Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Accord de paix en Centrafrique: les signataires s'accordent sur un nouveau gouvernement
Accord de paix en Centrafrique: les signataires s'accordent sur un nouveau gouvernement

 

 

AFP Publié le 20/03/2019 à 18:17

 

Les autorités et les quatorze groupes armés signataires de l'accord de paix en Centrafrique négocié début février à Khartoum se sont mis d'accord sur «un gouvernement inclusif» à Addis Abeba, a annoncé aujourd'hui l'Union africaine (UA).

«Je suis heureux d'annoncer qu'aujourd'hui au siège de l'Union africaine, les signataires ont trouvé un accord sur un gouvernement inclusif en Centrafrique», a écrit sur Twitter le commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA et principal médiateur de cette réunion, Smaïl Chergui.

2 commentaires

N
DU FAIT QUE LES HOMMES DE CES GROUPES ARMES ONT TUE DES CENTRAFRICAINS, CE NE SERA PAS AVEC EUX QUE LE CHEF DE L'ETAT DEVRA COLLABORER MÊME SI LE GOUVERNEMENT CHANGE DE PREMIER MINISTRE. MAIS CHAQUE FOIS QUE NOUS CENTRAFRICAINS BANTOU NOUS PENSONS AUX VICTIMES DES EXACTIONS COMMISES PAR CES GROUPES ARMES, IL N'Y A DONFRICAINS BANTOU NOUS PENSONS AUX VICTIMES DES EXACTIONS COMMISES PAR CES GROUPES ARMES, IL N'Y A DONC AUCUNE ENVIE, NI AUCUN PLAISIR POUR NOUS CENTRAFRICAINS DE LES VOIR REVENIR DANS NOTRE GOUVERNEMENT TEL QUE SOUHAITE PAR LE FAMEUX ACCORD DE PAIX POUR LA MISE EN PLACE D'UN GOUVERNEMENT "INCLUSIF". EN PLUS, QU'EST CE QUI GARANTIT QUE SI CES REBELLES ENTRENT DANS LE GOUVERNEMENT, TOUS LEURS GROUPES ARMES EN RETRANCHEMENT DEPOSERONT REELLEMENT LES ARMES POUR SUIVRE LE PROCESSUS DU DDR ? QUELLE EST LA MARGE DE GARANTIE QUI RASSURE LE PEUPLE CENTRAFRICAIN ? PAR AILLEURS, SI CES REBELLES SIGNENT UN ACCORD DE PAIX, N'EST-CE PAS UN ACCORD QUI CAMOUFLE TOUJOURS LEUR ESPRIT DE GUERRIERS JUSQU'AUBOUTISTES ? N'ONT-ILS PAS AU FOND D'EUX, L'IDEE CACHEE DE REVENIR AUX AFFAIRES DE L'ETAT C'EST A DIRE AU POUVOIR MALGRE LEUR ECHEC CUISANT CARACTERISE PAR UNE INCOMPETANCE NOTOIRE MÊLEE A LA BARBARIE SAUVAGE ET INDISCIPLINE LORSQU'ILS "DIRIGEAIENT" LE PAYS ? AVEC LES EXACTIONS INFLIGEES PAR EUX AU PEUPLE CENTRAFRICAIN, AUCUN CITOYEN LAMBDA NE PEUT MAINTENANT ACCEPTER QU'ILS REVIENNENT DANS NOTRE GOUVERNEMENT, NI DANS L'ADMINISTRATION POUR GERER LES AFFAIRES DE NOTRE PAYS. » lire la suite
S
Ohhhhhh !!! Hein ???? Excusez-moi de l'exclamation….

1 instant de recueillement à la mémoire de toutes les victimes qui sont mortes en Centrafrique à cause des pions manipulés par tous les manipulateurs, qui se reconnaissent comme la tête de l'autruche dans le sol.
Que les parents endeuillurs, qui se reconnaissent comme la tête de l'autruche dans le sol.
Que les parents endeuillés à cause des exactions gardent, cet espoir de justice qui se fera d'une manière ou d'une autre.

Maintenant que les14 groupes armés confondus ont trouvé la bénédiction des institutions internationales pour intégrer 1 gouvernement légal issu d'1e élection présidentielle par les urnes ; tous ces groupes armés dont d'une manière générale ont des revendications qui ne tiennent pas la route, parce qu'ils étaient plus obnubilés par le pouvoir et tout le reste des soutiens irréalistes et irréalisables, et plus encore les idées suicidaires de ces minorités, d’une idée de scission de la R.C.A en terre Bantu Ubuntu (allez-y comprendre par vous-même Bantu Ubuntu). Breffff…

Au fait votre intégration (groupe armés) dans 1 gouvernement légal, ne fait pas de vous dans 1 gouvernement de transition qui de fait n’est pas légal, comme par le passé avec votre équipe de recréation, dont on expose plus le résultat négatif à tous les niveaux.

