Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique: les FACA mettent la main sur quatre recherchés pour déstabilisation du pays
Centrafrique: les FACA mettent la main sur quatre recherchés pour déstabilisation du pays

Centrafrique: les FACA mettent la main sur quatre recherchés pour déstabilisation du pays

 

NEWSROOM (ADV) 2019-01-15 – Quatre chefs rebelles ont été capturés dans les représailles des Forces armées centrafricaines (FACA) dans la ville de Bambari, situe au centre de le République centrafricaine, avant d’être transférés dans la capitale, Bangui.

Ces éléments rebelles sont directement conduits à la Section de recherche et d’investigation (SRI) pour être auditionnés, et seront probablement présentés aux juges, a indiqué la source.

Pour compromettre les festivités marquant la célébration en différé de la Journée mondiale de l’alimentation à Bambari en novembre 2018 et faire échouer les programmes du gouvernement, des éléments rebelles se sont mis à tirer à l’arme lourde et légère dans certains endroits de la ville.

Ces rebelles ont été ensuite pourchassés par les FACA stationnés dans la localité, jusqu’à plus de 60 kilomètres vers l’est, dans la bourgade de Bokolobo.

Après la riposte des forces centrafricaines, une relative accalmie est rétablie à Bambari, où la vie reprend petit à petit.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr

 

Centrafrique : quatre hommes de main d'un chef rebelle capturés à Bambari avant être transférés à Bangui

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 15-01-2019

 

Quatre chefs rebelles très proches d'Ali Ndarassa, leader du groupe armé centrafricain l'Union pour la paix en Centrafrique (UPC), ont été capturés dans les représailles des forces conjointes de casques bleus et des Forces armées centrafricaines (FACA) dans la ville de Bambari, situe au centre de le République centrafricaine, avant d'être transférés dans la capitale, Bangui, a appris Xinhua ce lundi de sources policières.

Ces éléments rebelles sont directement conduits à la Section de recherche et d'investigation (SRI) pour être auditionnés, et seront probablement présentés aux juges, a indiqué la source.

Pour compromettre les festivités marquant la célébration en différé de la Journée mondiale de l'alimentation à Bambari en novembre 2018 et faire échouer les programmes du gouvernement, des éléments rebelles se sont mis à tirer à l'arme lourde et légère dans certains endroits de la ville.

Ces rebelles ont été ensuite pourchassés par des casques bleus et les militaires des FACA stationnés dans la localité, jusqu'à plus de 60 kilomètres vers l'est, dans la bourgade de Bokolobo.

Après la riposte des forces conjointes, une relative accalmie est rétablie à Bambari, où la vie reprend petit à petit. F

 

1 commentaire

N
NOUREDDINE ADAM, ALI NDARASSA ET ABDOULAYE HISSENE SONT DES ANIMAUX SAUVAGES ET DANGEREUX QU'IL FAUT A TOUT PRIX NEUTRALISER SI NOUS VOULONS QUE LA PAIX REVIENNE REELLEMENT DANS LE PAYS. IL N'Y A PAS 36 MILLES SOLUTIONS. ARRÊTER DES REBELLES TRES PROCHES DU CHEF DE GUERRE NE SUFFIT PAS, CAR ON NE TUE PAS LE SERPENT PA ARRÊTER DES REBELLES TRES PROCHES DU CHEF DE GUERRE NE SUFFIT PAS, CAR ON NE TUE PAS LE SERPENT PAR LA QUEUE. IL FAUT ABSOLUMENT ECRASER SA TÊTE AFIN QUE LE RESTE DE SON CORPS CESSE DEFINITIVEMENT DE BOUGER. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plusieurs associations des victimes centrafricaines ne partagent pas entièrement le contenu de l’accord de paix de Khartoum signé à Bangui le 06 » ...la suite
Les éléments du FDPC de Martin Koumatamadji alias Abdoulaye Miskine ont brulé lundi 22 avril aux environs de 18 heures au village Boré deux gros v » ...la suite
Reporters Sans Frontières a actualisé ce jeudi 18 avril 2019 son classement 2019 sur la liberté de la presse dans le monde. Sur 189 pays, la Répub » ...la suite
Reporters Sans Frontières a actualisé ce jeudi 18 avril 2019 son classement 2019 sur la liberté de la presse dans le monde. Sur 189 pays, la Répub » ...la suite
Ali Darassa, chef de l'un des groupes armés de Centrafrique, vient d'être investi par l'ONU et Bangui comme autorité militaire à Bambari, ville st » ...la suite
Le Directeur Général de la police centrafricaine, Colonel Bienvenu Zokoué, a donné ce 17 avril un autre son de cloche au sujet de l’affaire des » ...la suite
La ville de Bangassou a célébré le lundi 15 avril 2019 le premier anniversaire de l’Accord de non-agression entre les communautés de la ville. L » ...la suite
Huit ressortissants camerounais impliqués dans la contrefaçon en République centrafricaine ont été expulsé lundi, a annoncé mardi lors d'un poi » ...la suite
Le Conseil National de la Médiation sensibilise les leaders communautaires de Bangui et ses environs sur l’Accord de paix scellé entre le gouvern » ...la suite