Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Sortie de crise en RCA : le Cardinal de Bangui préconise «un dialogue sincère»
Sortie de crise en RCA : le Cardinal de Bangui préconise «un dialogue sincère»

 

 

 décembre 25, 2018 à 12:45 APA-Bangui(Centrafrique) De notre correspondant : Pierre Koutoukpe –

 

L’Archevêque métropolitain de Bangui, le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, a exhorté les Centrafricains à s’engager dans « un dialogue sincère», seule voie à ses yeux capable d’éviter au pays de retomber dans ses heures sombres et de sortir définitivement de la crise militaro-politique.

« Un dialogue sincère, franc, sans esprit dominant des uns et des autres » doit s’instaurer afin « que la paix revienne dans le pays », a notamment dit Le Cardinal Nzapalaïnga, lors de son homélie prononcée lundi soir à l’occasion de Noël.

Selon le Cardinal, par ailleurs Président de la Conférence épiscopale de Centrafrique (Ceca), tous les Centrafricains doivent œuvrer pour la tenue de ce dialogue s’ils ne veulent pas voir leur pays « connaitre encore des moments sombres ».

Pour le prélat, si les dialogues antérieurs n’ont pas produit les effets escomptés c’est parce que « les parties prenantes n’ont pas discuté sincèrement et ont mis en avant leurs intérêts égoïstes en cherchant à avoir des positions dominantes sur les autres ».

Ainsi, au lieu d’être le produit de  « consensus », ces dialogues « ont été le fruit des calculs politiciens », a déploré le Cardinal avant d’exhorter les Centrafricaine à profiter de la lumière qu’apporte la naissance de Jésus-Christ pour se parler. « Cette lumière, a-t-il souligné, doit illuminer les Centrafricains à engager un dialogue franc et sincère pour ramener la paix dans le pays ».

Dans son homélie, le Cardinal a eu également une pensée pour ses compatriotes qui n’ont pas pu participer à la messe de Noël à cause de l’insécurité qui règne encore dans le pays et qui les place dans « une misère indescriptible ».

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’AFRIQUE : Bonjour Monsieur le ministre, merci pour les dix minutes accordées de votre temps. L’année 2018 s’est achevée par une croissance » ...la suite
Le pilonnage médiatique, diplomatique et militaire auquel est soumis le Centrafrique ces derniers temps de la part des autorités françaises confin » ...la suite
Faut-il brûler la Cour pénale internationale ? Cette année 2018 a été marquée, le 8 juin dernier, par une volte-face incroyable : l'acquittement » ...la suite
Le chef de l'Etat, qui se rendra à N'Djamena ce samedi et dimanche, doit cesser tout pacte avec le président tchadien Idriss Déby et, plus généra » ...la suite
Commençons par quelques éléments de contexte : la République centrafricaine (RCA) connaît, depuis décembre 2012, le conflit le plus important de » ...la suite
Laurent Foucher, patron du groupe Telecel et chef de file dans l’industrie des télécommunications dans un certain nombre de pays africains, nous l » ...la suite
Ce 1er décembre, la République centrafricaine aura 60 ans et rien à célébrer. Le 15 novembre, un massacre de grande ampleur, un de plus, a été » ...la suite
lu pour vous Parfait Onanga-Anyanga, le chef de la Minusca, l'opération de maintien de la paix de l'ONU en Centrafrique, a reçu «Libération» » ...la suite
Le président centrafricain, Faustin-Archange Touadera, appelle la communauté internationale à lever l’embargo sur les armes pour, dit-il, permett » ...la suite
Martin Ziguélé, Député de Bocaranga 1, a salué le transfert d’Alfred Yekatom Rombhot à la Cour Pénale Internationale le samedi 17 Novembre 20 » ...la suite