Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » RCA : l’Imam de la grande mosquée d’Arabie Saoudite Abdul Rahman Ibn Abdul Aziz Al-Sudais lors d’un prêche
RCA : l’Imam de la grande mosquée d’Arabie Saoudite Abdul Rahman Ibn Abdul Aziz Al-Sudais lors d’un prêche

 

29 OCTOBRE 2018

L’homme de Dieu a lancé un message fort à la communauté musulmane de la République Centrafricaine

« Je demande aux musulmans  de la République Centrafricaine d’arrêter de se faire utiliser par des ennemis de l’islam.  Nous avons été sollicités par nos frères musulmans lorsque cette guerre religieuse,  fabriquée et bien orchestrée par nos propres frères musulmans a éclaté. Nous  considérons pour notre part que ceux qui se font passer pour des musulmans et qui font tuer leurs frères,  juste pour des intérêts partisans,  iront directement en enfer.

La communauté musulmane dans le monde entier doit respecter les règles de l’islam.  Vous ne pouvez pas faire passer des individus au-dessus de votre religion. C’est pour cela que je demande à la communauté musulmane de la République Centrafricaine,  de ne pas suivre les politiciens criminels,  les mécréants qui utilisent le nom de l’islam,  les ennemis de la paix et de l’islam. Ce qui s’est passé dans votre pays est horrible et cela ne doit plus se répéter avec le nom de l’islam », a martelé l’homme de Dieu.

Pour lui, on ne s’improvise pas musulman. « L’homme politique qui se dit musulman,  doit avoir des partenariats avec les pays islamiques qui font en ce moment beaucoup de don pour aider les pays pauvres. Nous avons un de vos compatriotes qui est membre du bureau à travers lui nous avons des informations et nous prions Allah pour qu’Il vous accorde la bonne compréhension », a estimé l’imam.

Ibra Kariss

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans une conclusion d'un article récent, je demandais au Président élu des Français de ne plus remettre les pieds en Afrique puisqu'il n'était pa » ...la suite
Dix ans après le lancement de Serval au Mali, l’ancien président de la République française (2012-2017) affirme, dans une interview à RFI et Fr » ...la suite
Le sociologue centenaire évoque les conflits traversés et plaide pour une résolution négociée du conflit en Ukraine. Le jour est gris, il pleu » ...la suite
Emmanuel Macron a accusé la Russie d'alimenter une propagande anti-française en Afrique pour servir un "projet de prédation" sur des pays africains » ...la suite
En Centrafrique, après sa lettre au président Faustin-Archange Touadéra, Danièle Darlan sort maintenant de son silence médiatique. L'ex-présiden » ...la suite
Dans le discours controversé qu'il a prononcé du haut de la tribune des Nations unies le 24 septembre dernier, le Premier ministre malien par intér » ...la suite
ENTRETIEN. L’économiste et ancien ministre togolais publie un livre plaidoyer dans lequel il propose un nouveau modèle économique basé sur le n » ...la suite
Je reviens de Bangui et ce que j'y ai vu m'a laissé complètement pantois : absence de rues praticables, chaussées abandonnées aux motos-taxis qui » ...la suite
En Centrafrique, c’est la parole d’un homme de paix : le cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, s’inquiète de la montée des d » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite