Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Basse Kotto : La malnutrition aigüe tue les enfants de moins 5 ans à Mingala faute de médicaments
Basse Kotto : La malnutrition aigüe tue les enfants de moins 5 ans à Mingala faute de médicaments

 

https://www.radiondekeluka.org mardi 11 juin 2019 13:37

 

La situation sanitaire est déplorable à Mingala dans la Basse Kotto. La malnutrition aigüe sévère frappe des enfants de 0 à 5 ans. Près de 400 enfants de moins de 5 ans sont morts de cette maladie depuis le début de l'année faute de prise en charge sanitaire correcte.

"Depuis le début d'année sur 476 cas enregistrés, 378 enfants de moins de 5 ans sont décédés de cette maladie", a précisé Adonis Kongoula, chef de centre de santé par intérim de Mingala. Des statistiques enregistrées entre janvier et mai 2019.

Selon le chef de centre de santé, "la situation actuelle dans la sous-préfecture de Mingala est très précaire" expliquant qu'il n'y a pas de "médicaments dans les 9 formations sanitaires".

En plus de la malnutrition aigüe sévère, "les maladies récurrentes sont le paludisme avec 580 cas enregistrés en 2017-2018 pour 278 décès dans le rang des mineurs, la diarrhée sanglante et la fièvre typhoïde".

Face à ce danger, les habitants de la ville de Mingala appellent le gouvernement et les partenaires au secours.

1 commentaire

N
EN CENTRAFRIQUE, IL N'EXISTE PAS UNE MALADIE APPELEE: "LA MALNUTRITION AIGUE SEVERE". IL FAUT DIRE CLAIREMENT CE QUI SE PASSE REELLEMENT ET QUI TUE DE NOMBREUX ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS DANS CETTE REGION DE LA BASSE KOTTO. CE SONT DES ENFANTS QUI MEURENT DE FAIM C'EST A DIRE SOIT ILS NE MANGENT PAS PARCE QU'IL Y A RIENO. CE SONT DES ENFANTS QUI MEURENT DE FAIM C'EST A DIRE SOIT ILS NE MANGENT PAS PARCE QU'IL Y A RIEN A MANGER, SOIT LES PARENTS LEUR DONNENT N'IMPORTE QUOI A MANGER (UN BOURRATIF): FECULENT PATEUX ET DEPOURVUE DE TOUTES VITAMINES ET AUTRES NUTRIMENTS). ILS MANGENT CELA QUE POUR REMPLIR OU BOURRER LE VENTRE VIDE. CONSEQUENCES: CES ENFANTS NE SE NOURRISSENT PAS. DANS LE PREMIER CAS, ILS AMAIGRISSENT DE PARTOUT ET N'A QUE LA GROSSE TÊTE ET LA PEAU SUR LES OS. DANS LE SECOND CAS AVEC LE BOURRATIF, ILS AMAIGRISSENT BIEN SÛR GRAVEMENT ET ON LA GROSSE TÊTE, DES YEUX ECARQUILLES ET LE VENTRE BALLONNE. LES ENFANTS DANS CETTE REGION VICTIMES DE CETTE SITUATION DE FAIM SEVERE SONT TRES VULNERABLES. ILS SONT DONC EXPOSES A TOUTES CONTAMINATIONS PARASITAIRES ET MALADIES OPPORTUNISTES QUI LES TUENT TRES FACILEMENT. A NOTER: CETTE SITUATION DE FAIM SEVERE NE SEVIT PAS QUE DANS LA BASSE KOTTO. CE SONT DES CAS REPANDUS PARTOUT EN CENTRAFRIQUE EN PARTICULIER DANS LES VILLAGES. IMAGINEZ S'IL Y AVAIT ABONDAMMENT DE NOURRITURE DE TOUTES SORTES POUR TOUS EN CENTRAFRIQUE, Y AURA T'IL TANT DE MORTS D'ENFANTS ? A SAVOIR: LE PREMIER MEDICAMENT QUI NOUS MAINTIENT EN BONNE SANTE ET EN VIE, C'EST AVANT TOUT LA NOURRITURE QUE NOUS MANGEONS TOUS LES JOURS. LE MANQUE EST UNE CATASTROPHE QUI CONDUIT A LA MORT. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le gouvernement a tiré la sonnette d'alarme ce 16 septembre 2019 à l'ouverture officielle de la rentrée scolaire 2019-2020. Le Premier ministre, Fi » ...la suite
Le bilan des combats du samedi 14 septembre entre deux groupes armés dans l’extrême nord-est de la Centrafrique s’élève désormais à trente-h » ...la suite
A trois mois et quelques semaines pour finir l’année 2019, la première session va débuter ce 23 septembre prochaine à la Cour d’Appel de Bangu » ...la suite
Les habitants d'une partie du 4ème arrondissement de Bangui appellent les autorités nationales au secours face à la montée de l'insécurité dans » ...la suite
Au moins 23 miliciens ont été tués, samedi 14 septembre, dans de nouveaux combats dans le nord-est de la Centrafrique entre deux groupes armés pou » ...la suite
Le député de Bocaranga 3 et Président du parti MLPC, Martin Ziguélé, grand défenseur de l’accord politique pour la paix et réconciliation sig » ...la suite
Le bureau politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain(MLPC), dénonce le double langage de la MINUSCA. Pour le parti, la mission on » ...la suite
Plus de 500 nouvelles recrues poursuivent leur formation dans les rangs des FACA au Camp militaire Kassaï sur les techniques de combat mais aussi en » ...la suite
Ursula Mueller, la Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires et Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence a appelé à un financemen » ...la suite
Après avoir clos vendredi 30 août un contrôle qui a démarré le 26 à la prison centrale de Ngaragba, l’Inspection générale des services judic » ...la suite