Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Paoua : COMMUNIQUE DU SECRETAIRE GENERAL DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE - CEEAC
Paoua : COMMUNIQUE DU SECRETAIRE GENERAL DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE - CEEAC

"COMMUNIQUE DU SECRETAIRE GENERAL DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE - CEEAC SUR LES EVENEMENTS SURVENUS LE 21 MAI A L’OUEST DE PAOUA DANS L’OUHAM PENDE

 

Le Secrétaire général de la CEEAC a appris avec consternation le massacre d’une cinquantaine de personnes civiles, le 21 mai 2019, par des hommes armés qui seraient affiliés au mouvement Retour, Réclamation, Réconciliation (3R) dans les villages de Koundjili, Ndjondjom et Bolong.

 

Le Secrétaire général de la CEEAC condamne énergiquement ce massacre et rappelle que les actes de violence n’ont plus de place dans le règlement des conflits en Centrafrique depuis la signature de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en RCA (APPR-RCA).

 

En effet, les articles 5.b, 34 et 35 de l’APPR-RCA imposent que « les Parties s’accordent à renoncer, dès la signature de cet Accord, à tout recours à la force armée pour le règlement de quelque différend qu’elles puissent avoir ».

 

Le Secrétaire général de la CEEAC invite les signataires de l’APPR-RCA à s’abstenir de tout comportement de nature à provoquer des situations de violence. Il invite en outre les autorités territoriales et les Forces de Défense et de Sécurité ainsi que celles de la MINUSCA à dissuader de tels comportements.

 

Les efforts sont en cours pour le déplacement sur le terrain d’une mission conjointe de recherche d’information, composée des représentants du Gouvernement, des Nations Unies, de l’Union africaine, de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale ainsi que d’autres partenaires pour situer les faits afin de déterminer les mesures à prendre, eu égard à la gravité de cet acte.

 

Le Secrétaire général de la CEEAC adresse ses condoléances attristées aux familles des victimes et demande aux Forces de Défense et de Sécurité et à la MINUSCA de continuer à assurer la protection des populations civiles et a entreprendre une enquête judiciaire pour identifier et punir les coupables.

 

Le Secrétaire général de la CEEAC

 

Libreville, le 24 mai 2019"

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite
Le président du Comité militaire de transition du Tchad fera sa première visite officielle dans la capitale congolaise samedi 25 septembre 2021. » ...la suite
Le chef de la diplomatie du Tchad, Chérif Mahamat Zene, a affirmé jeudi avoir des "raisons" de se préoccuper de la présence des mercenaires russes » ...la suite
La 76e session de l’Assemblée générale des Nations qui s’est ouverte lundi à New-York, se vivra par visioconférence pour Ali Bongo. Eclabouss » ...la suite