Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : Les grands défis à relever par le nouveau premier ministre Firmin Ngrebada
Centrafrique : Les grands défis à relever par le nouveau premier ministre Firmin Ngrebada

 



BANGUI, 28 Février 2019 (RIDH) --- Le nouvel homme, locataire de la Primature, Firmin Ngrebada, qui a officiellement pris ses fonctions hier 28 Février 2019 dispose d’un nombre incalculable de défis à relever dont les principaux sont entre autres l’insécurité, le vivre ensemble, le relèvement économique et enfin la rupture prônée par le président Touadera démocratiquement élu en Mars 2016. 

Issu du régime KNK avec l’actuel président de la République Faustin Archange Touadera et Simplice Mathieu Sarandji, l’actuel chef du gouvernement, Firmin Ngrebada  est fait du même moule que son prédécesseur, lequel prédécesseur n’a pas pu en deux ans et demi satisfaire les attentes du peuple centrafricain qui aspirait à un avenir meilleur depuis les élections de mars 2016.

Pour un étudiant en Sociologie à l’Université de Bangui qui s’est exprimé sous l’anonymat «Nous espérons qu’en sa qualité de représentant du gouvernement au dialogue de Khartoum qui a abouti à un accord, le nouveau premier ministre Firmin Ngrebada sera à même de ramener le vivre ensemble entre les parties prenantes dudit dialogue». a-t-il souligné.

Selon plusieurs témoignages recueillis par le RJDH dans la rue «l’insécurité n’est pas le seul défi que le nouveau chef du gouvernement doit relever. Il existe aussi la question de RUPTURE que les autorités du pays brandissaient au début de leur mandat comme ‘’mot d’ordre’’. Trois ans ont passé, la RCA végète toujours dans les pratiques pernicieuses du passé », a confié un fonctionnaire de l’Etat.

Les fonctionnaires d’Etat continuent impunément à marcher sur la ponctualité et l’assiduité au travail. Aucune sanction n’est prononcée pour remettre la pendule à l’heure en punissant les auteurs de ces manquements.
Le premier ministre Firmin Ngrebada a du pain sur la planche pour redresser la barre en cette période où le parjure face aux engagements pris à Khartoum remettrait tout à la case départ. / 

 

Fridolin MAMOCKO 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Face aux sorties de François Bozizé et de son parti, le Kwa na Kwa, Faustin Archange Touadéra mobilise les troupes de son Mouvement cœurs unis ( » ...la suite
Que les alliés contre nature de François Bozizé ne trompent pas le peuple à propos du débat en cours sur la proposition de loi constitutionnelle » ...la suite
REACTION DU GOUVERNEMENT A LA CAMPAGNE DE DESINFORMATION SUR L'UE » ...la suite
Suite aux différentes crises politico-militaires récurrentes, avec leurs corollaires l’effondrement de l’Etat et ses difficultés objectives à » ...la suite
Le mouvement présidentiel en Centrafrique lance, ce vendredi, avec une trentaine de partis et associations politiques alliés, une plateforme de la m » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a reçu en audience M. Martin ZIGUELE, Président du Mouvement pour la Li » ...la suite
En Centrafrique, l’Autorité nationale des élections a confirmé hier la date du 27 décembre pour le premier tour de la présidentielle et des lé » ...la suite
Le Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-président de la Commission, Josep Borrell, a » ...la suite
L'émissaire de l'ONU pour la région des Grands Lacs, le Chinois Huang Xia, a souligné mercredi devant le Conseil de sécurité l'importance d'avoir » ...la suite
Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a appris que le Bureau de l’Assemblée Nationale réuni le 16 avril » ...la suite