Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur Xinhua
Nouvelles nationales sur Xinhua

Centrafrique : le corridor de ravitaillement pour Bangui reste bloqué par un groupe armé

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 06-03-2019

 

Le corridor Bangui-Garoua Boulaï à la frontière Centrafrique-Cameroun permettant de ravitailler la capitale centrafricaine en denrées alimentaires, en carburant et autres produits d'importation continue d'être bloqué dans la bourgade centrafricaine de Zoukombo dans la sous-préfecture centrafricaine de Baboua (ouest) par les éléments armés du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) de Martin Koumtamadi alias Abdoulaye Miskine, a appris Xinhua ce mardi de sources locales.

Le blocus dont il est question, a indiqué la source, a démarré dimanche dernier en fin d'après-midi, quelques minutes seulement après la publication sur les antennes de la radiodiffusion nationale de la liste des membres du gouvernement devant être dirigé par le nouveau Premier ministre Firmin Ngrébada.

En raison du volume du trafic, plus d'une centaine de camions sont pour l'instant stationnés autour du lieu du blocus. Aux dires du chef des groupes armés contacté sur place par une source locale, il n'attend d'ordre que de son patron M. Koumtamadi entretemps informé du mouvement.

Dans le milieu des commerçants, des inquiétudes naissent déjà, redoutant des ruptures de provision. Pour décanter la situation, des pourparlers ont été entamés par les autorités locales et les responsables locaux de la mission onusienne en Centrafrique MINUSCA.

Un nouveau gouvernement a été formé dimanche dernier faisant suite à la signature d'un accord de paix il y a un mois entre l'Etat centrafricain et les groupes armés, prévoyant un partage du pouvoir avec les ex-rebelles dans un gouvernement inclusif.

Or, la majorité des membres du gouvernement sortant ont été reconduits. Les titulaires des portefeuilles de l'Economie, des Finances, des Affaires étrangères, de l'Intérieur et de la Défense demeurent en poste.

Se prononçant lundi sur la question, M. Ngrébada a invité les mécontents à observer les dispositions de l'article 34 de l'accord de paix, recommandant le recours auprès des facilitateurs pour une issue négociée des différends et craignant que l'accord actuel subisse le sort des accords antérieurs non respectés. F

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

Centrafrique : le parti de l'ex-président Bozizé s'oppose à la nomination d'un de ses militants au gouvernement

 

French.china.org.cn | Mis à jour le 06-03-2019

 

Le parti politique de l'ancien président centrafricain François Bozizé, KNK (acronyme de "Kwa Na Kwa", qui signifie "travail" en Sango, la langue nationale de la Centrafrique), a intimé l'ordre à l'un de ses cadres, Bertin Béa, nommé dimanche dernier au poste de ministre de la Fonction publique, de renoncer à l'offre, a appris Xinhua ce mardi de ce parti.

Interrogé ce mardi sur la question, M. Béa a dit obéir aux injonctions de son parti. Il est présentement député de la nation pour le compte de la circonscription électorale de Boali, localité centrafricaine située à 96 kilomètres à l'ouest de la capitale centrafricaine Bangui,

Un nouveau gouvernement a été formé dimanche dernier par le Premier ministre centrafricain Firmin Ngrébada, faisant suite à la signature d'un accord de paix il y a un mois entre l'Etat centrafricain et les groupes armés, prévoyant un partage du pouvoir avec les ex-rebelles dans un gouvernement inclusif.

Or, la majorité des membres du gouvernement sortant ont été reconduits. Les titulaires des portefeuilles de l'Economie, des Finances, des Affaires étrangères, de l'Intérieur et de la Défense demeurent en poste.

Cette nouvelle formation du gouvernement dit "inclusif" a suscité des mouvements de colère de la part de certains groupes armés dont les représentants ne font pas partie, reprochant les autorités de ne pas respecter les engagements de l'accord de paix.

Dans une brève déclaration à la presse lundi, le Premier ministre a signalé qu'au-delà de la formation du gouvernement, un mécanisme élargi devrait par ailleurs permettre aux responsables des groupes armés de participer à la gestion des affaires publiques, à travers des responsabilités dans les préfectures, sous-préfectures et communes.

