Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique: critères onusiens pour une levée de l'embargo sur les armes
Centrafrique: critères onusiens pour une levée de l'embargo sur les armes

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mardi à l'unanimité une déclaration établissant des critères vers une possible levée d'ici la fin de l'année de l'embargo sur les armes imposé à la Centrafrique depuis 2013.

Cette levée est demandée depuis longtemps par la Centrafrique qui affirme que l'embargo l'empêche de lutter efficacement contre les groupes armés toujours actifs dans la majeure partie du pays.

Les critères vont de la nécessité de progrès dans la mise en oeuvre du programme gouvernemental de désarmement et de réintégration d'anciens combattants, à l'établissement d'un protocole pour la collecte et la destruction d'armes pour éviter leur dissémination, en passant notamment par la création d'un document de planification détaillant les besoins en matière de gestion des armes et des munitions.

En fonction des avancées réalisées dans ces domaines, "le Conseil de sécurité est prêt à revoir l'embargo sur les armes imposé au gouvernement centrafricain via une suspension ou une levée progressive de ses mesures", précise la déclaration rédigée par la France.

Un rapport est demandé à cet égard à la Centrafrique fin juin. Sur cette base, le secrétaire général de l'ONU devra ensuite remettre une évaluation des progrès au Conseil fin juillet. Le Conseil de sécurité décidera au plus tard le 30 septembre d'alléger ou non l'embargo sur les armes, précise la déclaration.

Selon une source diplomatique, une éventuelle levée de l'embargo, qui ne concernera que certains types d'armes, pourrait se traduire à l'avenir par l'obligation pour le gouvernement centrafricain d'une notification à l'ONU lors de ses acquisitions ou réceptions de dons.

Depuis 2013, l'embargo sur les armes est total mais a bénéficié depuis 2017 de quelques exemptions accordées par l'ONU, notamment à la Russie et à la France, pour équiper des unités de l'armée centrafricaine en voie de reconstitution.

L'ONU maintient en Centrafrique une force de paix de quelque 13.000 militaires et policiers. Début février, Bangui a conclu un accord de paix avec quatorze groupes armés qui a débouché sur la formation d'un nouveau gouvernement fin mars incluant des représentants de ces groupes.

Riche en ressources naturelles, la Centrafrique est déchirée par la guerre depuis 2013. Près d'un quart de ses 4,5 millions d'habitants ont dû fuir leur domicile.

AFP

1 commentaire

N
LE PAYS EST LOIN DE RETROUVER SON AUTORITE PARCE QUE 14 GROUPES BIEN ARMES OCCUPENT DEPUIS LONGTEMPS UNE BONNE PARTIE DU TERRITOIRE ET SEMENT LE CHAOS. MAIS SEULEMENT POUR CETTE SITUATION BIEN PREOCCUPANTE DE DESORDRE ET D'INSECURITE, L'ONU N'A TOUJOURS PAS L'AIR DE SE DECIDER DE LA LEVEE DE L'EMBARGO POUR RETABLIR L'O D'INSECURITE, L'ONU N'A TOUJOURS PAS L'AIR DE SE DECIDER DE LA LEVEE DE L'EMBARGO POUR RETABLIR L'ORDRE REPUBLICAIN. PAR CONSEQUENT, LE GOUVERNENT RESTE ET DEMEURE IMPUISSANT FACE AUX GROUPES ARMES ILLEGAUX DE VOYOUS QUI SE COMPORTENT COMME DES MAÎTRES. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Toujours en procès pour les violences du 1er mai 2018, Alexandre Benalla, l’ex-adjoint au chef de cabinet du Président de la République, se consi » ...la suite
(Rappel) – Des crimes et autres graves violations des droits humains ont été commis et continuent de l’être par l’ex-président François BOZ » ...la suite
Le Conseil européen des Affaires étrangères prévu lundi à Bruxelles, abordera, à l’initiative de la France, plusieurs points africains, partic » ...la suite
Mankeur Ndiaye, Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine (RCA) et Chef de la Mission multidimensionnelle int » ...la suite
La France a pris pour la deuxième fois depuis 2016 le commandement de la mission européenne EUTM-RCA. Le général Eric Peltier remplace le portugai » ...la suite
La Centrafrique recevait vendredi 12 juillet la visite de Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangèr » ...la suite
A côté des nombreux progrès réalisés par les émissaires et autres agents des Nations unies pour un retour définitif de la paix en Centrafrique, » ...la suite
Dans la foulée de la nomination en juin 2019 du nouvel Ambassadeur de Russie au Mali est signé, en marge du Forum militaire et technique, un Accord » ...la suite
« 300 soldats détachés, le réarmement par des pros des postes clés, un budget revu à la hausse pour l’antenne locale de l’AFD : ce retour a » ...la suite
La ministre des Armées de la République française séjourne dans la capitale centrafricaine, au moment où son pays prend la relève du Portugal, » ...la suite