Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : la présidence entame les concertations avec les forces vives de la nation en prélude au dialogue de l’UA
Centrafrique : la présidence entame les concertations avec les forces vives de la nation en prélude au dialogue de l’UA

 

 

Bangui, Centrafrique 2019-01-05 (ADV) — Le président centrafricain a entamé depuis le 3 janvier les concertations avec les forces vives de la nation à fin d’harmoniser leurs points de vue pour le dialogue initié par l’Union africaine pour la sortie de la paix en Centrafrique.

« Cette occasion permet au président Touadera de faire le point avec les forces vives de la nation sur les actions entreprises en faveur du retour de la paix dans le pays ainsi que l’évolution des préparatifs du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés », mentionne un communiqué de la présidence de la République y relatif.

Le président a reçu vendredi les associations des victimes des crises centrafricaines avant de rencontrer les représentants des confessions religieuses.

La salle de cinéma du Palais de la Renaissance accueille ce samedi les partis politiques reconnus et les organisations de la société civile.

Le dialogue initié par l’Union africaine est en préparation depuis deux ans entre les leaders des groupes armés et le gouvernement pour la sortie de la crise en Centrafrique. Malheureusement, la lenteur dans cette organisation impatiente les groupes armés qui continuent à se livrer dans les violences. Ce dialogue devrait préparer le pays au désarmement des groupes armés.

Selon un nouveau calendrier présenté par l’UA, les concertations avec les forces vives de la nation doivent aboutir ce mois de janvier à la tenue de ce dialogue tant attendu à Addis Abeba. La signature de l’accord définitif de paix entre les groupes armés et le gouvernement est prévue à Bangui début février.

Plusieurs leaders politiques, religieux et d’autres organisations de la société civile ont vivement critiqué la lenteur et la méthodologie adoptée par l’Union africaine, visant à écarter les forces vives de la nation de cette rencontre.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondant régional Fridolin Ngoulou – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Président de la République centrafricaine Faustin Archange TOUADERA » ...la suite
Après 2003 et 2013, le sultan du Tchad, Idriss Déby Itno, est en train de se lancer dans une troisième aventure militaire en Centrafrique. Comme le » ...la suite
Centrafricaines, Centrafricains ; Mes Chers Compatriotes, C'est avec un plaisir renouvelé que je m'adresse à vous, à l'occasion du passage à » ...la suite
Chacun voit midi devant sa porte. Pour que le jeune président français quitte la France, en pleine crise des « Gilets Jaunes », un samedi, où on » ...la suite
Nomination d'un nouveau Ministre de la Jeunesse et des Sports pour succéder au défunt Sylvère Ngarso. Le nouveau Ministre était jusqu'ici le Porte » ...la suite
Il était sur un siège éjectable depuis des semaines. C'est chose faite. En Centrafrique, le ministre des Affaires étrangères a été limogé du g » ...la suite
Interrogé par Radio Ndeke Luka ce 12 décembre sur les trois postes ministériels occupés par des ministres intérimaires, le porte-parole du gouver » ...la suite
La ministre française des Armées Florence Parly a évoqué mardi à Bangui "la contribution positive" de la Russie en Centrafrique qui doit cependan » ...la suite
Il y a un an, à Paris, j’ai rencontré pour la première fois mon homologue centrafricaine Marie-Noëlle Koyara. Je lui avais fait une promesse, ce » ...la suite
La ministre française des Armées Florence Parly qui effectue une visite en Centrafrique a réaffirmé lundi soir à son arrivée à Bangui le "souti » ...la suite