Toujours est-il que, depuis 2013 jusqu’à ce jour du 26/03/2019, la R.C.A a enregistré 1 retard énorme à cause de votre incompréhension sur les différents accords de paix, depuis les accords de Libreville, dont vous avez botté en touche, alors qu’on aurait pu avancer, mais vos yeux étaient plus que votre corps parce que c’était le POUVOIR qui était à la place de votre process intellectuel, alors vous avez eu le résultat de 10 mois d’exercice du pouvoir tant désiré, terminé par 1 renvoi pur et simple sans aucune session de rattrapage ou période d’essai, sans préavis, directement le licenciement, par la CEMAC , afin de préserver la STABILITE de la zone CEMAC.

En principe, dans un court délai le temps, que les 39 à 40 ministres tous confondus puissent s’installer dans leurs différents postes ministériels, l’Assemblée Nationale Centrafricaine, qui représente l’ensemble du peuple centrafricain bantu, devrait permettre à tous ces ministres de passer à l’ANC, présenter leur titre et le département à gérer, avec le budget alloué et l’objectif chiffré, pour atteindre au moins 1 ou des résultats visibles à l’œil nu. Pour cela, le ministère du plan de l’économie et des finances doit avoir dans son cahier de route ou son plan de navigation pour chaque ministère le budget alloué pour travailler. Vous êtes tous dans une phase de transpiration, de mise en œuvre, de réalisation d’1 projet visible et utilisable par les centrafricains. Oubliez votre recréation du passé et transpirez, pour ce pourquoi vous avez tant tué gratuitement les centrafricains et sollicitez les institutions internationales avec des exigences, pour vous faire intégrer dans 1 gouvernement légal.

Ok, c’est bien tout cela, vous êtes maintenant dans le bateau légal où vous allez apprendre à naviguer avec objectif, mais cela ne suffit pas, car le peuple centrafricain Bantu Ubuntu a aussi une EXIGENCE à travers l’ANC, de voter une Loi et d’abroger cette Loi de la mutation des groupes armés confondus en R.C.A en parti politique, puisqu’en ce jour ces groupes armés ont intégré 1 gouvernement légal, donc de facto ces groupes armés ne doivent en aucune façon utiliser une arme pour tuer, voler, brûler les biens sur le sol centrafricain.
Attention cela n’exclut pas les poursuites judiciaires au niveau national et international. Car vous groupes armés, vous ne pouvez pas à la fois faire partie d’1 gouvernement légal et continuez avec une activité de rebelles armés pour tuer et voler les civils et faire du chantage à l’Etat du peuple centrafricain Bantu Ubuntu ?
Il est du devoir de la Constitution Centrafricaine, de se pencher su cette problématique des groupes armés qui jouent sur les tableaux de chantage, de retardement du développement, de vouloir faire partie d’1 gouvernement tout en étant dans les activités criminelles d’exactions pour se financer, sachant que ce sont ces groupes armés qui sont à l’origine de leurs propres déboires et des propositions mielleuses de leurs sponsors qui n’ont rien à foutre d’eux.
La Constitution Centrafricaine et l’Assemblée Nationale Centrafricaine, les parlementaires, les députés doivent œuvrer pour qu’une Loi de mutation de groupes armés en parti politique puisse se faire, c’est dans l’intérêt du peuple centrafricain Bantu Ubuntu.
Il est fort possible que certains qui se disent centrafricains par ci, par là ne connaissent pas l’Hymne de la R.C.A, sinon pas ils auraient dû se comporter en bantu
Mais en Centrafrique nous sommes sur une terre Bantu Ubuntu, comprendre qui veut comprendre….
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les élections présidentielle et législatives auront lieu fin décembre 2020 en Centrafrique, pays d'Afrique centrale miné par la guerre depuis 201 » ...la suite
Depuis l’indépendance, tous les présidents centrafricains ont été congédiés sans ménagement (1). Le président Touadera échappera-t-il à ce » ...la suite
Dans un entretien accordé à France 24, le président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, se dit confiant dans l'applicatio » ...la suite
Le président de la République, Faustin Archange Touadera a lancé, jeudi à Bangui, la consultation populaire nationale, un mécanisme de suivi et » ...la suite
Le secrétaire général du KNK Bertin Béa a dans un conférence de presse accusé le régime de Faustin Archange Touadera de mettre en branle la mac » ...la suite
L’accord de paix entre les groupes armés et l'exécutif, signé en février dernier, était au centre des discussions du Conseil de cabinet, le 7 m » ...la suite
Il lui aura fallu soixante jours pour passer son grand oral devant le Parlement centrafricain. Ce lundi 29 avril, Firmin Ngrebada, le Premier ministre » ...la suite
La Présidence de la république centrafricaine a rappelé que l'accord de paix conclu à Karthoum en février avec les groupes armés était soumis » ...la suite
Les députés ont adopté ce 23 avril avec amendement la loi portant code électoral de la République Centrafricaine. 126 députés sur 140 ont donn » ...la suite
Ce jour 23 Avril 2019, n’est pas comme les autres jours d’activité parlementaire, car aujourd’hui nous sommes en face du destin du peuple centr » ...la suite