Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Sassou Nguesso et Touadera à Libreville pour le 10ème anniversaire de la disparition d’Omar Bongo Ondimba
Sassou Nguesso et Touadera à Libreville pour le 10ème anniversaire de la disparition d’Omar Bongo Ondimba

Cinq chefs d’Etat déjà à Libreville pour la messe œcuménique en mémoire d’Omar Bongo

 

http://www.gabonactu.com  samedi 8 juin 2019

 

 Libreville, 8 juin (Gabonactu.com) – Cinq chefs d’Etat africains sont arrivés à Libreville pour participer à la messe œcuménique organisée au palais présidentielle dans le cadre de la commémoration du 10ème anniversaire de la disparition de l’ancien président gabonais, Omar Bongo Ondimba.

Les premiers à fouler vendredi le sol gabonais sont le congolais Denis Sassou Nguesso et le centrafricain Faustin Archange Touadera. Ils ont été suivis dans la soirée de vendredi par le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita.

Le président togolais, Faure Gnassingbé est arrivé à Libreville samedi peu après 9 heures locales (8 h TU). Teodoro Obiang Nguéma de la Guinée Equatoriale est le 5ème chef d’Etat étranger arrivé à Libreville.

La messe sera dite par l’imam de la mosquée centrale de Libreville, l’archevêque de Libreville, le président de l’église évangélique du Gabon et un représentant des églises de réveil.

Né chrétien sous le nom d’Albert Bernard Bongo, l’ancien chef de l’Etat gabonais s’était reconverti à l’islam pour devenir El Hadj Omar Bongo Ondimba. Durant son long règne il a prôné la tolérance religieuse et fréquentait la cathédrale de Libreville. Lors de son décès, une messe œcuménique avait clos les funérailles à Libreville avant son inhumation dans son fief de Franceville où il repose en paix.

Le président Denis Sassou Nguesso et Faure Gnassingbé pourraient se rendre ce samedi à Franceville pour déposer une gerbe de fleurs au mausolée Omar Bongo Ondimba. L’on ne sait pas si les autres dirigeants effectueront ce déplacement.

Carl Nsitou

 

 

Sassou Nguesso et Touadera à Libreville pour le 10ème anniversaire de la disparition d’Omar Bongo Ondimba

 

http://www.gabonactu.com samedi 8 juin 2019

 

 

Libreville, 7 juin (Gabonactu.com) – Les chefs d’Etat du Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso et de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera sont arrivés vendredi à Libreville où ils participent ce samedi à la célébration du 10ème anniversaire de la disparition d’Omar Bongo Ondimba qui a dirigé le Gabon de 1967 à 2009.

 Les deux chefs d’Etat rencontrent aussi pour la première fois leur homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba depuis son accident vasculaire cérébral (AVC) le 24 octobre dernier à Riyad en Arabie saoudite.

Plusieurs autres chefs d’Etat sont attendus à Libreville pour commémorer le 10ème anniversaire de la mort d’Omar Bongo Ondimba décédé au pouvoir le 8 juin 2009 à Barcelone en Espagne après avoir dirigé le Gabon sans discontinue durant 41 ans.

A son décès, son fils Ali Bongo Ondimba lui a succédé à l’occasion de l’élection présidentielle anticipée organisée en août 2009.

Antoine Relaxe

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Annoncé depuis 2015, le projet d’augmentation de capital de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), à 1 200 milliar » ...la suite
Depuis son AVC survenu en Arabie saoudite le 24 Octobre 2018, l’état de santé réel d’Ali Bongo intrigue. Un état de fait alimenté par la comm » ...la suite
Le contingent conduit par le colonel Tabot Orock Samuel a reçu ce 3 septembre 2019, le drapeau national au cours d’une cérémonie présidée par l » ...la suite
Les pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) pourraient bientôt doper leurs échanges commerciaux avec » ...la suite
Le président français a échangé le 3 septembre au Palais de l’Elysée, à Paris, avec son homologue congolais sur les dossiers liés au climat, » ...la suite
Le milieu des affaires prend un plomb dans l’aile dans la zone CEMAC, et particulièrement au Gabon où la santé d’Ali Bongo suscite des interrog » ...la suite
Kildadi Taguiéké Boukar est allé féliciter les forces de défense camerounaises. Elles ont refusé il y a quelques semaines de se plier à l’inj » ...la suite
Le Tchad a fermé ses frontières avec le Soudan, la Libye et la Centrafrique. Une mesure prise dans le cadre de l'état d'urgence mise en place dans » ...la suite
En publiant la situation monétaire de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) comptant pour le mois de juillet » ...la suite
A fin mai 2019, le volume global des injections a reculé, conformément à la stratégie de gestion de la liquidité arrêtée par le Comité du marc » ...la suite