Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » JMA annulée de Bambari suite : Le ministre des finances écrit à son collègue de l'Agriculture
JMA annulée de Bambari suite : Le ministre des finances écrit à son collègue de l'Agriculture

À Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural

 

 

Objet : Remboursement de frais d’organisation de la JMA.

 

Monsieur le Ministre, cher collègue,

 

Dans le cadre de l’organisation de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA) 2018 qui devrait se dérouler à Bambari du 10 au 13 janvier 2019, le trésor public a mis à la disposition de vos services financiers des fonds y afférents.

Malheureusement, les derniers événements d’insécurité n’ont pas permis l’organisation de cette fête qui aurait rassemblé les différents acteurs de cette journée mondiale d’alimentation autour des hautes autorités et personnalités de notre pays.

Ce cas de force majeure qui fait reporter l’organisation de ces festivités m’oblige à vous demander d’instruire vos services financiers en charge de la gestion des fonds débloqués, de vous faire le point des dépenses effectuées et de procéder au reversement du reliquat au trésor public dans la perspective des futurs préparatifs de ladite journée. Je vous rappelle que le Président de la République, chef de l’État ainsi que le Premier ministre, chef du gouvernement attachent une importante particulière, à l’organisation de cette journée.

En vous réitérant toute ma compassion liée aux désagréments, subis par vous-même et certains collègues à Bambari, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, cher collègue en l’expression de mes sentiments fraternels.

 

Fait à Bangui, le 17 janvier 2019

 

Le ministre des Finances et du Budget

 

Henri-Marie DONDRA.

 

 

NDLR : C'est vraiment pathétique ! Ce que le ministre des finances a cru devoir rappeler élégamment à son collègue de l'agriculture est une démarche qui devrait, dans un pays normal, aller de soi mais on est en République centrafricaine, pays où rien ne va de soi. Le reversement au trésor public des reliquats de caisse d'avance ou autres fonds publics perçus mais non utilisés qui devrait être une pratique automatique ne l'est plus et ceux qui le font encore apparaissent comme des martiens dans un pays où voler l'Etat est le sport favori de certains compatriotes qui excellent dans ce domaine.  On attend impatiemment la publication de la lettre de remerciement à son collègue de l'agriculture que le ministre des finances H.M Dondra adressera à celui-ci pour acter la restitution au trésor du fameux reliquat des fonds alloués pour la JMA.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Grâce aux apports innombrables de l’Union Européenne, la République Centrafricaine voit aujourd’hui ses forces armées renaitre de ses cendres. » ...la suite
Le gouvernement tchadien n’a toujours pas exécuté une décision de justice de 2015 ordonnant réparation à plus de 7 000 victimes de crimes grave » ...la suite
Face aux dirigeants africains conviés jusqu’à jeudi sur les bords de la mer Noire à un sommet mêlant business et politique, le président russe » ...la suite
Le Mali d’Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali, connaît de sérieux problèmes dans son fonctionnement pour non respect des textes fondament » ...la suite
D’après le site « Africa Intelligence », l’Algérien Smaïl Chergui, un des hommes forts de l’Union Africaine à la tète de la puissante com » ...la suite
Arikana Chihombori Ambassadrice de l’UA aux USA serait limogée sur demande de la France pour avoir critiqué le FCFA. Plusieurs sources confirme » ...la suite
La France, en tant qu’Etat ayant une longue histoire coloniale et néocoloniale, dont une large partie en Afrique, est aussi connue pour ses tristem » ...la suite
Le verdict est finalement tombé ce vendredi en fin d'après-midi. Les cinq accusés de crimes contre des ressortissants chinois dans la ville de Soss » ...la suite
La Cour pénale internationale a conclu vendredi 12 octobre les audiences visant Patrice-Edouard Ngaïssona et Alfred Yekatom. Les deux ex-miliciens s » ...la suite
Cinq ans après l’assassinat de la photojournaliste Camille Lepage en Centrafrique, sa mère, Maryvonne, continue à faire vivre les engagements de » ...la suite