et aujourd'hui on sait que malheureusement les médicaments ne sont plus disponibles. Nous n’avons que 20% des enfants qui ont accès au traitement, ici, du sida. Nous avons moins de 35% [de la population] en général. Et surtout, dans ces situations humanitaires, ces situations sont caractérisées par les violences contre les femmes. Donc il faut mener ce combat sur ces zones humanitaires. »

Des besoins qui sont énormes et qui dépassent le cadre de la santé publique. Car résoudre les problèmes de santé pour favoriser la résolution du conflit, Michel Sidibé y croit, tout comme le ministre de la Santé, Pierre Somse. « La santé c'est le creuset de la paix et de la cohésion sociale, dit-il. Aujourd'hui on ne peut pas dissocier la propagation, le défi du sida, d'autres facteurs, d'autres dimensions de la vie des gens qui sont en situation de crise puisque cette crise a également potentialisé et renforcé les facteurs de risque de propagation. »

A Paoua, les ONG comptabilisent en moyenne chaque mois 150 cas de violences sexuelles perpétrées par les groupes armés.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Interpellé par l’Assemblée Nationale ce mercredi 12 décembre 2018 sur le retard de la tenue du dialogue de l’initiative de l’Union Africaine » ...la suite
Patrice Edouard Ngaissona, coordonnateur politique des miliciens Anti-Balaka est arrêté ce 12 décembre 2018 à Paris pour crimes contre l’humanit » ...la suite
La cérémonie de remise des armes promises par la France a eu lieu ce mardi 11 décembre 2018 au camp M’poko, en présence de la ministre français » ...la suite
En RCA, les conflits communautaires ont fait plusieurs millions de déplacés internes depuis 2013. Beaucoup ont pu retourner chez eux, ou trouvé un » ...la suite
Les associations des victimes et certaines organisations de la société civile ont plaidé pour un Centrafrique sans violence d'ici 2019. Face à la » ...la suite
Le Haut Conseil de la Communication avec l’appui d’Internews et de la Francophonie procède à l’appropriation de l’avant-projet de la nouvell » ...la suite
Allié récent de la Centrafrique, pays riche en minerais, la Russie y exerce aussi son «soft power». Ainsi, c’est grâce à son soutien que le » ...la suite
Le Secrétaire général par intérim du parti Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC), Clément De-Boutet M’Bamba, souhaite que le contenu » ...la suite
Dans un rapport publié vendredi, l'Unicef pousse un cri d'alarme face au nombre croissant d'enfants atteints de malnutrition aiguë. Cinq ans après » ...la suite
Plus de 500 personnes environs, étaient rassemblées devant le monument de la paix ce 29 novembre 2018. Ceci pour exprimer leur soutien à Faustin ar » ...la suite