Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » RCA : L'eau potable est devenue très inaccessible à Bangui
RCA : L'eau potable est devenue très inaccessible à Bangui

 

 

https://www.radiondekeluka.org  mercredi 27 février 2019 13:27

 

L'eau potable particulièrement l'eau de la Sodeca, la Société de distribution d'eau en Centrafrique, devient une denrée rare en cette saison sèche dans presque tous les quartiers de Bangui.

Le décor est dramatique. Il faut quitter la maison tôt et faire preuve de beaucoup de combativité pour avoir un peu d’eau. Plusieurs ménages se promènent avec des bidons de quartier en quartier et parcourent des fois plusieurs kilomètres à la conquête d’eau. Les puits qui ravitaillent la population tarissent au fur et à mesure. Quelques habitants s’en plaignent.

"C'est un problème crucial que nous connaissons en ce moment. Je suis sorti à 2 heures du matin avec ma femme pour aller chercher de l'eau", explique Jean de Dieu Kossi, un enseignant du fondamental 1 indiquant que même les puits tarissent.

Comment comprendre ce tarissement rapide des puits ? Maxime Socky Yandjia Représentant résident de l’Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA) à Bangui explique que, "des fois, on creuse et on n'arrive pas dans la nappe souterraine. On trouve juste un lac et on pense déjà arriver à terme. Et comme nous sommes en saison sèche, les puits peuvent tarir".

Une seconde interprétation scientifique selon Maxime Socky Yandjia, "nous vivons un temps de péjoration climatique, et cela fait partie des effets du changement climatique".

Ce problème d'eau potable perdure des années et la Sodeca est loin d'apporter une solution idoine. Le Ministère du Développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques  justifie cette pénurie d'eau par la vétusté des installations techniques.

"Depuis plus de 20 ans, la Sodeca se trouve confrontée à des problèmes de vétusté d'équipements qui font que la capacité de pompage aujourd'hui est réduite", explique Alain Fidèle Kolongato Ngbadou, Directeur de Cabinet au Ministère du Développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques.

Kolongato Ngbadou ajoute qu'il y a "des problèmes liés à l'électricité. Car, la Sodeca fonctionne à base de l'énergie qui lui permet de mettre en fonction les pompes immergées qui se trouvent au niveau du fleuve Oubangui".

Aucun projet n’est en cours pour apporter des solutions à ce manque criard d'eau potable dans la capitale. Cette pénurie d’eau est un vécu quotidien de la population pendant la saison sèche. Les Filles et fils de Bangui doivent prendre leur mal en patience. 

1 commentaire

N
JE NE PARDONNERAI PAS A LA SOCIETE SODECA DE FAILLIR A SA MISSION DE PRODUCTION ET DISTRIBUTION D'EAU POTABLE A LA VILLE DE BANGUI. POURTANT LA CAPITALE BANGUI, CONSOMMATRICE DE CETTE DENREE NATURELLE EST SITUEE NON LOIN DE LA SOURCE D'APPROVISIONNEMENT (LE FLEUVE OUBANGUI). OR, EN SAISON SÊCHE CE FLEUVE CONTIENT TOUJ DE LA SOURCE D'APPROVISIONNEMENT (LE FLEUVE OUBANGUI). OR, EN SAISON SÊCHE CE FLEUVE CONTIENT TOUJOURS DANS SON LIT BIEN QUE RETRECI DE L'EAU A PROFUSION POUR ALIMENTER TOUT BANGUI. LA SAISON SÊCHE N'A PAS FAIT DISPARAÎTRE TOUTE L'EAU DU FLEUVE POUR IMPACTER A LA CONSOMMATION DE LA CAPITALE. EN REVANCHE, LA SODECA N'A PAS A JUSTIFIER SON INCAPACITE TECHNIQUE DE POMPAGE ET DE DISTRIBUTION SUR UNE QUESTION DE SAISON. C'EST DEPUIS DES DECENNIES QUE LES HABITANTS DE BANGUI SE CONFRONTENT A LA PENURIE D'EAU EN SAISON SÊCHE. SI RIEN NE CHANGE, POURQUOI DESORMAIS NE PAS METTRE EN PLACE UN SYNDICAT CHARGE DE GESTION ET D'EXPLOITATION DES INFRASTRUCTURES DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION (DELEGATION DE SERVICE PUBLIC, PASSATION DES CONTRATS AVEC LES ENTREPRISES, ETUDES DE PROJET POUR LE RENOUVELLEMENT ET LA READAPTATION DE LA STATION PAR RAPPORT AUX DIFFICULTES DE DISTRIBUTION EN SAISON SÊCHE; ETUDES APPROPRIEES DU POINT DE CAPTATION ET DE POMPAGE ETC ETC AU LIEU DE CONFIER TOUTES LES TÂCHES A LA SODECA SEULE QUI EN DEVIENT TOUJOUIRS DEFAILLANTE ? » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
A l'arrivée du convoi humanitaire chargé de vaccins, une clameur jaillit de la foule réunie sur la place de l'église évangélique, à Mingala, un » ...la suite
Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé, ce 17 mai dernier, un don de l’Association Internationale de Développement (IDA) » ...la suite
Une forte section de militaires des Forces armées centrafricaine (FACA), composée d'une centaine d'hommes, est arrivée samedi dans la ville centraf » ...la suite
Dirigeants et habitants s’en remettent à la religion dans ce pays en proie à la misère et où une guerre confessionnelle a explosé il y a six an » ...la suite
Le parti Kwa na kwa de l’ancien président, François Bozizé monte au créneau pour dénoncer le harcèlement du régime actuel par rapport à la p » ...la suite
32 femmes, toutes membres de 16 associations féminines, se rendront, à partir du 13 mai 2019, dans les 16 préfectures du pays. Leur objectif : sens » ...la suite
La Chambre préliminaire II de la Cour Pénale Internationale (CPI) a décidé ce 15 Mai 2019 de reporter le début de l'audience de confirmation des » ...la suite
Les greffiers centrafricains ne décolèrent pas et continuent d'exiger du gouvernement le payement de leurs indemnités de salaire de 7 mois. Ces gre » ...la suite
24h après le communiqué du Conseil national de défense et de sécurité (CNDS) du FPRC de Abdoulaye Issene s’opposant au déploiement des FACA » ...la suite
Les usagers du tronçon Pétévo-Bimbo se plaignent de la dégradation très avancée de cette route. Cette avenue devient de plus en plus impraticabl » ...la suite