Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » RCA: nouvelle contre-offensive des casques bleus contre les positions des rebelles à Bambari
RCA: nouvelle contre-offensive des casques bleus contre les positions des rebelles à Bambari

 

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 18-01-2019

 

Des casques bleus portugais et népalais de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) ont de nouveau lancé ce jeudi une contre-offensive contre les positions des rebelles de l'Union pour la paix en Centrafrique (UPC) dans la ville centrafricaine de Bambari (centre), a appris Xinhua ce jeudi de source locale.

Cette contre-offensive, dont il est difficile pour l'heure d'établir un bilan, a indiqué la source, a démarré tôt ce matin dans les quartiers nord-est de la ville et s'est poursuivie jusqu'en début d'après-midi, par l'utilisation d'armes lourdes et automatiques et d'hélicoptères.

Face aux menaces des éléments rebelles, a encore précisé la source, de nombreux habitants d'obédience chrétienne ont quitté le secteur, pour se mettre à l'abri dans d'autres quartiers.

Interrogé sur la question, le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, a signalé que des éléments rebelles avaient ouvert le feu, suscitant la riposte des casques bleus, à travers une opération qui se poursuivra jusqu'à la stabilisation du secteur.

Il a dénoncé les tentatives de manipulation que les groupes armés ont tenté d'entretenir, poussant les habitants des quartiers sous leur contrôle à manifester contre la présence des casques bleus, alors que les rebelles continuent d'entretenir les troubles.

Pour rappel, le 10 janvier dernier, les éléments rebelles de l'UPC avaient ouvert le feu sur les invités qui arrivaient à Bambari dans le but de célébrer en différé la Journée mondiale de l'alimentation. Deux policiers avaient alors été tués.

En prélude à la contre-offensive de ce jeudi, les éléments des groupes armés étaient arrivés en surnombre à Bambari dans le but de répliquer à la contre offensives des forces coalisées des casques bleus et Forces armées centrafricaines.

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

1 commentaire

S
J'encourage les force Portugaises et les FACA à mettre état de nuire les mercenaires Tchadiens, Soudanais et Nigeriens de la SELEKA à Bambari

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Malgré l’accord de paix signé dernièrement dans la capitale Bangui entre gouvernement et groupes armés, la situation sécuritaire en République » ...la suite
Des dizaines d’anciens éléments de l’Armée nationale centrafricaine (Faca), admis à faire valoir leur droit à une pension de retraite depuis » ...la suite
Dans les deux salles du Centre académique de Khartoum, là où se déroulaient les réunions à huis clos entre la délégation gouvernementale et le » ...la suite
Une violente manifestation de militaires fraîchement retraités lundi en plusieurs endroits de la capitale centrafricaine, Bangui, a été critiquée » ...la suite
Plus de 1000 candidats venus des huit arrondissements de Bangui ont composé ce dimanche 10 février 2018 les épreuves écrites de recrutement dans l » ...la suite
Chacun maîtrisant une partie plus ou moins importante du territoire centrafricain, quatorze groupes armés sont parvenus à conclure avec les autorit » ...la suite
Le dialogue de Khartoum entre le gouvernement et les groupes armés est à son 6e jour. Les deux parties ne s'accordent pas encore autour de l'Amnisti » ...la suite
Les habitants de la ville de Ippy sont replongés dans la psychose jeudi aux environs de 21 heures. 13 personnes ont été tuées dans le quartier Dja » ...la suite
Des négociations de paix pour la Centrafrique s'ouvrent ce jeudi 24 janvier à Khartoum au Soudan. Groupes rebelles et gouvernement sont invités aut » ...la suite
Les autorités centrafricaines entament des pourparlers de paix sous l'égide de l'Union africaine avec des groupes armés toujours actifs en RCA. Mai » ...la suite