Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Centrafrique: la BAD compte investir 18,7 millions de dollars dans le secteur de l’énergie
Centrafrique: la BAD compte investir 18,7 millions de dollars dans le secteur de l’énergie

 

https://energies-media.com 14 mai 2019 par Energies Media avec Xinhua

 

C’est l’un des secteurs ciblés par les financements promis à la République centrafricaine, dans le cadre de la visite effectuée par le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, à Bangui le 12 mai

 Des promesses de financement dans plusieurs secteurs d’activité ont été faites à l’occasion de la visite dimanche, 12 mai, du président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina (photo), en République centrafricaine.

Selon les services de communication de la présidence centrafricaine, ces financements vont concerner la réhabilitation de l’aéroport international de Bangui M’Poko (8,7 millions de dollars), un appui budgétaire (20 millions de dollars), le secteur de l’énergie (18,7 millions de dollars), l’agriculture (10 millions de dollars), le secteur privé (90 millions de dollars), mais aussi l’intégration régionale via la route Ouesso-Bangui-N’Djamena (135 millions de dollars).

Se réjouissant des performances économiques de la RCA, qui a connu un taux de croissance de 4,2% en 2018, M. Adesina a réaffirmé l’engagement de la BAD à accompagner le pays dans ses chantiers.

Le président de la BAD a rappelé que depuis le début de la coopération bilatérale avec la RCA en 1972, la Banque a injecté plus de 630 milliards de dollars dans le pays. L’institution financière multilatérale détient actuellement un portefeuille de 163 millions de dollars de projets en RCA.

1 commentaire

N
NOUS NE VOULONS PAS QUE CES INSTITUTIONS FINANCIERES NOUS BOURRENT LE CRÂNE AVEC SOUVENT DES TAS DES PROMESSES IRREALISABLES.
- OU EN EST-ON AVEC L'E FINANCEMENT DE L'ECLAIRAGE PUBLIC PAR PANNEAUX SOLAIRES A BANGASSOU ET DANS D'AUTRES VILLES DES PROVINCES ?
- OU EN EST-ON AVEC LE PROJET DE FINANCEMENT DGASSOU ET DANS D'AUTRES VILLES DES PROVINCES ?
- OU EN EST-ON AVEC LE PROJET DE FINANCEMENT D'AUGMENTATION DE LA CAPACITE DE LA CENTRALE HYDROELECTRIQUE DE BOALI EN VU DE FOURNIR LE SURPLUS D'ENERGIE A LA VILLE DE ZONGO ET LIBENGUE ?
- OU EN EST-ON AVEC LE PROJET D'EXPLOITATION DU PETROLE EN CENTRAFRIQUE ?
- OU EN EST-ON AVEC L'EXPLOITATION DE FER DANS LE NORD, DU CALCAIRE POUR LE CIMENT DANS L'OMBELLA, DE L'URANIUM DE BAKOUMA ETC ETC ?

çA DEVRAIT ÊTRE LA HONTE DE REHABILITER CET AEROPORT INTERNATIONAL QUI NE MERITE PLUS SON APPELATION EN COMPARAISON AVEC D'AUTRES AEROPORTS AFRICAINS COMME EN COTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN, AU SENEGAL ETC. POURQUOI LA BAD NE FINANCE T'ELLE PAS LA CONSTRUCTION D'UN NOUVEL AEROPORT INTERNATIONAL COMME PREVU SUR LA ROUTE DE BOALI HORS DE BANGUI QUE DE PERSISTER A CONSERVER CET L'AEROPORT BANGUI M'POKO ENTIEREMENT ENGLOUTI PAR LA VILLE, EXPOSANT SES HABITANTS AUX NUISANCES SONORES INUTILES ET AUX DANGERS DES CRASHS ? SOUVENEZ IL Y ENVIRON DEUX DECENNIES UN AVION DE CHASSE DE MARQUE JAGUAR FRANçAIS EN DECOLLANT S'ETAIT ECRASE SUR LE QUARTIER GBAYADOMBIA AU Km5 TUANT PLUS D'UNE CENTAINE DE PERSONNES DONT PLUSIEURS ENFANTS. LES CENTRAFRICAINS ONT LA MEMOIRE COURTE CAR CE DRAME AURAIT PU ÊTRE UNE LEçON POUR EXIGER AUX INVESTISSEURS LA CONSTRUCTION D'UN NOUVEL AEROPORT HORS DE LA CAPITALE QUE DE CONSERVER L'ACTUEL EN PLEINE VILLE ET DE PERSISTER A SA REHABILITATION.
- POURQUOI CES INSTITUTIONS FINANCIERES NE FIANCENT PAS POUR UN SEUL PROJET PORTEUR QUE DE NOUS PROMETTRE PLUSIEURS PROJETS IRREALISABLES A LA FOIS ?
- POURQUOI NE FAISONS NOUS PAS D'EFFORT POUR EXIGER CE QU'IL NOUS FAUT REELLEMENT DANS LA MESURE OU CES FINANCEMENTS NE SONT JAMAIS GRATUITS ?
- POURQUOI NOS DECIDEURS N'HESITENT PAS A DONNER LEURS ACCORDS POUR LES FIANCEMENTS SANS BIEN MESURER LA PORTEE DU PROJET ET SON IMPACT POUR L'ENVIRONNEMENT ET SUR LA VIE DE LA POPULATION ?
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le docteur Akinwumi Adessina, Président de la banque africaine de développement (BAD) a effectué une visite officielle ce samedi et dimanche 12 ma » ...la suite
Confrontées à la crise sécuritaire qui secoue la Centrafrique, dont des zones ont été récupérées par des groupes armés rebelles, les Douanes » ...la suite
La Livre soudanaise est plus utilisée que le Franc Fcfa par les populations de cette ville de l’extrême Nord centrafricaine. Le Franc Fcfa sera » ...la suite
En visite à Anvers (Belgique), capitale mondiale du diamant, le chef de l’État Centrafricain Faustin-Archange Touadéra a fait plusieurs rencontre » ...la suite
Le gouvernement centrafricain a suspendu les activités de quatre sociétés minières chinoises installées à Bozoum, dans le nord-ouest de la Centr » ...la suite
La croissance économique en Centrafrique de 5,1% restera dynamique et stable en 2019. Une projection de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale ( » ...la suite
Dans le souci d’accroitre la disponibilité de l’énergie électrique et répondre aux besoins en électricité de leurs populations, un protocol » ...la suite
La délégation de l’Union Européenne a annoncé le vendredi 15 mars, lors d’un point de presse, l’appui additionnel de son institution en vue » ...la suite
L'exportation du diamant brut a connu une chute vertigineuse en 2018. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour la Centrafrique pays exportateur qui en » ...la suite
En Centrafrique, le ministre des mines annonce une chute considérable de la production du diamant dans le pays depuis la reprise des exportations en » ...la suite