Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique : un groupe armé de la région de l'extrême nord-ouest totalement désarmé
Centrafrique : un groupe armé de la région de l'extrême nord-ouest totalement désarmé

 

BANGUI, 6 juin (Xinhua) -- Les éléments armés du mouvement rebelle RJ (Révolution-Justice) d'Armel Ningatouloum Sayo opérant dans l'extrême nord-ouest et l'ouest de la République centrafricaine (RCA) ont été complètement désarmés, a appris Xinhua jeudi de l'équipe mobile de désarmement de retour dans la capitale centrafricaine Bangui.

"Il n'existe plus de combattants des RJ dans les localités sillonnées par la mission", a affirmé jeudi le capitaine Guy-Sylvain Goné, chef de mission du désarmement et de la démobilisation. Il a précisé que le dernier combattant à remettre ses armes et à se conformer au processus est l'ancien chef d'état-major des RJ, Luther Bétoumbam.

D'après le règlement, les ex-combattants ont deux options après le désarmement : soit rejoindre les rangs de l'armée, soit opter pour l'intégration socioéconomique dans la filière de leur choix. A ce titre, ils doivent subir une formation dans le domaine choisi puis se voir dotés d'un kit d'installation à l'issue de leur formation.

Le chef des RJ, Ningatouloum Sayo, faisait partie des quatorze groupes armés signataires de l'accord de paix avec l'Etat centrafricain du 6 février dernier. Dans le cadre de la mise en œuvre dudit accord, il a été nommé Haut-commissaire en charge de la Jeunesse pionnière nationale (JPN), avec rang et prérogatives de ministre.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les affrontements entre groupes armés se poursuivent en Centrafrique. 24 miliciens ont été tués au nord-est de la Centrafrique, dans des combats e » ...la suite
L'assouplissement de l'embargo de l'ONU sur les armes à destination de la Centrafrique est une victoire symbolique pour le régime de Bangui. Mais il » ...la suite
L’Accord de Khartoum, signé le 6 février 2019, semble être sur le point de rejoindre les sept précédents accords de paix qui n’ont jamais pu » ...la suite
Une vingtaine de personnes dont un civil, ont perdu la vie dans les combats entre deux groupes armés dans l’extrême nord-est de la Centrafrique d » ...la suite
(Ecofin Hebdo) vendredi, 13 septembre 2019 10:58 - Chassé du pouvoir en 2013 par les rebelles de la Séléka et abandonné par ses pairs, l’ex-pré » ...la suite
Le chantier de Kolo situé à 25 Km de Mingala dans la Basse-Kotto a été assiégé ce 3 septembre 2019 par des combattants de l’UPC de Ali Darrass » ...la suite
Le président congolais Denis Sassou-Nguesso était reçu mardi 3 septembre à l’Élysée pour un déjeuner de travail avec le président Macron. S » ...la suite
Des heurts ont éclaté dimanche et lundi entre deux mouvements armés dans le nord-est du pays, malgré l’accord de paix conclu avec le gouvernemen » ...la suite
En République centrafricaine, après le scandale lié à la mauvaise gestion de l’Assemblée nationale, c’est au tour de la mairie de Bangui d’ » ...la suite
L’affaire dite des kits de députés de la 6ème législature est l’un des principaux dossiers abordés par le rapport de la cour des comptes. Dan » ...la suite