Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique : déjà 1600 éléments FACA formés par des instructeurs russes
Centrafrique : déjà 1600 éléments FACA formés par des instructeurs russes

 

Bangui, Centrafrique (ADV) 2018-11-21 — Environ 300 éléments des Forces armées centrafricaines (FACA) ont bouclé hier à Bérengo, dans la Lobaye, leur formation militaire assurée par des instructeurs russes. Ce qui porte à 1600 leur effectif total.

« Depuis le début de l’année courante, nos spécialistes ont formé plus de 1600 éléments des FACA à la demande du gouvernement centrafricain. 184 agents de la gendarmerie nationale et 123 policiers ont été formés », a déclaré le diplomate russe Serguei Lobanov.

Tous ces éléments FACA et des Forces de sécurité intérieure (FSI) ont été dotés par la Russie après leur formation. « C’est ce qui a permis le début du redéploiement des FACA et FSI à l’intérieur du pays pour protéger la population civile et restaurer l’autorité de l’Etat », a ajouté l’ambassadeur de la Fédération de la Russie en Centrafrique Serguei Lobanov.

Confrontée à un désastre sécuritaire depuis plusieurs décennies, la RCA commence à renaître de ses cendres grâce à la vision du Président Touadera qui est de bâtir une armée professionnelle axée sur la protection du peuple et des institutions républicaines. Le Président Touadera a sollicité et obtenu des appuis multiformes des partenaires et de certains pays amis de la RCA dans la fourniture des équipements militaires, la formation et l’aguerrissement des éléments des Forces armées centrafricaines ainsi que celles de défense intérieure.

S’adressant aux soldats fraîchement formés, le Chef Suprême des Armées Faustin Archange Touadera a demandé à ces derniers d’agir en professionnels et en patriotes en mettant en pratique toutes les leçons qu’ils ont appris depuis la formation de l’EUTM jusqu’à l’étape des instructeurs russes. « Votre mission c’est la protection de la population et de toutes les personnes résidant sur notre territoire. Nous comptons beaucoup sur vous, sur votre engagement. Vous avez choisi de défendre votre population, je suis très fier de cet engagement» s’est-t-il adressé.

Cette phase qui s’achève a réuni presque 300 éléments de 1er, 2ème et 3ème bataillon. Les FACA ont renforcé leurs capacités dans le domaine tactique, de tirs, de conditions physiques, de secourisme au combat, de camouflage et de la lutte contre le VIH.

C’est la cinquième sortie des FACA formées par les instructeurs russes après leur entrainement par l’EUTEM. Ces éléments seront bientôt déployés à l’intérieur du pays pour protéger la population civile en proie aux violences.

 

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondant régional Fridolin Ngoulou – African Daily Voice (ADV) –
Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr

1 commentaire

A
give the Russians a little more time and they, together with the government, will put things in order here

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Onze des quatorze groupes armés signataires de l'accord de paix centrafricain ont exigé la démission du premier ministre Firmin Ngrebada et souhait » ...la suite
Placé sous contrôle judiciaire depuis novembre 2018, le député de Mongoumba Thierry Georges Vackat est provisoirement suspendu de ses fonctions de » ...la suite
Les parties prenantes aux pourparlers de Khartoum sont déjà arrivées à Addis-Abeba conformément à l'article 34 dudit accord. Les représentant » ...la suite
Ce lundi s'ouvre à Addis-Abeba, en Ethiopie, une réunion de suivi de l'accord de paix centrafricain signé à Khartoum le 6 février 2018. Les 14 gr » ...la suite
Une politique dictée par les pays du Golfe · En intervenant pour défendre le régime tchadien et en soutenant l'offensive récente du maréchal Kha » ...la suite
Des avocats accrédités par la CPI auditionnent depuis samedi des victimes de la guerre en RCA. Des auditions initiées par la CPI suite aux plaintes » ...la suite
(B2) La signature de l'accord de paix en République centrafricaine ne doit pas faire oublier que la situation reste grave dans le pays. C'est le mess » ...la suite
En Centrafrique, le nouveau gouvernement nommé dimanche ne fait pas l’unanimité. Les démissions s’enchaînent et déjà certains groupes armés » ...la suite
L'Union africaine (UA) a appelé au "calme et à la retenue" en Centrafrique après la formation d'un nouveau gouvernement à la suite de l'accord de » ...la suite
Conformément aux engagements pris le 6 février par les autorités de Centrafrique et les principaux groupes rebelles, le président Faustin Archange » ...la suite