Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique : déjà 1600 éléments FACA formés par des instructeurs russes
Centrafrique : déjà 1600 éléments FACA formés par des instructeurs russes

 

Bangui, Centrafrique (ADV) 2018-11-21 — Environ 300 éléments des Forces armées centrafricaines (FACA) ont bouclé hier à Bérengo, dans la Lobaye, leur formation militaire assurée par des instructeurs russes. Ce qui porte à 1600 leur effectif total.

« Depuis le début de l’année courante, nos spécialistes ont formé plus de 1600 éléments des FACA à la demande du gouvernement centrafricain. 184 agents de la gendarmerie nationale et 123 policiers ont été formés », a déclaré le diplomate russe Serguei Lobanov.

Tous ces éléments FACA et des Forces de sécurité intérieure (FSI) ont été dotés par la Russie après leur formation. « C’est ce qui a permis le début du redéploiement des FACA et FSI à l’intérieur du pays pour protéger la population civile et restaurer l’autorité de l’Etat », a ajouté l’ambassadeur de la Fédération de la Russie en Centrafrique Serguei Lobanov.

Confrontée à un désastre sécuritaire depuis plusieurs décennies, la RCA commence à renaître de ses cendres grâce à la vision du Président Touadera qui est de bâtir une armée professionnelle axée sur la protection du peuple et des institutions républicaines. Le Président Touadera a sollicité et obtenu des appuis multiformes des partenaires et de certains pays amis de la RCA dans la fourniture des équipements militaires, la formation et l’aguerrissement des éléments des Forces armées centrafricaines ainsi que celles de défense intérieure.

S’adressant aux soldats fraîchement formés, le Chef Suprême des Armées Faustin Archange Touadera a demandé à ces derniers d’agir en professionnels et en patriotes en mettant en pratique toutes les leçons qu’ils ont appris depuis la formation de l’EUTM jusqu’à l’étape des instructeurs russes. « Votre mission c’est la protection de la population et de toutes les personnes résidant sur notre territoire. Nous comptons beaucoup sur vous, sur votre engagement. Vous avez choisi de défendre votre population, je suis très fier de cet engagement» s’est-t-il adressé.

Cette phase qui s’achève a réuni presque 300 éléments de 1er, 2ème et 3ème bataillon. Les FACA ont renforcé leurs capacités dans le domaine tactique, de tirs, de conditions physiques, de secourisme au combat, de camouflage et de la lutte contre le VIH.

C’est la cinquième sortie des FACA formées par les instructeurs russes après leur entrainement par l’EUTEM. Ces éléments seront bientôt déployés à l’intérieur du pays pour protéger la population civile en proie aux violences.

 

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondant régional Fridolin Ngoulou – African Daily Voice (ADV) –
Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr

1 commentaire

A
give the Russians a little more time and they, together with the government, will put things in order here

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’élection de Patrice Edouard Ngaïssona au Comité exécutif de la CAF fait polémique. De forts soupçons pèsent en effet sur le rôle qu’a jo » ...la suite
Moins d’un mois après le transfert vers la Cour Pénale Internationale (CPI) d’Alfred « Rombhot » Yekatom, c'est au tour de l’ex chef de guer » ...la suite
Il s’appelle Patrice-Edouard Ngaïssona. Son nom ne dit, a priori, pas grand-chose. Mais il fut le coordonnateur général des anti-balaka, du nom d » ...la suite
Don d’armes, formation des forces armées, financement d’activités culturelles, …. La France et la Russie rivalisent d’initiatives pour aider » ...la suite
L’ancien chef rebelle centrafricain Patrice-Edouard Ngaïssona a été arrêté ce mercredi 12 décembre 2018 par les autorités françaises. Ancien » ...la suite
Après les attaques d’Alindao, les trois leaders de la plateforme des confessions religieuses de Centrafrique, le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, l » ...la suite
Au coeur du continent africain, Paris et Moscou sont désormais en concurrence ouverte en République centrafricaine, comme en témoigne la visite sur » ...la suite
La ministre française des armées Florence Parly va réaffirmer lundi 10 décembre et mardi 11 décembre à Bangui le soutien de la France à la Cent » ...la suite
Ali Darassa Mahamat né le 23 juillet 1965, Peul originaire de la frontière tchado- nigérienne, le fameux Ali Mahamat Darassa est un jeune bouvier » ...la suite
L’Ouganda aurait-il aidé le Soudan du Sud à violer l’embargo sur les armes imposé par l’Union européenne ? C’est en tout cas ce que semble » ...la suite