Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique: Human Right Watch appelle au jugement des chefs de guerre
Centrafrique: Human Right Watch appelle au jugement des chefs de guerre

 

https://africtelegraph.com  6 MAI 2019

 

Dans une récente sortie, l’organisation de défense des droits de l’homme estime que l’accord de khartoum ne confère pas l’immunité.

L’accord de paix signé le 2 février dernier à Khartoum a permis l’entrée au gouvernement de plusieurs chefs guerre Centrafrique signataire dudit accord.

Plusieurs d’entre eux régulièrement accusés d’exactions par les organismes des droits de l’homme occupent des postes important dans le sérail centrafricain.

Du coup, Human Right Watch estime que ceux-ci devraient tout de même rendre des comptes à la justice. Cette organisation a sous son viseur trois chef de guerre :

Ali Darassa, leader de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), Mahamat Al-Khatim, chef du Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC) et Sidiki Abass (aussi connu sous le nom de Bi Sidi Souleymane), commandant d’un groupe appelé Retour, Réclamation et Réhabilitation, ou 3R . 

Cette organisation a documenté de graves atrocités commises depuis 2014 par ces groupes rebelles et leurs chefs aujourd’hui au gouvernement.

1 commentaire

N
PUISQU'ILS SONT NOMMES DANS LE GOUVERNEMENT NATIONAL ET ONT PRIS FONCTION, EN D'AUTRES TERMES CELA VEUT DIRE QU'ILS SE SONT RENDUS EUX MÊMES A LA JUSTICE POUR SE FAIRE JUGER POUR LES CRIMES DONT-ILS ONT COMMIS EN ETANT DIRIGEANTS DE LEURS GROUPES ARMES EN TERRITOIRE CENTRAFRICAN. C'EST DONC LE MOMENT PROPICE DE LES A DIRIGEANTS DE LEURS GROUPES ARMES EN TERRITOIRE CENTRAFRICAN. C'EST DONC LE MOMENT PROPICE DE LES ARRÊTER ET DE LES METTRE EN PRISON AFIN DE DEMONTRER QU'IL N'Y A PLUS D'IMPUNITE POUR LA RENAISSANCE DE LA RCA. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En Centrafrique, le gouvernement réagit au rapport de l'ONG Human Rights Watch sur le massacre, il y a deux mois, de plus de 30 civils dans la régio » ...la suite
Toujours en procès pour les violences du 1er mai 2018, Alexandre Benalla, l’ex-adjoint au chef de cabinet du Président de la République, se consi » ...la suite
(Rappel) – Des crimes et autres graves violations des droits humains ont été commis et continuent de l’être par l’ex-président François BOZ » ...la suite
Le Conseil européen des Affaires étrangères prévu lundi à Bruxelles, abordera, à l’initiative de la France, plusieurs points africains, partic » ...la suite
Mankeur Ndiaye, Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine (RCA) et Chef de la Mission multidimensionnelle int » ...la suite
La France a pris pour la deuxième fois depuis 2016 le commandement de la mission européenne EUTM-RCA. Le général Eric Peltier remplace le portugai » ...la suite
La Centrafrique recevait vendredi 12 juillet la visite de Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangèr » ...la suite
A côté des nombreux progrès réalisés par les émissaires et autres agents des Nations unies pour un retour définitif de la paix en Centrafrique, » ...la suite
Dans la foulée de la nomination en juin 2019 du nouvel Ambassadeur de Russie au Mali est signé, en marge du Forum militaire et technique, un Accord » ...la suite
« 300 soldats détachés, le réarmement par des pros des postes clés, un budget revu à la hausse pour l’antenne locale de l’AFD : ce retour a » ...la suite