Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » RCA : " La Renaissance" un nouveau parti
RCA :

 

 

https://www.radiondekeluka.org  mardi 18 juin 2019 13:09

 

A quelques mois des élections groupées de décembre 2020, un nouveau parti politique vient de naitre. Il s'agit du parti "La Renaissance" fondé par Augustin Agou, député du 1er arrondissement de Bangui. L'annonce a été faite ce 18 juin à Bangui.

Le président fondateur du parti entouré de deux de ses collègues députés de Sibut et Mala a axé son intervention sur la nécessité aujourd'hui de gouverner la Centrafrique autrement. Son crédo n'est autre que la redevabilité et la reddition de compte comme mode de gouvernance la plus sûre pour sortir le pays du gouffre.

Refusant de situer la responsabilité des uns et des autres dans tout ce qui a conduit le pays dans la crise, le président de ce nouveau parti politique admet que Faustin Archange Touadera a dirigé ce pays avec ses forces et ses faiblesses. Mais les raisons de son engagement politique se trouve dans les versets bibliques plusieurs fois cités.

"On reconnait un arbre par son fruit" comme pour dire si les autres formations politiques sont rejetées c'est parce qu'ils ne portent pas de bon fruit, a-t-il insisté.

"La Renaissance" joue la suspense sur ses vocations à briguer la magistrature suprême de l'Etat, mais n'a pas hésité à confirmer les ambitions qui sont les siennes en ces termes. "De toutes les façons la loi électorale exige une participation des femmes et comme le parti veut être là pendant les élections, il y aura nécessairement les femmes" a-t-il lâché pour confirmer les secrets de son état-major.

Religieux et homme d'affaire, Augustin Agou table sur l'éducation, l'agriculture et l'assainissement des finances publiques comme une réponse structurelle aux problèmes du pays.

L'agriculture comme secteur créateur d'emploi et l'enseignement technique susceptible d'avoir des jeunes cadres créateurs d'emploi en lieu et place des demandeurs d'emploi.

Le cercle des partis politiques s'élargit dans un contexte où les organisations de la société civile s'inquiètent de la tenue des élections prévues de 2020.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les professeurs émérites du CAMES ont bouclé ce 17 juillet leurs travaux en Centrafrique en élevant le chef de l'Etat Faustin Archange Touadera à » ...la suite
Le Haut conseil de la communication (HCC), organe de régulation des médias en République centrafricaine (RCA), a lancé vendredi un plan national p » ...la suite
Le gouvernement centrafricain projette de réhabiliter sur fonds propres les principales routes qui servent de portes d'entrée pour la capitale Bangu » ...la suite
L'insertion des éléments de groupes armés dans les corps paramilitaires de la République centrafricaine (RCA) est une réponse à la pacification » ...la suite
Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République centrafricaine, Mankeur Ndiaye, a rappelé mercredi en conférence » ...la suite
Le Premier Citoyen de la Ville de Bangui Emile-Gros-Raymond NAKOMBO a visité hier matin la société sino-africaine<> représentée par son » ...la suite
Un chercheur congolais a obtenu un visa qui lui permet de demander l’asile en France après avoir quitté la RDCongo où il s’estime inquiété en » ...la suite
Le convoi des 16 véhicules tactiques qui seront cédés à la Gendarmerie mobile par la France est arrivé du Cameroun le 9 juillet dernier. Ces véh » ...la suite
La vente aux enchères de trophées et souvenirs personnels de Boris Becker a rapporté 765.000 euros, une somme destinée à éponger une partie de s » ...la suite
Un chercheur congolais a obtenu un visa qui lui permet de demander l’asile en France après avoir quitté la République démocratique du Congo où » ...la suite