Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Bangui : Plus de 1000 candidats ont composé ce dimanche le test d'entrée dans les FACA
Bangui : Plus de 1000 candidats ont composé ce dimanche le test d'entrée dans les FACA

 

 

https://www.radiondekeluka.org  dimanche 10 février 2019 12:37

 

Plus de 1000 candidats venus des huit arrondissements de Bangui ont composé ce dimanche 10 février 2018 les épreuves écrites de recrutement dans les rangs des Forces Armées Centrafricaines (FACA). Le test s'est déroulé dans trois lycées retenus comme centres d'examens. Il s'agit des lycées Technique, Martyrs et Barthélémy Boganda.

Ces candidats ont mesuré leurs capacités intellectuelles dans trois épreuves écrites : la dictée, la culture générale et les mathématiques. Chaque matière a duré 2 heures et tout a commencé par la dictée.

Sorti de la salle, ce candidat du lycée Barthélémy Boganda s'est réjoui de son travail. "Nous avons composé les épreuves de français, de culture générale et des mathématiques. Elles sont faciles et je suis très sûr d'avoir la moyenne", a-t-il déclaré.

"Tout se passe dans de très bonnes conditions. Et avec la petite expérience du passé, nous avons pu mieux gérer les situations qui se sont présentées à nous", s'est félicité Emmanuel Mbok, l’un des superviseurs de la Minusca.

De nombreuses absences ont été enregistrées ce dimanche. Mais aussi les organisateurs ont laissé composer certains candidats qui n’ont pas vu leurs noms sur la liste affichée. "Naturellement, il y a des absents et il y a beaucoup de gens que nous n'entendions pas mais qu'il a fallu gérer. Ce matin, j'ai pratiquement 500 candidats qui n'étaient inscrits nulle part mais qu'il fallait faire composer pour éviter les risques de trouble à l'ordre public",

Les épreuves se sont déroulées sans incident majeur dans les trois centres d'examens. Ce recrutement a été organisé par le Gouvernement centrafricain avec l’appui de la Minusca et de l’EUTM.

 

1 commentaire

N
SI AUTANT DE JEUNES S'INTERESSENT AU METIER DES ARMES, C'EST PARCE QU'ILS N'ONT PAS D'AUTRES CHOIX QUE D'ALLER VERS CETTE OPPORTUNITE. MAIS ATTENTION ! TOUT LE MONDE N'EST PAS APPELE A DEVENIR CORPS HABILLE ET PORTER LES ARMES. MAIS TOUS ASPIRENT A AVOIR UN EMPLOI REMUNERATEUR TOUS DOMAINES CONFONDUS PERMETTANT A CHACU ARMES. MAIS TOUS ASPIRENT A AVOIR UN EMPLOI REMUNERATEUR TOUS DOMAINES CONFONDUS PERMETTANT A CHACUN DE SE PRENDRE EN CHARGE. POUR CELA, IL FAUT UNE VRAIE POLITIQUE DE CREATION D'EMPLOIS DANS LE PAYS AFIN DE RESORBER LE CHÔMAGE GRANDISSANT DES JEUNES. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Malgré l’accord de paix signé dernièrement dans la capitale Bangui entre gouvernement et groupes armés, la situation sécuritaire en République » ...la suite
Des dizaines d’anciens éléments de l’Armée nationale centrafricaine (Faca), admis à faire valoir leur droit à une pension de retraite depuis » ...la suite
Dans les deux salles du Centre académique de Khartoum, là où se déroulaient les réunions à huis clos entre la délégation gouvernementale et le » ...la suite
Une violente manifestation de militaires fraîchement retraités lundi en plusieurs endroits de la capitale centrafricaine, Bangui, a été critiquée » ...la suite
Chacun maîtrisant une partie plus ou moins importante du territoire centrafricain, quatorze groupes armés sont parvenus à conclure avec les autorit » ...la suite
Le dialogue de Khartoum entre le gouvernement et les groupes armés est à son 6e jour. Les deux parties ne s'accordent pas encore autour de l'Amnisti » ...la suite
Les habitants de la ville de Ippy sont replongés dans la psychose jeudi aux environs de 21 heures. 13 personnes ont été tuées dans le quartier Dja » ...la suite
Des négociations de paix pour la Centrafrique s'ouvrent ce jeudi 24 janvier à Khartoum au Soudan. Groupes rebelles et gouvernement sont invités aut » ...la suite
Les autorités centrafricaines entament des pourparlers de paix sous l'égide de l'Union africaine avec des groupes armés toujours actifs en RCA. Mai » ...la suite
La délégation centrafricaine est attendue à Khartoum au Soudan en vue du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés ce 24 janvier. D'ores » ...la suite