Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : la présidence entame les concertations avec les forces vives de la nation en prélude au dialogue de l’UA
Centrafrique : la présidence entame les concertations avec les forces vives de la nation en prélude au dialogue de l’UA

 

 

Bangui, Centrafrique 2019-01-05 (ADV) — Le président centrafricain a entamé depuis le 3 janvier les concertations avec les forces vives de la nation à fin d’harmoniser leurs points de vue pour le dialogue initié par l’Union africaine pour la sortie de la paix en Centrafrique.

« Cette occasion permet au président Touadera de faire le point avec les forces vives de la nation sur les actions entreprises en faveur du retour de la paix dans le pays ainsi que l’évolution des préparatifs du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés », mentionne un communiqué de la présidence de la République y relatif.

Le président a reçu vendredi les associations des victimes des crises centrafricaines avant de rencontrer les représentants des confessions religieuses.

La salle de cinéma du Palais de la Renaissance accueille ce samedi les partis politiques reconnus et les organisations de la société civile.

Le dialogue initié par l’Union africaine est en préparation depuis deux ans entre les leaders des groupes armés et le gouvernement pour la sortie de la crise en Centrafrique. Malheureusement, la lenteur dans cette organisation impatiente les groupes armés qui continuent à se livrer dans les violences. Ce dialogue devrait préparer le pays au désarmement des groupes armés.

Selon un nouveau calendrier présenté par l’UA, les concertations avec les forces vives de la nation doivent aboutir ce mois de janvier à la tenue de ce dialogue tant attendu à Addis Abeba. La signature de l’accord définitif de paix entre les groupes armés et le gouvernement est prévue à Bangui début février.

Plusieurs leaders politiques, religieux et d’autres organisations de la société civile ont vivement critiqué la lenteur et la méthodologie adoptée par l’Union africaine, visant à écarter les forces vives de la nation de cette rencontre.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondant régional Fridolin Ngoulou – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les élections présidentielle et législatives auront lieu fin décembre 2020 en Centrafrique, pays d'Afrique centrale miné par la guerre depuis 201 » ...la suite
Depuis l’indépendance, tous les présidents centrafricains ont été congédiés sans ménagement (1). Le président Touadera échappera-t-il à ce » ...la suite
Dans un entretien accordé à France 24, le président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, se dit confiant dans l'applicatio » ...la suite
Le président de la République, Faustin Archange Touadera a lancé, jeudi à Bangui, la consultation populaire nationale, un mécanisme de suivi et » ...la suite
Le secrétaire général du KNK Bertin Béa a dans un conférence de presse accusé le régime de Faustin Archange Touadera de mettre en branle la mac » ...la suite
L’accord de paix entre les groupes armés et l'exécutif, signé en février dernier, était au centre des discussions du Conseil de cabinet, le 7 m » ...la suite
Il lui aura fallu soixante jours pour passer son grand oral devant le Parlement centrafricain. Ce lundi 29 avril, Firmin Ngrebada, le Premier ministre » ...la suite
La Présidence de la république centrafricaine a rappelé que l'accord de paix conclu à Karthoum en février avec les groupes armés était soumis » ...la suite
Les députés ont adopté ce 23 avril avec amendement la loi portant code électoral de la République Centrafricaine. 126 députés sur 140 ont donn » ...la suite
Ce jour 23 Avril 2019, n’est pas comme les autres jours d’activité parlementaire, car aujourd’hui nous sommes en face du destin du peuple centr » ...la suite