L'ex-président Bozizé a été chassé en 2013 par l'ex-coalition séléka. Son pays est plongé dans une crise socio-sécuritaire depuis. F

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

2 commentaires

N
IL FAUT QUE CES GENS DITS "MECONTENTS" COMPRENNENT QUE TOUT LE MONDE NE DEVIENT PAS MINISTRE. POURQUOI VISENT T'ILS QUE LES POSTES DE MINISTRES ? N'Y A T'IL PAS AUTRE CHOSE A FAIRE AILLEURS QUE D'ENTRER DANS LE GOUVERNEMENT OU A DEFAUT, S'ENFERMER DANS DES GROUPES ARMES POUR EMMERDER LE MONDE ? A EN CROIRE, NOUS AVONS ENT OU A DEFAUT, S'ENFERMER DANS DES GROUPES ARMES POUR EMMERDER LE MONDE ? A EN CROIRE, NOUS AVONS L'IMPRESSION QUE CES MECONTENTS NE PENSENT QU'A EUX ET A LEURS FAMILLES ET NON AUX SOUFFRANCES DES CENTRAFRICAINS LAMBDAS, AUX FAMILLES DE CEUX QUI SONT MASSACRES PAR LEURS GROUPES ARMES, AUX JEUNES SANS EMPLOI ET QUI ATTENDENT LE CHANGEMENT DE LEUR SITUATION PAR LA CREATION DES EMPLOIS ET LEURS EMBAUCHES. QUANT-AU MECONTENT ABDOULAYE MISKINE, NOUS TE DISONS STOP AVEC TON GROUPE ARME CULOTTE. TOUT D'ABORD, TU N'ES PAS CENTRAFRICAIN. TU ES TCHADIEN (SAHARA) FACILE A RECONNAÎTRE AVEC LES BALAFRES QUE TU PORTES SUR TON VISAGE. STOP ! TRANSFORMES TON GROUPE ARME FDPC EN FDPT (FRONT DEMOCRATIQUE DU PEUPLE TCHADIEN) ET VAS AU TCHAD TON PAYS RENVERSER IDRISS DEBY SI TU ES VRAIMENT FORT. QUANT-A BERTIN BEA, NOUS TE DEMANDONS CHER FRERE ET GRAND FRERE; TU AS RETIRE TA NOMINATION AU POSTE DE MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIC POUR RESTER DEPUTE DE BOALI SELON LES INJONCTIONS DE TON PARTI KNK, TANT MIEUX. MERCI QUE TON PARTI NE VA PAS LOIN, PARCE QUE VOUS ÊTES CENTRAFRICAINS ET QUE VOUS N'AVEZ PAS LE MÊME ESPRIT QUE CES ETRANGERS, MECONTENTS DES GROUPES ARMES QUI VEULENT TOUT REGLER PAR LES ARMES. OR NOUS CENTRAFRICAINS BANTOUS, NOUS NE FONCTIONNONS PAS COMME çA. LES CENTRAFRICAINS NE SONT PAS NATURELLEMENT DES GUERRIERS NI DES VA-T-EN-GUERRE. MAIS DEVONS NOUS CONTINUER A RESTER D'ETERNELS GENTILS HOSPITALIERS, TOUJOURS DOCILES ET LAISSER CHAMPS LIBRES AUX SALOPS VENUS DE LOIN NOUS PILLER TOUT, VIOLER NOS FILLES ET NOS FEMMES, BRÛLER NOS MAISONS, NOUS SOUMETTRE A DES ACTES VIOLENTS ? A TITRE D'EXEMPLE: JETER SEULEMENT UN COUP D'OEIL A DROITE, VOIR LA PHOTO A COTE ET REGARDEZ LE RESULTAT DE CE QU'ILS ONT FAIT DANS MON VILLAGE; ILS ONT TOUT BRÛLE. ILS ONT POSE CET ACTE CRIMINEL POUR FAIRE PEUR AUX CENTRAFRICAINS ; C'EST COMME çA QU'ILS SE COMPORTENT. CE SONT DES BARBARES ETRANGERS ET DE TELLES PERSONNES RECLAMENT LES POSTES DE MINISTRES DANS LE GOUVERNEMENT DE MON PAYS. » lire la suite
N
