Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique : réouverture de la grande mosquée de Mbaïki dans la Lobaye après 6 ans d’inactivité
Centrafrique : réouverture de la grande mosquée de Mbaïki dans la Lobaye après 6 ans d’inactivité

 

 

Bangui, Centrafrique 2019-04-09 (ADV) – La grande famille musulmane de la ville de Mbaïki, située à 105 Km de Bangui à la sortie sud retrouve désormais son lieu sacré de prière, après six ans où les effets de la guerre l’on ravagé. Cette mosquée est opérationnelle depuis le vendredi dernier au grand soulagement de toute la population.

« Nous nous réjouissons de cette reprise des prières de nos frères musulmans car, c’est une occasion qui permettra à la ville de Mbaïki de traduire dans les faits les discours sur le vivre ensemble et la cohésion sociale », a déclaré Pascal Kiki, Maire de Mbaïki.

La cérémonie officielle de la réouverture de la mosquée de la ville de Mbaïki sis au quartier Baguirmi a eu lieu en présence de Virginie Mbaïkoua, ministre de l’Action humanitaire et de la Réconciliation nationale, de l’Imam Oumar Kobine Layama président du Comité islamique centrafricain, des autorités administratives et locales.

La crise qu’a connue le pays a été instrumentalisée sur le terrain religieux, poussant ainsi des extrémistes à s’attaquer aux lieux de culte dans le pays.

« Pour plusieurs médias occidentaux, il n’existe plus de musulmans dans les autres régions que le Km5 à Bangui, devenu un enclave musulman. Faux et archi faux. Voilà la preuve que les autorités actuelles militent pour la paix, la réconciliation nationale et le vivre ensemble entre les fils et filles du pays », a déclaré à ADV Issa Moussa, un des habitants de Mbaïki.

L’Imam Oumar Kobine Layama a exhorté la population de Mbaïki et la famille musulmane à militer pour un réel vivre ensemble afin de favoriser le décollage économique dans cette région du pays. Il a salué les efforts de la plateforme des leaders religieux de Mbaïki, des organisations de la jeunesse et féminine ainsi que des représentants du gouvernement qui ont ménagé aucun effort pour cette réouverture.

Une centaine de musulmans a été accueillie bras ouverts par la population de Mbaïki, soucieux aujourd’hui de la reprise des activités religieuses de cette communauté dans la région. Cette réouverture vient compléter la liste des autres mosquées redevenues opérationnelles dans les quartiers de Bangui et des villes de province jadis occupées par des miliciens Anti-Balaka.

Depuis la signature de l’accord de paix et de la réconciliation nationale, le gouvernement met tout en œuvre pour que la Centrafrique retrouve la paix.

 

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondant régional Fridolin Ngoulou – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr

 

