Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Ouham Péndé : Les FACA de retour à Bocaranga
Ouham Péndé : Les FACA de retour à Bocaranga

 

 

https://www.radiondekeluka.org  mercredi 9 janvier 2019 04:35

 

Les FACA sont de retour depuis ce 7 janvier à Bocaranga dans l'Ouham Pendé où elles ont été contraintes de quitter en décembre 2018 suite à ce que le gouvernement a qualifié d'une incompréhension entre les éléments  la mission de prospection militaire déployée dans la ville.

Rentrer sur Bouar avec l'aval du haut commandement à Bangui, ces éléments de retour ce 7 janvier ont été accueillis avec des chants et danses dans cette partie du pays où les 3R ont le contrôle et y règnent en maître.

Ce retour sans heurt avec les groupes armés de la région survient dans un contexte de pacification du nord-ouest de la RCA à travers le programme grand DDRR lancé le 17 décembre 2018 à Paoua.

C'est un retour rassurant pour la population qui n'a pas caché sa satisfaction en voyant son armée. Un retour fait alors que le gouvernement et les groupes armés sont sur le point de dialogue en vue d'aller vers la paix.

Un habitant de Bocaranga joint par Radio Ndeke Luka s'est dit soulagé par cette présence. "Nous sommes plus que satisfait du retour des FACA, car cela a duré que nous ne sommes pas protéger. Vous pouvez comprendre aisément la joie que la population peut ressentir après ces longs moment d'absence" s'est-il réjouit.

Les FACA déjà à Paoua non loin de Bocaranga ont dissuadé les groupes armés par leur présence. Cet élan reste l'espoir des habitants de Bocaranga, Ngaoundaye, Koui, Niem-Yelewa et Ndim jusque-là contrôlés par les éléments des 3R.     

Longtemps entrainées par l'EUTM et les instructeurs russes après la crise, les FACA sont de retour sur le théâtre des opérations, alors que les yeux sont tournés vers le Comité de sanction de l'ONU où devra tomber les le verdict de la levée ou non de l'embargo sur les armes à destination de la RCA. 

1 commentaire

N
LA RCA AURAIT PU AVOIR NATURELLEMENT UNE ARMEE NATIONALE BIEN EQUIPEE ET OPERATIONNELLE SUR TOUTE L'ETENDUE DU TERRITOIRE POUR PROTEGER SA POPULATION. MALHEUREUSEMENT L'EMBARGO A PERMIS DE METTRE A GENOUX LE PAYS DEVANT 14 GRANDS GROUPES DE VOYOUS PUISSAMMENT ARMES. CEUX-CI POUR MIEUX PILLER DIAMANTS ET OR, INFLIGENT 14 GRANDS GROUPES DE VOYOUS PUISSAMMENT ARMES. CEUX-CI POUR MIEUX PILLER DIAMANTS ET OR, INFLIGENT PAR CONSEQUENT DES EXACTIONS D'UNE EXTRÊME VIOLENCE AU PEUPLE CENTRAFRICAIN. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Coordination des Affaires Humanitaires de l'ONU s'est inquiétée ce 19 août 2019 de la situation humanitaire en RCA. Si le thème retenu pour la » ...la suite
Les leaders des groupes armés signataires de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation (APPR) sont conviés le 23 aout à Bangui pour l » ...la suite
La Cour des comptes centrafricaine a rendu son rapport concernant la vérification des comptes et de la gestion de l’Assemblée nationale pour la p » ...la suite
La deuxième tranche de livraison d’armes russes à la Centrafrique a finalement été effectuée mercredi 14 Août, à Bangui. Cette nouvelle dotat » ...la suite
La classe politique d’opposition est peu rassurée par rapport à l’indépendance de la cour constitutionnelle. Pour elle, la cour n’est plus au » ...la suite
Dans un rapport publié le 30 juillet 2019, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire, ces d » ...la suite
Le mois d’août est la période de l’année la plus difficile. Selon le PAM, plus de 40% de la population est actuellement en situation d’inséc » ...la suite
Six mois après la signature de l’Accord de Khartoum par quatorze groupes armés, les attaques contre la population civile, les affrontements entre » ...la suite
Le Groupe de Travail de la Société Civile (GTSC) somme de nouveau le gouvernement de Firmin Ngrébada. L'organisation a exigé ce 1er août 2019 dan » ...la suite