Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » LA MINUSCA DEMANDE AU 3R DE RESPECTER SES ENGAGEMENTS POUR LE DIALOGUE ET LE DÉSARMEMENT
LA MINUSCA DEMANDE AU 3R DE RESPECTER SES ENGAGEMENTS POUR LE DIALOGUE ET LE DÉSARMEMENT

NOTE D’INFORMATION

 

LA MINUSCA DEMANDE AU 3R DE RESPECTER SES ENGAGEMENTS POUR LE DIALOGUE ET LE DÉSARMEMENT 

 

 

Bangui, le 5 décembre 2018 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) appelle le leader du groupe armé 3R, Sidiki, à respecter ses engagements vis-à-vis du programme DDRR, une fois celui-ci lancé par le programme national, et de sa participation au dialogue mené dans le cadre de l’Initiative africaine pour la paix et la réconciliation en RCA.

 

Lors du point de presse hebdomadaire, la MINUSCA a mis en garde le 3R ainsi que le groupe armé Siriri contre toute tentative de déstabilisation dans les sous-préfectures d’Amada Gaza et de Gamboula, sud-ouest de la RCA. « La MINUSCA prendra les dispositions prévues dans son mandat contre toute violence à l’égard des populations civiles ou des tentatives d’entrave à la circulation des casques bleus », a renchéri le porte-parole, Vladimir Monteiro, avant d’ajouter que « la circulation d’hommes en armes dans cette zone n’est pas tolérée et fera l’objet de mesures appropriées ».

 

Selon le porte-parole, la MINUSCA, en coordination avec les autorités préfectorales de la Nana-Mambéré et de la Mambéré-Kadeï, a informé « les responsables de 3R des conditions de leur présence sur le terrain et des conséquences de tout manquement ». « La Mission souligne par ailleurs la poursuite de l’opération de la Force pour mettre fin à la menace du groupe Siriri », a-t-il ajouté.

 

La MINUSCA a également salué la publication, le 4 décembre 2018 à Bangui, de la Stratégie d’enquêtes, de poursuites et d’instruction de la Cour pénale spéciale (CPS), qu’elle qualifie d’étape majeure de l’opérationnalisation de la Cour, se réjouissant aussi de sa contribution à l’élaboration de ce document de politique criminelle. « Conformément à son mandat, elle poursuivra son appui à la CPS ainsi qu’aux autorités centrafricaines », a dit le porte-parole. La Mission s’est également félicitée de la tenue le 4 décembre, de la première réunion des acteurs centrafricains et partenaires étrangers impliqués dans la lutte contre les discours de haine et les rumeurs en RCA, dans le but d’échanger sur une stratégie d’action commune pour mener cette bataille.

 

De son côté, le porte-parole militaire, Major Soumana Garanke, a déclaré que la Force de la MINUSCA poursuit les patrouilles pour sécuriser les populations et prévenir tout incident ou acte criminel, en collaboration avec la police de la mission, les FACA et les forces de sécurités intérieures. 

 

Pour sa part, le porte-parole de la Police, Capitaine Léo Franck Gnapié, a annoncé des actions de cette composante au profit des forces de sécurité intérieure, notamment des équipements d’équipements et des matériels de bureau d’une valeur de 46 millions de FCFA aux inspections centrales de la Police et de la Gendarmerie ainsi que des formations à Bambari et à Bangui. Il a également ajouté que dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes et aux enfants, le Ministère de la Santé publique a mis deux de ses cadres à la disposition de l’Unité Mixte d’Intervention Rapide et de Répression (UMIRR). « L’objectif est de rendre opérationnel le service médical de cette unité mixte, pour la prise en charge sur place des victimes, qui jusque-là étaient référées à des partenaires extérieurs », a soutenu le porte-parole.

 

______________________________________________________________________________

Division de Communication Stratégique et d'information publique 

MINUSCA | Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine 

https://minusca.unmissions.org  | Twitter: @UN_CAR | Facebook: facebook.com/minusca.unmissions

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le programme de désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement des ex-combattants de la République centrafricaine s'étendra dans les » ...la suite
Un incendie dont on ignore les origines a touché 4 boutiques au marché Sica 2 dans le 2ème arrondissement de Bangui, occasionnant la perte de plus » ...la suite
Le ministre soudanais de la Défense et général de l’armée, Ahmed Awad Ibn Auf, a déclaré jeudi dans un discours à la télévision que le pré » ...la suite
Le retour progressif de l’autorité de l’Etat dans la préfecture de Bangassou (Sud-Ouest) a été salué par les autorités locales mercredi lors » ...la suite
Le Gouvernement réaffirme son engagement à entreprendre des réformes du secteur de justice, notamment la justice militaire en République Centrafri » ...la suite
Du 2 au 5 avril, le Secrétaire général de la CEEAC la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), M. Ahmad Allam-Mi, et le R » ...la suite
Pour avoir glissé un piment dans le vagin de sa fille de 14 ans, une mère de famille a été condamnée à trois de prison avec sursis. Effrayant » ...la suite
L’ancien Maire du 3e arrondissement de Bangui Moussa Fadoul et son complice Abdel Nasser sont tombés dans les filets de la police dans la nuit du s » ...la suite
Presse parlementaire : Depuis ce matin vous avez conduit des visites de courtoisie dans le cadre de la mission conjointe CEEAC/UNOCA. Que peut-on rete » ...la suite
Le mardi 26 mars 2019, à l’initiative de la Fondation Pierre Fabre, s’est tenue à Paris, la première réunion de travail intitulée « Initiati » ...la suite