Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » RCA : l’Imam de la grande mosquée d’Arabie Saoudite Abdul Rahman Ibn Abdul Aziz Al-Sudais lors d’un prêche
RCA : l’Imam de la grande mosquée d’Arabie Saoudite Abdul Rahman Ibn Abdul Aziz Al-Sudais lors d’un prêche

 

29 OCTOBRE 2018

L’homme de Dieu a lancé un message fort à la communauté musulmane de la République Centrafricaine

« Je demande aux musulmans  de la République Centrafricaine d’arrêter de se faire utiliser par des ennemis de l’islam.  Nous avons été sollicités par nos frères musulmans lorsque cette guerre religieuse,  fabriquée et bien orchestrée par nos propres frères musulmans a éclaté. Nous  considérons pour notre part que ceux qui se font passer pour des musulmans et qui font tuer leurs frères,  juste pour des intérêts partisans,  iront directement en enfer.

La communauté musulmane dans le monde entier doit respecter les règles de l’islam.  Vous ne pouvez pas faire passer des individus au-dessus de votre religion. C’est pour cela que je demande à la communauté musulmane de la République Centrafricaine,  de ne pas suivre les politiciens criminels,  les mécréants qui utilisent le nom de l’islam,  les ennemis de la paix et de l’islam. Ce qui s’est passé dans votre pays est horrible et cela ne doit plus se répéter avec le nom de l’islam », a martelé l’homme de Dieu.

Pour lui, on ne s’improvise pas musulman. « L’homme politique qui se dit musulman,  doit avoir des partenariats avec les pays islamiques qui font en ce moment beaucoup de don pour aider les pays pauvres. Nous avons un de vos compatriotes qui est membre du bureau à travers lui nous avons des informations et nous prions Allah pour qu’Il vous accorde la bonne compréhension », a estimé l’imam.

Ibra Kariss

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Mondafrique – Quel bilan faites-vous des dix ans de pouvoir d’Ali Bongo ? JGNA – « Le peuple Gabonais, en se prononçant massivement en » ...la suite
Aux abois, le Président élu des Centrafricains Touadéra semble faire feu de tout bois en ce moment : voyage éclair au nord-est de la RCA, milices » ...la suite
Suite aux graves accusations portées par l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua, contre le Président du Conseil d » ...la suite
"La Centrafrique est gouvernée à 80% par les groupes armés" Abdou Karim Meckassoua, Ministre sous la présidence de François Bozizé pendant 6 » ...la suite
Soixante (60) ans après les indépendances et près de trois décennies- toute une génération pour ainsi dire- d’errements, en politique de pilot » ...la suite
Un régime politique qui laisse massacrer sa jeunesse n’a pas d’avenir . Museler l’opposition démocratique n’est pas une solution à la crise » ...la suite
La situation de notre pays avant l’Accord de Paix À la suite du retour à la démocratie et au multipartisme consacré par les élections group » ...la suite
Après avoir fait le constat- plutôt amer- suivi d’un diagnostic sérieux de l’état de délabrement- un état de délabrement marqué par la dé » ...la suite
Après le massacre de civils dans le nord-ouest de la Centrafrique par des membres d’un groupe rebelle, les inquiétudes sur la survie de l’accord » ...la suite
L’échec et la catastrophe annoncés de la politique sans vision ni cap de Touadéra s’étalent jour après jour sous nos yeux , devenus secs à » ...la suite