1 commentaire

N
LA REOUVERTURE DE LA MOSQUEE DE MBAÏKI MONTRE QUE LA VIE REPREND PEU A PEU EN CENTRAFRIQUE CERTE. MAIS PAR AILLEURS, QUE DIRTE DES AFRICAINS QUI BANNISSENT LEURS PROPRES CULTURES AU PROFIT DE CELLES DE L'OCCIDENT ET DE L'ORIENT ? LES AFRICAINS SONT DE NATURE ANIMISTES DEPUIS LE COMMENCEMENT DU MONDE C'EST A DIRE AVANTL'ORIENT ? LES AFRICAINS SONT DE NATURE ANIMISTES DEPUIS LE COMMENCEMENT DU MONDE C'EST A DIRE AVANT LA NAISSANCE DE TOUTES RELIGIONS DU MONDE. L'AFRIQUE EST LE BERCEAU DE L'HUMANITE. SI ELLE EST EN EST AINSI, CELA VEUT DIRE EVIDEMMENT, LE PREMIER HOMME VIENT D'AFRIQUE. IL S'AGIT DONC D'UNE PERSONNE A LA PEAU NOIRE A PARTIR DE LAQUELLE LES HUMAINS SE SONT MULTIPLIES JUSQU'A L'ECHELLE PLANETAIRE. MAIS COMMENT PEUT-ON ALORS COMPRENDRE QUE L'ISLAM ET LE CHRISTIANISME VENUS DE L'ORIENT ET DE L'OCCIDENT ONT REUSSI A ENVAHIR L'AFRIQUE OU EST POURTANT NEE LA PREMIERE CIVILISATION HUMAINE ? SI C'EST LE CAS, CELA VEUT DIRE QUE LES AFRICAINS SONT UN PEUPLE SANS CULTURE ET SANS HISTOIRE ? QUE DIRE ALORS DES EGYPTIENS A L'EPOQUE DES PHARAONS OU DE L'ANTIQUITE, ETAIENT T'ILS DES BLANCS AU COMMENCEMENT POUR SE MULTIPLIER ET ENSUITE MIGRER EN OCCIDENT ET EN ORIENT ? SI C'EST CELA, D'OU VIENNENT LES NOIRS QUI CONSTITUENT LE PLUS GRAND PEUPLE D'AFRIQUE ? NON, L'EGYPTE BERCEAU DE L'HUMANITE ETAIT AFRICAINE DANS SON ECRITURE, DANS SA CULTURE ET DANS SA MANIERE DE PENSER. IL EST DIT JE CITE: "LA CIVILISATION EGYPTIENNE PREND SES RACINES DANS LES GRANDS LACS ET EN AFRIQUE AUSTRALE OU LES PREMIERS HOMMES MODERNES SONT NES ET OU TOUTES LES TRACES DES PREMIERES CIVILISATIONS HUMAINES ONT ETE RETROUVEES". ALORS POURQUOI S'EFFORCE T'ON A EFFAçER L'HISTOPIRE DE CE PEUPLE ? LES AFRICAINS, PREMIERE CREATURE HUMAINE SUR TERRE CONNAISSAIENT DEJA LA NOTION DE DIEU AVANT L'AVENEMENT DU CHRISTIANISME ET DE L'ISLAM; L'AFRIQUE A SON HISTOIRE ET SA PROPRE CULTURE. LE MALHEUR AUJOURD'HUI EST QUE L'INFLUENCE DE LA MONDIALISATION ET SURTOUT DE LA POLITIQUE DES MONDES PUISSANTS ECARTENT PROGRESSIVEMENT LES AFRICAINS DE LEUR PROPRE CIVILISATION. LES AFRICAINS DANS LES VILLES SONT ACCULTURES. TOUS AUJOURD'HUI DEVIENNENT MUSULMANS OU CHRETIENS; C'EST GRAVE. UNE SITUATION QUI DONNE L'IMPRESSION QUE LES AFRICAINS N'ONT PAS DE CULTURE NI D'HISTOIRE. LE CELEBRE JOURNALISTE DE RFI, ALAIN FOKA DANS SON EMISSION INTITULE "ARCHIVES D'AFRIQUE" SUR LA TRIBUNE DE L'HISTOIRTE CONTEMPORAINE A TOUJOURS DIT JE CITE: "NUL NE PEUT EFFACER L'HISTOIRE D'UN PEUPLE CAR UN PEUPLE SANS HISTOIRE EST UN MONDE SANS ÂME". ALORS CHERS AFRICAINS, ARRÊTEZ D'ADOPTER LA CULTURE ET LE MODE DE VIE DES AUTRES CAR A FORCE, VOUS SEREZ ACCULTURES ET PERDREZ VOTRE HISTOIRE. VOUS SEREZ ALORS UN PEUPLE D'INDIVIDUS NI NOIRS, NI BLANCS ET SANS ÂME COMME DES ZOMBIS SUR TERRE. AINSI A LA FIN DES FINS, LES AFRICAINS TOTALEMENT DENATURES ET NE CONNAISSANT PLUS LEUR IDENTITE COMMENCERONT A SE DEVORER ENTRE EUX COMME DES FAUVES; GUERRES D'IDEOLOGIE (CHRETIENS CONTRE MUSULMANS), MASSACRES POUR DES INTERÊTS MATERIELS ETC. C'EST CE QUE NOUS VIVONS MAINTENANT EN AFRIQUE ET C'EST DOMMAGE. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
PK5. Un nom qui claque depuis trop longtemps comme l’enclenchement d’une arme automatique. Le quartier, il est vrai, a vécu des heures terribles » ...la suite
Première réunion ce mercredi 17 juillet du comité stratégique de pilotage de la mise en place des unités spéciales mixtes de sécurité en Centr » ...la suite
Le député de Ngaoundaye Bernard Dillah, président de la commission d'enquête parlementaire est très remonté contre l'exploitation de l'or par le » ...la suite
Les policiers centrafricains sont montés au créneau pour dénoncer une décision des autorités de Bangui confiant la délivrance des documents admi » ...la suite
Des combats ont eu lieu ce dimanche 14 juillet dans la ville de Am Dafok, à l’extrême Nord-Est du pays, à la frontière avec le Soudan, entre deu » ...la suite
L’option prise par plusieurs ONG et partenaires dont l’Onu d’orienter les Centrafricains vers le maraîchage pour qu’ils n’aient plus à all » ...la suite
Des élus de la nation ont été corrompus par des entreprises chinoises engagées dans l’exploitation de l’or. C’est la conclusion d’une enqu » ...la suite
Les éléments du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) éligibles au DDRR “ont été complètement désarmés”, a déclaré Kenn » ...la suite
Le Gouvernement centrafricain sollicite le soutien de la France afin de plaider pour la levée totale de l’embargo infligé à la RCA par le Conseil » ...la suite
Des compagnies minières chinoises responsables « d'un désastre écologique dans la région de Bozoum » au nord-ouest de Bangui, c'est ce que déno » ...la suite