Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Sortie de crise en RCA : le Cardinal de Bangui préconise «un dialogue sincère»
Sortie de crise en RCA : le Cardinal de Bangui préconise «un dialogue sincère»

 

 

 décembre 25, 2018 à 12:45 APA-Bangui(Centrafrique) De notre correspondant : Pierre Koutoukpe –

 

L’Archevêque métropolitain de Bangui, le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, a exhorté les Centrafricains à s’engager dans « un dialogue sincère», seule voie à ses yeux capable d’éviter au pays de retomber dans ses heures sombres et de sortir définitivement de la crise militaro-politique.

« Un dialogue sincère, franc, sans esprit dominant des uns et des autres » doit s’instaurer afin « que la paix revienne dans le pays », a notamment dit Le Cardinal Nzapalaïnga, lors de son homélie prononcée lundi soir à l’occasion de Noël.

Selon le Cardinal, par ailleurs Président de la Conférence épiscopale de Centrafrique (Ceca), tous les Centrafricains doivent œuvrer pour la tenue de ce dialogue s’ils ne veulent pas voir leur pays « connaitre encore des moments sombres ».

Pour le prélat, si les dialogues antérieurs n’ont pas produit les effets escomptés c’est parce que « les parties prenantes n’ont pas discuté sincèrement et ont mis en avant leurs intérêts égoïstes en cherchant à avoir des positions dominantes sur les autres ».

Ainsi, au lieu d’être le produit de  « consensus », ces dialogues « ont été le fruit des calculs politiciens », a déploré le Cardinal avant d’exhorter les Centrafricaine à profiter de la lumière qu’apporte la naissance de Jésus-Christ pour se parler. « Cette lumière, a-t-il souligné, doit illuminer les Centrafricains à engager un dialogue franc et sincère pour ramener la paix dans le pays ».

Dans son homélie, le Cardinal a eu également une pensée pour ses compatriotes qui n’ont pas pu participer à la messe de Noël à cause de l’insécurité qui règne encore dans le pays et qui les place dans « une misère indescriptible ».

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les observations épistémologiques d’un enseignant de droit électoral sur les interprétations superficielles de certaines dispositions du code é » ...la suite
L’élection présidentielle en REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE aura bientôt lieu. Le Président sortant FAUSTIN-ARCHANGE TOUADERA devrait affronter parmi » ...la suite
Faire parler Georges Bokassa aujourd'hui relève de l'exploit ,les portraits, ce n'est plus sa tasse de thé, avant d'accepter cette rencontre, il a b » ...la suite
Il hérite du fiasco de la politique africaine de Sarkozy, notamment en Libye et en côte d’Ivoire. Connaissant peu l’Afrique, il n’échappe pas » ...la suite
60 ans après les indépendances, la question peut paraître provoquante, voire saugrenue. L'audit des trajectoires africaines, ‎depuis 1960, positi » ...la suite
Soudan, chemin de la paix aux éditions du Panthéon, c’est le titre du livre qui paraît cette semaine de Mohamed El Hacen Ould Lebatt. Conseiller » ...la suite
Nul ne peut hésiter un seul instant sur la personnalité de Catherine Samba Panza, ancienne cheffe d’Etat de la transition chancelante qui a mis to » ...la suite
George Floyd : La solution est assez simple : - Les Afrodescendants sont pour ainsi dire condamnés à l'excellence et à la conquête du pouvoi » ...la suite
À quelques mois d’une élection présidentielle à haut risque, prévue pour décembre 2020, la Centrafrique est toujours en proie aux exactions de » ...la suite
Alors La résilience de l’Afrique face au Covid-19 continue de susciter les interrogations de bon nombre d’observateurs. L’une des toutes derni » ...la suite