Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Nouvelles nationales sur APA
Nouvelles nationales sur APA

Le Directeur Afrique du HCR Raouf Mazou en visite en RCA

 

29.04.2019 à 01h18 par APA

 

Le Directeur du Bureau Afrique au siège du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés à Genève en Suisse Raouf Mazou a entamé ce dimanche une visite de 3 jours en République centrafricaine, a indiqué un communiqué du bureau du HCR à Bangui ce dimanche soir. Selon ce communiqué M. Raouf Mazou vient « exprimer aux autorités centrafricaines la reconnaissance du HCR pour la solidarité et la générosité manifestées envers des réfugiés et demandeurs d’asile et s’imprégner de la situation humanitaire dans le pays ».

Ce communiqué précise que durant trois jours, le Directeur Afrique du HCR échangera avec un large éventail des partenaires nationaux et internationaux du pays en plus des hautes autorités, en vue de se rendre compte des réponses apportées aux défis humanitaires actuels en Centrafrique.

« Cette visite constitue une opportunité importante pour moi de m’imprégner davantage de la situation des réfugiés, des  déplacés internes et des rapatriés en RCA « , a déclaré le Directeur Afrique du HCR, à son arrivée dans la capitale centrafricaine souligne le bureau du HCR à Bangui.

Suite à l’amélioration de la situation sécuritaire dans certaines zones du pays, 80.818 réfugiés centrafricains sont retournés spontanément chez eux, tandis que 4097  sont revenus  au pays dans le cadre d’un rapatriement volontaire en 2018

Signalons que la RCA fait face à un conflit armé qui a provoqué le déplacement de plus d’un million de personnes dont 655.956 à l’intérieur du pays et plus de 592.948 en exil dans les pays voisins

C’est ainsi que le Directeur Afrique du HCR ira à Mongoumba une ville de 189 km au sud-ouest de Bangui, pour vivre le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains pour cette année 2019, en provenance de Betou, en République du Congo..

 

 

Centrafrique: Deux morts et cinq blessés dans l'écroulement d’un chantier minier

 

APA-Bangui (Centrafrique)  avril 28, 2019 à 16:46 De notre correspondant: Pierre Koutoupke

Un chantier minier, exploité illégalement par des mineurs clandestins au village Koundé à l’ouest de Centrafrique, s’est écroulé ce samedi soir causant la mort de deux personnes et de cinq blessés selon les informations recueillies auprès de services sécuritaires ce dimanche.

La commune de Koundé est une zone aurifère où certaines entreprises chinoises mènent des activités minières.

Régulièrement, on déplore l’éboulement dans ces chantiers où la population exploite sans respect des normes écologiques. L’année dernière, ce sont sept personnes qui ont péri dans un éboulement pareil dans ce même chantier minier de Koundé.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Patrouilles à Birao et environs pour prévenir l’arrivée d’éléments armés, renforcement de la sécurité autour du camp des déplacés, discu » ...la suite
Des affrontements opposant deux groupes armés, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) et le Mouvement des libérateurs cent » ...la suite
La présidente de la Cour constitutionnelle, dont le mandat a récemment été renouvelé a reçu, mercredi, la visite de son homologue de la Républi » ...la suite
Le pangolin est l’animal le plus braconné au monde. C'est le cas en Centrafrique où le Code de protection de la faune de 1984 classe cette espèce » ...la suite
Bangui, le 28 août 2019 - « Le retour des personnes déplacées internes à Bossangoa se fera », a garanti mercredi le Préfet de l’Ouham, le C » ...la suite
La résistance aux médicaments contre le paludisme va-t-elle s'étendre à l'Afrique ? C'est la question que posent des scientifiques africains, regr » ...la suite
Pendant l'été, certaines églises françaises reçoivent le renfort de prêtres étrangers pour pouvoir animer les messes quotidiennes. Le diocèse » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) se réjouit de la tenue d’ » ...la suite
Après une période trêve, les CNS ont mis la barre haute. Ils ont déguerpi mardi 20 août 2019, les commerçants qui occupent la voie publique au m » ...la suite
La population de ces mammifères a diminué de quelque 40% entre 1985 et 2015. Beaucoup craignent une "extinction silencieuse" des girafes en Afri » ...la suite