Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE : LES CIVILS ONT BESOIN DE PROTECTION ET D'ASSISTANCE D’URGENCE - OCHA
RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE :  LES CIVILS ONT BESOIN DE PROTECTION ET D'ASSISTANCE D’URGENCE - OCHA

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE :

LES CIVILS ONT BESOIN DE PROTECTION ET D'ASSISTANCE D’URGENCE

 

Bangui/Genève, 21 novembre 2018 - La crise humanitaire en République centrafricaine (RCA) continue de se détériorer à un rythme alarmant, marquée par l’augmentation des déplacements forcés, l'insécurité et des contraintes d'accès pour les civils et les travailleurs humanitaires. Au cours des trois dernières semaines seulement, plus de 50 000 personnes ont été affectées dans les villes de Batangafo, dans la préfecture de l’Ouham, et Alindao, dans la préfecture de Basse Kotto, où deux principaux sites des personnes déplacées ont été incendiés.

 

« Le monde ne peut pas fermer les yeux sur ce qui se passe en RCA. Nous sommes de retour à la case départ ! », a déclaré la Coordonnatrice humanitaire en RCA, Mme Najat Rochdi. « Ces attaques ignobles ont d’énormes conséquences sur les vies d‘hommes, de femmes, de garçons et de filles innocents. Ils ont tout perdu, y compris l’espoir. En tant que travailleurs humanitaires, nous continuons d’intensifier l’aide d'urgence, mais dans ces deux villes, nous devons tout reprendre à zéro, car ce que nous avions réussi à accomplir a été détruit. »

 

Mme Rochdi condamne fermement la recrudescence des attaques contre les civils et les infrastructures publiques, et appelle toutes les parties à respecter leurs obligations en vertu des droits de l'homme et du droit international humanitaire. Les civils, en particulier les femmes et les enfants, continuent de subir les conséquences du conflit et sont de plus en plus exposés à des risques liés à la protection et aux incidents.

 

Environ 2,9 millions de personnes ont besoin d'assistance et de protection en RCA. Entre janvier et septembre, plus de 9 000 incidents de protection ont été enregistrés, soit plus de 1 000 par mois en moyenne, dans des zones affectées par l'insécurité et la violence. À la fin octobre, plus de 338 incidents contre des travailleurs humanitaires ont été enregistrés, faisant de la République centrafricaine l'un des endroits les plus dangereux au monde pour les travailleurs humanitaires.

 

Malgré la générosité des donateurs, le Plan de réponse humanitaire 2018 pour la RCA, d’un montant de $515,6 millions de dollars américains, n’a été financé qu’à hauteur de $240,6 millions. Des fonds supplémentaires sont nécessaires, et cela de toute urgence, pour renforcer la réponse humanitaire, sauver des vies et répondre aux besoins croissants.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Comment comprendre la campagne de dénigrement contre les instructeurs russes menée par la France et les médias français en RCA? Le cours sur la d » ...la suite
Ouverte depuis 2001, la galerie Les Naufragés du Temps va devenir un espace d’expositions temporaires qui continuera d’entretenir un lien privil » ...la suite
Les États-Unis d’Amérique ont félicité la République Centrafricaine et la mission des Nations Unies, pour la signature de l’accord de paix, e » ...la suite
Report de la Session ordinaire du Conseil Politique National du MLPC » ...la suite
Omar Hilale, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Maroc auprès des Nations-Unies se rendra en République centrafricaine en sa qualité de pré » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) et le Fonds des Nations Unie » ...la suite
Cinq officiers supérieurs de l’armée nationale sont promus généraux de brigade par décret présidentiel du 8 février 2019. Cette promotion » ...la suite
Le président Faustin Archange Touadera a décerné à Sergueï Lobanov, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie » ...la suite
L’Algérie vient d’être réélue membre du Comité de Paix et Sécurité de l’Union Africaine. Son président actuel, l’algérien Ismaïl Che » ...la suite
C’est le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres lui même qui a annoncé la nomination de l’ancien ministre des Affaires Etrang » ...la suite