Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Paoua : COMMUNIQUE DU SECRETAIRE GENERAL DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE - CEEAC
Paoua : COMMUNIQUE DU SECRETAIRE GENERAL DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE - CEEAC

"COMMUNIQUE DU SECRETAIRE GENERAL DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE CENTRALE - CEEAC SUR LES EVENEMENTS SURVENUS LE 21 MAI A L’OUEST DE PAOUA DANS L’OUHAM PENDE

 

Le Secrétaire général de la CEEAC a appris avec consternation le massacre d’une cinquantaine de personnes civiles, le 21 mai 2019, par des hommes armés qui seraient affiliés au mouvement Retour, Réclamation, Réconciliation (3R) dans les villages de Koundjili, Ndjondjom et Bolong.

 

Le Secrétaire général de la CEEAC condamne énergiquement ce massacre et rappelle que les actes de violence n’ont plus de place dans le règlement des conflits en Centrafrique depuis la signature de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en RCA (APPR-RCA).

 

En effet, les articles 5.b, 34 et 35 de l’APPR-RCA imposent que « les Parties s’accordent à renoncer, dès la signature de cet Accord, à tout recours à la force armée pour le règlement de quelque différend qu’elles puissent avoir ».

 

Le Secrétaire général de la CEEAC invite les signataires de l’APPR-RCA à s’abstenir de tout comportement de nature à provoquer des situations de violence. Il invite en outre les autorités territoriales et les Forces de Défense et de Sécurité ainsi que celles de la MINUSCA à dissuader de tels comportements.

 

Les efforts sont en cours pour le déplacement sur le terrain d’une mission conjointe de recherche d’information, composée des représentants du Gouvernement, des Nations Unies, de l’Union africaine, de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale ainsi que d’autres partenaires pour situer les faits afin de déterminer les mesures à prendre, eu égard à la gravité de cet acte.

 

Le Secrétaire général de la CEEAC adresse ses condoléances attristées aux familles des victimes et demande aux Forces de Défense et de Sécurité et à la MINUSCA de continuer à assurer la protection des populations civiles et a entreprendre une enquête judiciaire pour identifier et punir les coupables.

 

Le Secrétaire général de la CEEAC

 

Libreville, le 24 mai 2019"

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Annoncé depuis 2015, le projet d’augmentation de capital de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), à 1 200 milliar » ...la suite
Depuis son AVC survenu en Arabie saoudite le 24 Octobre 2018, l’état de santé réel d’Ali Bongo intrigue. Un état de fait alimenté par la comm » ...la suite
Le contingent conduit par le colonel Tabot Orock Samuel a reçu ce 3 septembre 2019, le drapeau national au cours d’une cérémonie présidée par l » ...la suite
Les pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) pourraient bientôt doper leurs échanges commerciaux avec » ...la suite
Le président français a échangé le 3 septembre au Palais de l’Elysée, à Paris, avec son homologue congolais sur les dossiers liés au climat, » ...la suite
Le milieu des affaires prend un plomb dans l’aile dans la zone CEMAC, et particulièrement au Gabon où la santé d’Ali Bongo suscite des interrog » ...la suite
Kildadi Taguiéké Boukar est allé féliciter les forces de défense camerounaises. Elles ont refusé il y a quelques semaines de se plier à l’inj » ...la suite
Le Tchad a fermé ses frontières avec le Soudan, la Libye et la Centrafrique. Une mesure prise dans le cadre de l'état d'urgence mise en place dans » ...la suite
En publiant la situation monétaire de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) comptant pour le mois de juillet » ...la suite
A fin mai 2019, le volume global des injections a reculé, conformément à la stratégie de gestion de la liquidité arrêtée par le Comité du marc » ...la suite