Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Livres & Médias » Radio Ndeke Luka interdite de toute couverture médiatique des activités à la présidence de la République
Radio Ndeke Luka interdite de toute couverture médiatique des activités à la présidence de la République

 

 

https://www.radiondekeluka.org jeudi 10 janvier 2019 15:47

 

La direction de Radio Ndeke Luka et de la Fondation Hirondelle regrettent la restriction faite aux journalistes de Ndeke Luka ces derniers temps à couvrir les activités à la Présidence de la République. Sylvie Panika, directrice de Radio Ndeke Luka veut des explications pour comprendre pourquoi.

Cette réaction de Radio Ndeke Luka fait suite à un constat devenu récurrent. d'abord, Rodrigue Le Roi Benga s'est vu refuser l'entrée à la Présidence pour couvrir les activités liées à la déclaration du chef de l'Etat relative à la date et lieu du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés.

Il n'y a pas un sans deux, la radio n'a pas été conviée pour l'enregistrement du discours à la nation du chef de l'Etat. Mieux l'instruction serait donnée par les journalistes des médias d'Etat à coopérer avec Radio Ndeke Luka en donnant les éléments sonores.

Selon les responsables de Radio Centrafrique "Nous avons reçu les instructions fermes de ne pas partager et donner ces éléments à Radio Ndeke Luka" a rapporté le directeur des informations de cette radio Vermand Kpinzingo.

La conviction de Radio Ndeke Luka est d'autant plus renforcée par la posture des autorités et non les moindres avec l'interdiction faite à Jean Eudes Bagali à couvrir une activité, il a été purement et simplement écarté parce qu'il porte l'identité de Radio Ndeke Luka.

Sylvie Jacqueline Panika, directrice de Radio Ndeke Luka exige de la clarté et présente le rôle de cette radio dans le paysage médiatique centrafricain. "Nous sommes une radio qui a été créée pour accompagner les centrafricains et faire vivre leur quotidien. C'est une radio de proximité et nous ne sommes pas une radio d'opposition comme d'aucuns le pensent" a-t-elle insisté.

Occasion pour elle de condamner sans réserve les agissements à l'encontre des journalistes de Ndeke Luka.  "Je mets quiconque au défi pour venir nous prouver le contraire que tout ce que nous diffusons à l'antenne est le contraire de ce qui se passe dans le pays. Nous n'avons pas encore les explications, mais nous condamnons ces manières d'agir" a-t-elle déploré.

Radio Ndeke Luka est lancée le 27 mars 2000 avec sa charte qui lui interdit de prendre une position éditoriale. Ce qui est fait jusqu'à ce jour. Par conséquent, la restriction et la volonté manifeste d'empêcher cette radio à informer l'opinion qui a droit à l'information mérite bien des explications.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Ernest Obama n’aura pas chômé trop longtemps. Tout récemment limogé de la Direction général de Vision 4, Ernest Obama a été promu en Centraf » ...la suite
Son premier roman, Batouala, aura été le bon. René Maran, né il y a 132 ans jour pour jour, en 1887, à bord d'un bateau qui conduisait ses parent » ...la suite
Sur l’écran, un type brandit un énorme parpaing. C’est pour fracasser la tête d’un malheureux qui, une minute plus tôt, poussait des hurleme » ...la suite
Ce livre est écrit selon l’auteur, pour que la transition dirigée par Catherine Samba-Panza en Centrafrique ne s'oublie pas. Dans l'histoire polit » ...la suite
Il y avait foule à Bangui pour assister aux premières projections du film "Camille" qui retrace les derniers mois de la vie de la photojournaliste f » ...la suite
Cinq ans après sa mort en République Centrafricaine, un film sur la photojournaliste angevine, Camille Lepage, sortira en salles le 16 octobre proch » ...la suite
La fille de l’ancien dictateur de Centrafrique, autrice du « Château de l’ogre », tourne la page d’une histoire éloignée des contes de fée » ...la suite
Le 20 mai, une religieuse franco-espagnole était retrouvée assassinée en Centrafrique, où elle était missionnaire. Dans ce pays où des groupes a » ...la suite
Lors d’une manifestation de l’opposition, samedi 15 juin à Bangui, interdite par les autorités, deux journalistes français travaillant pour l » ...la suite
Deux journalistes français de l'AFP ont été violemment interpellés puis molestés par la police, samedi, alors qu'ils couvraient une manifestation » ...la suite