Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » La Belgique a livré du matériel militaire «non létal», dont des générateurs, à Bangui
La Belgique a livré du matériel militaire «non létal», dont des générateurs, à Bangui

 

 

https://www.sudinfo.be  le Vendredi 4 Janvier 2019 à 15h50 Par Belga

 

La Belgique a livré du matériel militaire « non létal », dont des générateurs, à la Centrafrique, un pays soumis à un embargo onusien sur les armes, a-t-on appris vendredi de source diplomatique.

 

Cette aide a été approuvée par le comité des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU, qui a déjà levé partiellement la mesure pour permettre des livraisons d’armes aux Forces armées centrafricaines (Faca), faiblement équipées et peu structurées.

La Russie, en janvier dernier, et plus récemment la France, ont obtenu une exemption à l’embargo de l’ONU pour livrer respectivement 1.400 et 1.700 fusils de type AK-47 Kalachnikov destinés à équiper l’armée, la police et la gendarmerie.

La Mission de l’ONU pour la stabilisation de la Centrafrique (Minusca) et la mission de formation de l’Union européenne (EUTM RCA) ne sont pour leur part pas soumises à cet embargo.

C’est dans ce cadre que la Belgique a fait don au gouvernement du président Faustin Archange Touadéra de matériels « non-létaux », dont notamment vingt générateurs, ont indiqué vendredi les Affaires étrangères à l’agence Belga. Elle a également fourni, dans le cadre de l’EUTM, deux instructeurs pour former des membres des Faca à leur utilisation.

Depuis le 5 décembre 2013, la résolution 2127 interdit toute livraison ou tout financement d’armes à la Centrafrique en provenance de quelque pays que ce soit. En février dernier, évoquant une situation sécuritaire instable, le Conseil de sécurité avait décidé de proroger l’embargo jusqu’au 31 janvier 2019 avec une résolution étendue.

En tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité depuis le 1er janvier, la Belgique suivra ce dossier de près, a-t-on ajouté de source diplomatique.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La République Centrafricaine a abrité, du 13 au 14 juin 2019 à Bangui, la 74ème session de l’Union parlementaire africaine (UPA), sous la direct » ...la suite
A quelques mois des élections groupées de décembre 2020, un nouveau parti politique vient de naitre. Il s'agit du parti "La Renaissance" fondé par » ...la suite
Deux journalistes français ont été brutalement interpellés samedi 15 juin lors de la dispersion d'une manifestation interdite à Bangui. Les force » ...la suite
La République Centrafricaine a abrité ce jeudi 13 juin les travaux de la 74eme session de l’Union Parlementaire Africaine (UPA). 48 heures durant, » ...la suite
Dans un communiqué officiel du gouvernement centrafricain, le ministre de l’intérieur chargé de la sécurité publique, interdit formellement l » ...la suite
A Paoua, dans la sous-préfecture de l’OuhamPendé, malgré les récents évènements dramatiques, la situation sécuritaire n’a cessé de s’am » ...la suite
Aide financière du MLPC aux familles des victimes de Bohong et autres Lemouna et Koundjili » ...la suite
L'observatoire National des Élections craint un probable report des scrutins groupés de décembre 2020 en République Centrafricaine. Le retard dans » ...la suite
Après la multinationale sud-africaine MTN qui a jeté l'éponge et l’espagnol Vodafone, le géant marocain de la téléphonie Maroc Telecom en bonn » ...la suite
Dans un paysage politique déjà chargé, Mahamat Kamoun a lancé jeudi 6 juin à Bangui le mouvement « Be Afrika ti é Kwè » (« Centrafrique pour » ...la suite