Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Vers le renouvellement du Fonds Bekou de l’Union Européenne à la Centrafrique
Vers le renouvellement du Fonds Bekou de l’Union Européenne à la Centrafrique

 

Vers le renouvèlement du Fonds Bekou de l’Union Européenne à la Centrafrique

 

PAR FRIDOLIN NGOULOU LE 1 DÉCEMBRE 2018

 

BANGUI, 1er décembre 2018 (RJDH)—Le Conseil d’Administration du Fonds Bekou de l’Union Européenne à la Centrafrique table sur une prochaine reconduction de ce fonds fiduciaire en faveur de la République Centrafricaine, après son échéance de juin 2019.

Le Conseil d’Administration du Fonds Békou, co-présidé ce vendredi 31 novembre à Bangui par le Ministre du Plan, de l’Economie et de la Coopération internationale Félix Moloua et Stefano Manservisi, Directeur général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne (DEVCO) s’est penché sur l’évaluation de ce fonds, avec comme toile de fonds la participation pour la première fois du forum de la jeunesse centrafricaine en tant qu’observateur.

« J’en sors très satisfait, tous les pays contributeurs dont la France, l’Italie, l’Allemagne, la Suisse ont accepté de financer ce fonds. Maintenant c’est juste la question de procédure administrative », a confié Félix Moloua lors d’un point de presse tenu ce vendredi à la Délégation de l’Union Européenne.

Stefano Manservisi est revenu sur les contributions supplémentaires annoncées par les Etats contributeurs. « Nous avons pu recueillir 10 millions d’euros de la France dont 5 millions d’euros de promesse et 5 millions additionnels, 1 millions d’euro de l’Italie, 5 millions de dollars de l’Allemagne et au niveau de la Commission de l’Union Européenne, nous avons jusqu’à 40 millions d’euros. Tout ceci sous réserve de processus parlementaire », a énuméré le DEVCO Stefano Manservisi.

« Le rôle de Fonds Békou évolue comme évolue la situation de la Centrafrique. D’une gestion de crise, nous passons à une gestion structurante », a –il ajouté.

Ce point de presse marque la fin de mission du DEVCO Stefano Manservisi qui lors de son séjour a signé mardi à Bangui la Convention de financement relative au Programme d’Appui à la Gouvernance, à la Réforme de la Sécurité et au Redéploiement de l’Autorité à la hauteur de 24 milliards de FCFA, au lancement à  Bimbo du projet de désenclavement des régions avec l’appui de la France dont le montant s’élève à 4 milliards de FCFA ainsi que plusieurs rencontres et visites de terrain.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En visite à Anvers (Belgique), capitale mondiale du diamant, le chef de l’État Centrafricain Faustin-Archange Touadéra a fait plusieurs rencontre » ...la suite
Le gouvernement centrafricain a suspendu les activités de quatre sociétés minières chinoises installées à Bozoum, dans le nord-ouest de la Centr » ...la suite
La croissance économique en Centrafrique de 5,1% restera dynamique et stable en 2019. Une projection de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale ( » ...la suite
Dans le souci d’accroitre la disponibilité de l’énergie électrique et répondre aux besoins en électricité de leurs populations, un protocol » ...la suite
La délégation de l’Union Européenne a annoncé le vendredi 15 mars, lors d’un point de presse, l’appui additionnel de son institution en vue » ...la suite
L'exportation du diamant brut a connu une chute vertigineuse en 2018. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour la Centrafrique pays exportateur qui en » ...la suite
En Centrafrique, le ministre des mines annonce une chute considérable de la production du diamant dans le pays depuis la reprise des exportations en » ...la suite
Le ministre des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli Fatrane, a pris, lundi 4 février 2019 à Bangui, un arrêté portant saisie conservatoire de » ...la suite
Soucieux du développement rural en République Centrafrique, le Représentant de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agri » ...la suite
Je voudrais tout d’abord remercier très sincèrement le Commissaire Paix et Sécurité de l’Union africaine, Monsieur Chergui et Monsieur le Secr » ...la suite