Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Centrafrique : suspension des activités de quatre sociétés minières chinoises
Centrafrique : suspension des activités de quatre sociétés minières chinoises

 

31.03.2019 à 11h18 par APA

 

Le gouvernement centrafricain a suspendu les activités de quatre sociétés minières chinoises installées à Bozoum, dans le nord-ouest de la Centrafrique, aux termes d’un arrêté du ministère des Mines dont APA a obtenu copie dimanche. L’arrêté explique cette mesure par l’inobservation par ces sociétés des textes régissant le secteur des mines en RCA, principalement le manquement aux obligations relatives à la protection de l’environnement et au cahier des charges.

Les entreprises chinoises installées en RCA visées sont MENG et MAO, TIAN, XIANG et TIAN RUN qui exercent dans la préfecture de l’Ouham-Pendé au nord-ouest.

« Pour que ces sociétés chinoises reprennent leurs activités en Centrafrique, elles doivent remplir toutes les conditions exigées par la loi et les règlements miniers en vigueur dans le pays », écrit le ministère des Mines.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La capitale centrafricaine est frappée par une pénurie de produits pétroliers depuis une semaine aujourd’hui. A Bangui, la plupart des station » ...la suite
Le ministre centrafricain de l’Energie Herbert Gontran Djono Ahaba a réagi à travers un communiqué ce samedi soir, face à la rareté des hydroca » ...la suite
[Africa Diligence] C’est un lieu commun de dire que la République centrafricaine est riche en ressources forestières. 15 % de son territoire est c » ...la suite
C’est l’un des secteurs ciblés par les financements promis à la République centrafricaine, dans le cadre de la visite effectuée par le présid » ...la suite
Le docteur Akinwumi Adessina, Président de la banque africaine de développement (BAD) a effectué une visite officielle ce samedi et dimanche 12 ma » ...la suite
Confrontées à la crise sécuritaire qui secoue la Centrafrique, dont des zones ont été récupérées par des groupes armés rebelles, les Douanes » ...la suite
La Livre soudanaise est plus utilisée que le Franc Fcfa par les populations de cette ville de l’extrême Nord centrafricaine. Le Franc Fcfa sera » ...la suite
En visite à Anvers (Belgique), capitale mondiale du diamant, le chef de l’État Centrafricain Faustin-Archange Touadéra a fait plusieurs rencontre » ...la suite
La croissance économique en Centrafrique de 5,1% restera dynamique et stable en 2019. Une projection de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale ( » ...la suite
Dans le souci d’accroitre la disponibilité de l’énergie électrique et répondre aux besoins en électricité de leurs populations, un protocol » ...la suite