ABADOULAYE MISKINE, MÊME TOI TU VEUX DEVENIR PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ? çA NE VA PAS CHEZ TOI NON ? JE M'ADRESSE AUSSI A NOUREDDINE ADAM ET ALI NDARASSA: CROYEZ VOUS QU'IL SUFFIT DE PRENDRE LES ARMES AVEC VOS GROUPES D'IDIOTS ARMES POUR VENIR PRENDRE LE POUVOIR ? SI VOUS AVEZ REUSSI AUTREFOIS, çA NE SERA PLUS PARS D'IDIOTS ARMES POUR VENIR PRENDRE LE POUVOIR ? SI VOUS AVEZ REUSSI AUTREFOIS, çA NE SERA PLUS PAREIL MAINTENANT. BANDES DE BARBARES CRIMINELS QUE VOUS SOYEZ ! RESTEZ DANS VOS COINS ET CONTINUEZ A PILLER DIAMANTS ET OR, A RACKETTER COMME VOUS LE VOULEZ QUE DE RÊVER A REPRENDRE UN JOUR LE POUVOIR DE MON PAYS. VOUS AVIEZ REUSSI UNE FOIS EN 2013 A PRENDRE CE POUVOIR. MAIS UNE FOIS N'EST PAS COUTUME. VOUS AVEZ LAMENTABLEMENT ECHOUE A LA TÊTE DU PAYS CAR EN L'ESPACE DE 9 MOIS ET 17 JOURS C'EST A DIRE DU 24 MARS 2013 AU 10 JANVIER 2014 PAR VOTRE COMPORTEMENT BARBARE, VOUS AVEZ MIS LE PAYS A FEU ET A SANG ET VOUS AVIEZ AINSI ETE CHASSE EN FRACAS DU POUVOIR PAR LE MENTOR. ET MAINTENANT, VOUS VOULEZ UNE DEUXIEME FOIS REVENIR AUX AFFAIRES EN PRETEXTANT FAIRE PARTIE D'UN GOUVERNEMENT D'UNION NATIONALE ? CROYEZ VOUS QUE LES CENTRAFRICAINS SONT BÊTES POUR VOUS LAISSER REVENIR REPRENDRE LE PALAIS ? » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’hôpital pédiatrique du Bambino Gesù veut s’engager davantage en République centrafricaine. À l’occasion de l’inauguration du centre de » ...la suite
"Il est devenu rare d'entendre des détonations d'armes": A Bambari, ville du centre de la Centrafrique où des combats ont éclaté en janvier entre » ...la suite
Portrait (Histoire) – Elisabeth Domitien fut la première femme nommée au poste de Premier ministre. Une décision historique en Centrafrique, mais » ...la suite
Onze des quatorze groupes armés présents à Addis Abeba, ont posé le départ du Premier Ministre comme une de leurs conditions. Ils l’ont fait sa » ...la suite
Onze des quatorze groupes armés présents à Addis Abeba, ont posé le départ du Premier Ministre comme une de leurs conditions. Ils l’ont fait sa » ...la suite
La réunion de suivi de l’Accord de paix entre le gouvernement et les groupes armés a démarré ce 18 mars à Addis Abeba en Ethiopie au siège de » ...la suite
Pour une grande partie des habitants de Bangui, la capitale de la République Centrafricaine, la journée commence de très bonne heure. Certains d » ...la suite
Le commandant de Brigade de la ville d’Obo tué hier vers 19h30 à son domicile par des hommes armés encore non identifiés. Selon les informati » ...la suite
Alors que le gouvernement et les quatorze groupes armés viennent de ratifier l’accord de paix, le mercredi 6 février 2019 à Bangui la capitale ce » ...la suite
Des experts et les Directeurs Généraux des Douanes ont démarré hier matin à Bangui la 22èmeRéunion des experts et la 24ème conférence des Dir » ...la suite