Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique : extension de DDRR dans l'ouest et le nord-est du pays
Centrafrique : extension de DDRR dans l'ouest et le nord-est du pays

  

French.china.org.cn | Mis à jour le 21-04-2019

 

Le programme de désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement des ex-combattants de la République centrafricaine s'étendra dans les villes centrafricaines de Paoua (extrême nord-ouest), Koui et Bouar (ouest), Ndélé et Bria (nord), Birao (extrême nord-ouest) et la capitale centrafricaine Bangui, a appris Xinhua ce samedi du ministère centrafricain en charge du DDRR.

Le ministre en charge du DDRR, Maxime Mokom, lors d'une mise au point ce samedi, a évoqué la signature d'un contrat de service d'environ 5,080 milliards de francs CFA (environ 8,7 millions de dollars), permettant à des ONGs humanitaires d'assurer la mise en œuvre dudit programme dans les localités concernées.

De facto, a indiqué M. Mokom, quelque 5.000 ex-combattants seront concernés par ce programme de réintégration socioéconomique.

Avec la crise politico-militaire qu'a connue la République centrafricaine, le gouvernement centrafricain a élaboré un projet intitulé "Programme de réintégration des ex-combattants en Centrafrique (PREC)" qui découle d'un accord de paix entre le gouvernement centrafricain et les groupes armés, au sortir du Forum de Bangui de mai 2015.

Mais pour en arriver au programme proprement dit, le gouvernement avait tester en août 2017 ledit programme, à travers un DDRR-pilote ayant permis l'incorporation de 232 jeunes ex-combattants dans l'armée nationale et l'intégration socioéconomique de 280 autres dans la vie active, suivant les filières de leur choix.

Le grand DDRR très attendu a été lancé par le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra à Paoua en décembre dernier.

Ceci étant, les ex-combattants ayant choisi la réintégration socio-économique seront formés et dotés de kits d'installation, conformément aux filières librement choisies. L'objectif final est le retour à la vie civile des ex-combattants dans leurs communautés respectives.

 

Source: Agence de presse Xinhua

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Denise Brown, la Coordonnatrice Humanitaire pour la Centrafrique a alloué 20 millions de dollars du Fond Humanitaire de la République Centrafricaine » ...la suite
Les membres du gouvernement issus des groupes armés ne parviennent pas à asseoir leurs autorités sur leurs collaborateurs qui les considèrent touj » ...la suite
La conférence de presse hebdomadaire de la MINUSCA a été consacrée, ce mercredi 15 mai, à la situation sécuritaire et politique ainsi qu’à la » ...la suite
La conférence de presse hebdomadaire de la MINUSCA a été consacrée, ce mercredi 15 mai, à la situation sécuritaire et politique ainsi qu’à la » ...la suite
Au deuxième jour de sa visite en Centrafrique, Alain Berset s'est rendu compte des conditions très difficiles pour les habitants d'accéder aux soin » ...la suite
Le Directeur du Bureau Afrique au siège du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés à Genève en Suisse Raouf Mazou a entamé ce di » ...la suite
Le gouvernement centrafricain entend travailler avec les différentes couches de la société pour intensifier la campagne de vulgarisation de l'accor » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca) a indiqué, dans un communiqué dont APA a » ...la suite
Un incendie dont on ignore les origines a touché 4 boutiques au marché Sica 2 dans le 2ème arrondissement de Bangui, occasionnant la perte de plus » ...la suite
Le ministre soudanais de la Défense et général de l’armée, Ahmed Awad Ibn Auf, a déclaré jeudi dans un discours à la télévision que le pré » ...la suite